TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE

5 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE Empty TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE

Message  Nox434 Jeu 10 Mar - 12:03

Vendredi 25 février 2022
La guerre est lancée

Oui, la guerre est lancée et comme toute guerre, il s’en suivra des incompréhensions, des fermetures d’esprit, des blocages de sentiments et le ressentiment s’accentuera.

Le président Poutine est raisonnable et ses demandes, ses revendications l’étaient aussi. L’Occident, par contre, avec son immoralité, ses exigences unilatérales a produit la rigidité du camp opposé et ce qui devait arriver arrive : la guerre.

Les Occidentaux, murés dans leur paranoïa, qui dérivent moralement, religieusement et politiquement, en auront pour leur bassesse et leur insolvabilité.
C’est Moi, le Seigneur, le Dieu Tout Puissant, qui affirme ceci et ce n’est pas la vox populi qui influence ma divine Parole.


Je vous bénis, Mes très chers enfants, et Je veux vous dire ceci : priez et ne cessez pas de prier parce que toute guerre est cruelle, elle blesse, elle tue, elle appauvrit, elle déstabilise. Mais vous, vous ne craindrez rien parce que vous vous en remettrez à Moi, Ma Providence veille sur vous et quoi qu’il arrive, vous ne devez rien craindre : ni la foudre, ni le feu, ni les tremblements de terre, ni les voleurs, ni la guerre.
(…)

Samedi 26 février 2022
Ce que J’attends de vous

Oui, ce qui se passe maintenant est le début de Ma restauration.
Elle commence avec fracas et elle s’accentuera parce que les hommes, la terre toute entière est coupable. Et s’il y a au milieu d’eux quelques justes, comme au temps d’Abraham qui plaidait pour la clémence divine, ceux-là Je m’en charge !
Vous vous occuperez de ceux qui craignent, de ceux qui perdront leurs moyens, de ceux qui ne comprendront pas la justice divine. Vous serez pacifiques, encourageants, religieux et efficaces. Vous ne vous perdrez pas en grands discours mais vous serez là ; vous serez peut-être remarqués, peut-être pas, mais Dieu, Lui, le saura.

Je vous donne Ma bénédiction et J’écouterai vos prières. Qu’Il soit béni, le Dieu Tout Puissant, le Dieu des armées. Hosannah in excelsis Deo !


Lundi 28 février 2022
Le regard de Dieu sur l’actualité


Mes enfants, ce que vous voyez et entendez est dur, cela vous rebute et vous avez raison. La guerre est une révolte contre le bien, contre la charité, et elle est souvent la résultante de l’absence démoniaque de charité.

Ici, ce n’est pas le cas. La Russie a été attaquée sournoisement et de mille façons par l’Occident, et son intervention est une attaque défensive de la part de celui que l’on considère comme un agresseur. Il ne faut pas se tromper d’ennemis et Moi, le Seigneur, Je veux vous ouvrir les yeux sur la réalité de cette guerre.
Lorsqu’un pays est agressé, il a le droit moral de se défendre. Or l’Occident a étendu sa toile jusqu’aux portes de la Russie, il a installé sur le territoire ukrainien de nombreux pions et, en attaquant des positions stratégiques, la Russie ne fait pas autre chose que de se protéger.
Je suis le Seigneur, Je vois le mal là où il est et les défauts là où ils sont. Il ne faut se laisser aller à la crédulité, à l’innocence béate et à l’absence de jugement. La guerre est un mal mais la guerre défensive est légitime. La Russie à ce jour est sur ce terrain-là et il est juste de dire la vérité. Je ne vous trompe pas, Moi, le Seigneur, votre Dieu et votre Maître, Je rectifie simplement les nouvelles qui sont données par les médias et les dirigeants occidentaux. Ceux-ci ont failli depuis tant d’années, ils ont été mensongers, voleurs, immoraux et dépravés, ils se sont enrichis en appauvrissant la population, ils l’ont trompée et ils l’ont avilie.


Mes enfants, revenez tous à la foi en votre Dieu, l’infiniment bon Dieu, Celui qui veut votre bien, Celui qui vous a donné Ses 10 Commandements et qui vous les recommande encore et toujours aujourd’hui : tu adoreras ton Dieu unique et Lui seul serviras. Par Lui, tu te mettras au service de ton prochain mais tu ne le voleras pas, tu ne le calomnieras pas. Tu seras bon, pacificateur mais non pacifiste car le combat de la foi est un combat or l’enfant de Dieu est un combattant de Jésus-Christ. Tu te dévoueras pour ton prochain, tu ne te laisseras pas embrigader par la pensée unique de ce siècle qui a changé le mal en bien et le bien en mal. Les valeurs du monde moderne ne sont pas équivalentes aux valeurs du chrétien, elles leur sont même souvent opposées.

Mes enfants, ne cherchez pas la vérité en écoutant les médias qui sont les commis de vos dirigeants ; il existe d’autres médias qui sont plus proches de la vérité que ceux-là. Soyez bons, soyez doux, soyez généreux et soyez compatissants. Oui, aidez les pauvres réfugiés de cette guerre car toute guerre cause des abus, des souffrances, des règlements de compte. Toute guerre prend sa source dans l’injustice, dans l’intransigeance, dans l’unilatéralisme. Le démon a fomenté depuis l’origine du monde la guerre contre Dieu, Créateur exquis de toute chose ; et les hommes, à l’instar d’Eve et puis d’Adam, lui prêtent une oreille attentive. Tant qu’ils ne se détourneront pas de lui, prince du mensonge et des ténèbres, celui-ci les mènera à leur perte.
Restez avec Moi, Mes très chers, gardez la foi, l’espérance et la charité, et le Royaume des Cieux sera votre récompense éternelle.

https://srbeghe.blog/2022/02/25/la_guerre_est_lancee/

_________________
Qui cherche la vérité
Nox434
Nox434
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 85
Date d'inscription : 30/09/2020
Age : 64
Localisation : Montpellier - France

stjeanlagneau, JeCrois, nadine, Célestine, ritsch et kriss3738 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE Empty Re: TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE

Message  nadine Jeu 10 Mar - 15:57

La réflexion qui suit va dans le sens des messages précédents!

© Le Grand Réveil 7 mars 2022. https://legrandreveil.wordpress.com Auteur : Louis d’Alencour

L’Occident a déclaré la guerre à la Russie

Nous sommes entrés dans la troisième guerre mondiale.
Les historiens -si tant est que l’histoire se prolonge suffisamment longtemps- retiendront sans doute comme date de départ de la troisième guerre mondiale le 24 février 2022.
Les trois guerres mondiales auront débuté par l’agression d’un petit pays (petit dans le sens : ayant peu de poids sur la scène mondiale) par une grande puissance : la Serbie en 1914, la Pologne en 1939 et l’Ukraine en 2022.
Les deux premières ont dégénéré en guerres mondiales quelques jours après la première agression ; il en est de même cette année, où l’on peut placer l’entrée officielle en guerre des autres nations au 1er mars (mois qui tire son nom du dieu de la guerre !).
Officielle car ce jour-là un ministre de l’alliance contre la Russie a vendu la mèche, révélé le pot-aux-roses, dit tout haut les vraies raisons de l’activisme occidental envers la Russie en réaction à l’agression de l’Ukraine.

Cet homme c’est Bruno le Maire, ministre français de l’économie et des finances, qui en a dit trop, sur l’antenne de la radio France Info le 1er mars à 8h30 du matin. Il s’est exprimé si franchement et si clairement qu’il a fallu par la suite démentir certains de ses propos, mais il était trop tard, le mal était fait, il avait maladroitement révélé les intentions profondes de l’Occident.

Nous allons étudier ses propos et constater qu’ils constituent une véritable déclaration de guerre de l’Occident à la Russie, non seulement en paroles, mais en actes.
Bruno le Maire, porte-parole presque officiel de l’Occident
Resituons le contexte : la France, on va le voir, est le fer de lance des Etats-Unis en Europe, c’est elle qui dirige l’Europe et les Européens, et pas seulement parce qu’elle préside l’Union pour six mois. Des trois pays capables de diriger les autres (France, Allemagne et Royaume-Uni), c’est à dire de leur imposer des directives, la France est le seul qui se soit particulièrement mis en avant dans l’affaire ukrainienne.
Donc déjà, il faut savoir que la France a pris la main sur le dossier, plus que les autres, en association étroite avec la Commission Européenne à Bruxelles et avec les Etats-Unis. Elle fait partie de ceux qui dirigent les opérations, ce trio constituant l’État-major en quelque sorte, ce que Bruno le Maire expliquera et confirmera dans ses propos.

Deuxièmement, il faut savoir que ce 1er mars, Bruno le Maire sortait de plusieurs jours de travail intenses sur ce dossier, ne se consacrant qu’à cela (les sanctions économiques et financières contre la Russie), multipliant les réunions longues avec ses homologues européens et américains ; il a lui-même déclaré sortir de plusieurs heures de réunion avec la Secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen.
Donc le ministre Bruno le Maire était gonflé à bloc sur ce dossier, et parfaitement au courant des décisions prises, puisque lui-même en est un acteur principal et non pas un simple exécutant (la nuance est essentielle !), et chargé de les centraliser et les coordonner au niveau européen.

Troisièmement, et c’est important, il s’exprime en direct sur une radio, c’est à dire qu’il n’y pas la possibilité de couper ses paroles ou de les reprendre au montage ; la radio est le média de l’immédiat, c’est celui où les hommes sont les plus francs et les plus directs parce que, malgré leur préparation, les mots sortent naturellement et trahissent souvent les pensées les plus cachées ou les motivations profondes. De plus, on notera que ce matin-là, Bruno le Maire était parfaitement calme, serein, détendu, en présence de journalistes bienveillants posant manifestement des questions décidées à l’avance ; il consultait ses notes et s’exprimait sur un sujet, on vient de le dire, tout frais, et dans lequel il est personnellement partie prenante.

Quatrièmement, et là aussi il convient de le souligner tout particulièrement, Bruno le Maire a bien pris soin de ne s’exprimer qu’au nom du groupe qu’il représente : il dit tout le temps « Nous« , et ce nous, ce sont : l’Union Européenne, les Etats-Unis et le G7. Rien que ça.
Donc Bruno le Maire était ce matin-là le porte-parole de l’Occident puisqu’il s’exprimait au nom de tous, et après avoir consulté tous ces pays et décidé des actions à mener. Nous avons eu droit à un compte-rendu des décisions prises et non pas à une liste d’intentions. Là encore la nuance est importante à saisir.
Et dans ses propos, il révèlera que non seulement ils ont pris des décisions, mais qu’ils ont aussi prévu de contrôler étroitement la bonne application par les pays concernés des actions décidées : un G7 des ministres des finances était prévu l’après-midi même (le 1er mars, donc), et il avait convoqué pour le lendemain (2 mars, donc) une réunion des ministres des finances européens pour s’assurer de la bonne exécution de ces sanctions. Convoqué ! Pas pour débattre mais pour s’assurer qu’ils obéissent ! Vous voyez tout l’intérêt du direct à la radio ; on ne se situe pas dans l’invitation mais bien dans l’impératif : le maître enseigne la leçon et ramasse les copies pour vérifier si elle est bien apprise.

Enfin, Bruno le Maire n’évolue pas uniquement dans les chancelleries et les ministères ; vu son rôle, il est forcément aussi en contact avec l’oligarchie financière mondiale occulte qui dirige le monde et orchestre, du moins en partie, cette affaire. Via les loges et même peut-être plus directement encore. Il ne s’exprimerait pas ainsi, et surtout il n’imposerait pas si facilement à ses partenaires -des Etats censés être souverains je le rappelle- des mesures aussi dures et aussi coercitives, s’il n’en avait pas reçu la garantie (l’ordre ?) d’en haut. Et en-haut, ce ne sont pas seulement les Etats-Unis, mais la hiérarchie au-dessus des nations. Un signe qui ne trompe pas : la Suisse, traditionnellement neutre quelles que soient les circonstances, y compris lors des deux premiers conflits mondiaux, vient cette fois-ci de rejoindre l’Occident dans son hystérie anti-russe, ce qui prouve que les directives partent de très haut. Autre signe, la proposition anglaise de retirer à la Russie son siège au Conseil de sécurité de l’ONU : là, on va très loin. Trop loin et sur trop de domaines à la fois.
Et certains osent dire encore qu’ils ne sont pas en guerre contre la Russie ?
Voyons un peu.
La déclaration de guerre de l’Occident à la Russie éventée par Bruno le Maire
J’ai isolé les passages les plus significatifs de cette intervention de Bruno le Maire sur France Info du 1er mars 2022, ils sont particulièrement instructifs sur la détermination, le point de vue et l’état d’esprit des dirigeants de l’Occident dont Bruno le Maire fut le porte-parole improvisé.
Je le répète, il s’est exprimé de façon posée et réfléchie, consultant ses notes, parfaitement maître de ses propos dont il n’a pas hésité à souligner l’importance par le ton employé ; il sait ce qu’il dit, il sait ce que cela signifie : ce jour-là, pour notre gouverne et pour son malheur, il en a trop dit.
Se rétracter ne servait à rien ; tout le monde a compris, et bien sûr les russes ont compris.

J’invite les lecteurs à bien mesurer le sens des mots et des phrases employés ; ils feront date ; ils sont sans ambiguïté ; ils sont clairs ; s’exprime le raisonnement froid et implacable d’une caste de techniciens à qui on a donné l’ordre de détruire l’adversaire par tous les moyens (ici il détaille le volet financier ; ses collègues s’occupent des autres volets).
Quand on l’écoute, on comprend qu’ils savent ce qu’ils font, ils savent ce qu’ils disent, ils savent où ils veulent en venir.
Allons-y ; c’est Bruno le Maire qui parle :

« Je ne veux laisser planer aucune ambiguïté sur la détermination européenne sur ce sujet ; nous allons livrer une guerre économique et financière totale à la Russie.
Question : à la Russie ou à Vladimir Poutine ?
R : à la Russie, à Vladimir Poutine, à son gouvernement, mais le peuple russe en paiera aussi les conséquences. Soyons clairs : nous voulons viser le cœur du système russe, nous visons Vladimir Poutine, nous visons les oligarques, mais nous visons aussi toute l’économie russe.
Nous avons donc préparé un train de sanctions qui sont en cours d’étude actuellement, avec la Commission Européenne, avec le Secrétariat d’Etat américain au trésor, avec une réunion du G7 cet après-midi sur le sujet [c’est-à-dire le 1er mars] et j’ai convoqué demain [2 mars] une réunion des ministres des finances européens pour m’assurer de la bonne exécution de ces sanctions. Elles doivent frapper vite, elles doivent frapper fort et on en voit déjà les effets : le rouble s’est effondré de 30%, les réserves de change russes sont en train de fondre comme neige au soleil, et le fameux trésor de guerre de Vladimir Poutine est déjà réduit à presque rien. On voit l’effondrement du marché ; on voit également l’augmentation de l’inflation (…) Nous allons donc provoquer l’effondrement de l’économie russe. »

« Le rapport de forces économique et financier est totalement en faveur de l’Union Européenne »
« Je vais être clair avec vous, Marc Fauvel : c’est la Russie qui va souffrir, pas l’Europe. C’est l’économie russe qui va souffrir. Et c’est le système financier russe qui va s’effondrer sous nos yeux. L’Europe, elle, la seule conséquence qu’elle peut avoir dans les semaines qui viennent, c’est une petite augmentation des prix en fonction de l’augmentation des prix de l’énergie. »
« La banque centrale russe est au cœur de cette guerre économique et financière totale que nous voulons livrer contre la Russie. Nous n’allons pas geler uniquement les avoirs en devises de la banque centrale russe qui représentent 650 milliards de dollars. Au total, c’est presque mille milliards de dollars d’avoirs russes que nous allons geler. Vous voyez que nous sommes déterminés à aller le plus loin possible dans la guerre financière et économique que nous livrons à la Russie« .

Il a utilisé au moins par trois fois le terme de guerre économique et financière.
Il a ajouté que celle-ci était totale et qu’ils étaient déterminés à aller le plus loin possible.
Je rappelle qu’il s’exprime après ses réunions avec les américains et ses homologues européens et du G7, et qu’il s’exprime en leur nom.
Quand vous êtes un dirigeant russe et que vous entendez cela, qu’est ce que vous en concluez ?
Que c’est du bluff ?
D’accord, alors la liste des sanctions et le nombre et la qualité des pays qui l’appliquent, c’est toujours du bluff ?
Et le rétropédalage du même Bruno le Maire quelques heures après, et du président Macron le lendemain, étalant leur hypocrisie et leur lâcheté à la face du monde, quelle valeur ont-ils ?
Que valent des paroles face aux actes ?
Or Bruno le Maire a détaillé un certain nombre d’actes et pour une fois, dans un accès de franchise dû à son implication dans le dossier et à l’arrogance de cette oligarchie sûre de sa puissance, il n’a pas caché la véritable nature de ces actes: ce sont des actes de guerre !
C’est sur les actes que l’on juge les hommes, et les Russes ont bien compris le message.
Ils menacent la Communauté internationale
Second volet à noter : la menace implicite faite aux autres pays, et notamment à ceux qui auront le courage de soutenir la Russie. Ils les menacent de la force de frappe du groupe qu’ils constituent.
Ecoutons-le :
« Etats-Unis et Europe ensemble sont de très loin le continent économique et financier le plus puissant de la planète. Et c’est un message aussi que nous adressons à tous les régimes autoritaires qui veulent contester l’efficacité, le poids politique des démocraties sur la planète : économiquement, financièrement, l’Europe et les Etats-Unis ensemble ont un pouvoir d’action qui est absolument considérable. (…) Nous irons jusqu’au bout. On veut cibler Vladimir Poutine, mais le peuple russe va souffrir aussi. On ne peut pas faire autrement».

L’observateur avisé notera que dans leur esprit, Etats-Unis et Europe ne font qu’un continent ; les peuples n’en ont peut-être pas conscience, mais qu’ils sachent que leurs dirigeants raisonnent et agissent déjà ainsi.
Ce continent s’autoproclame la démocratie, ce n’est pas nouveau, ce qui sous-entend que tout pays non affilié à ce groupe peut à tout moment être considéré comme un danger pour la démocratie (lire : pour eux), qu’ils appelleront alors régime totalitaire. Peu importe que ledit régime soit dirigé par des personnes régulièrement élues. Et qu’il s’expose, lui aussi, à des sanctions financières et économiques, quand elles ne sont pas militaires. La liste est longue. Qui a envie de la rejoindre ? Voilà pourquoi nombreux sont les pays très discrets sur cette affaire, voire neutres, y compris ceux réputés proches de la Russie comme l’Iran ou la Chine.
La justification par une dialectique mensongère et manipulatrice
Mais au fait, comment justifient-ils cette guerre totale envers la Russie ? Elle n’a pas attaqué l’Europe que je sache, ni même menacée ?

« C’est Vladimir Poutine qui fait peser la menace d’une guerre militaire, avec toutes les conséquences que l’on connaît, sur les peuples européens. Nous, nous ripostons. Je ne suis pas sûr que Vladimir Poutine s’attendait à une riposte aussi unie, aussi ferme, aussi radicale sur le plan économique et financier de la part de l’Union Européenne et des Etats-Unis. Nous irons jusqu’au bout. Nous irons jusqu’au bout le temps qui faudra. Nous visons prioritairement Vladimir Poutine, les oligarques et tout le système politique russe. » (…)
Il précise :
« C’est la liberté européenne qui est attaquée »
A la question : « Deux médias russes, Russia Today et Sputnik suspendus de diffusion partout en Europe dès aujourd’hui, c’est ce qu’annonce ce matin le commissaire européen Thierry Breton, ça veut dire quoi ? »
Réponse : « Quand on livre une guerre de riposte à un état qui vous attaque, il vaut mieux éviter la propagande ».

Alors à ce stade, apparait toute la mauvaise foi et la manipulation des esprits par leur dialectique mensongère : Bruno le Maire dit que la Russie fait peser la menace d’une guerre militaire sur l’Europe. Ceci reste à prouver, la Russie n’a jamais menacé l’Europe d’une guerre. Et l’Ukraine n’est pas l’Europe mais en Europe.
C’est ainsi qu’il justifie leur action : Nous, nous ripostons. Mais une menace n’est pas une attaque ! Une menace est, à la rigueur, une intention : comment peut-on riposter à une intention ?
Soyons clair : selon le dictionnaire, riposter c’est répondre à une attaque par une attaque : or l’Union Européenne, et encore moins les Etats-Unis ne sont et n’ont pas été attaqués ! Donc ils ripostent à une attaque inexistante. Pour cela, il faudrait que l’Ukraine soit membre de l’UE, ce n’est pas le cas, ou de l’OTAN, ce n’est pas le cas, ou liée par un pacte de défense mutuelle avec l’UE ou l’OTAN, ce qui, encore, n’est pas le cas !
Par conséquent, la mauvaise foi de l’Occident est évidente et prouve que le front ukrainien n’est qu’un prétexte.
D’où la phrase révélatrice de Bruno le Maire : il pense que Vladimir Poutine ne s’attendait pas à une telle riposte ; évidemment, puisque l’Occident n’était pas visé, il n’avait aucune raison de riposter, et encore moins de riposter dans de telles proportions.
De telles paroles peuvent faire penser que la Russie est tombée dans un piège tendu par l’Occident : on l’a poussé à la guerre parce qu’on avait des intentions pas très nettes derrière.
Voilà pourquoi ils bloquent les médias russes et le justifient par l’inversion accusatoire classique : il ne faut pas laisser la Russie dévoiler la vérité, ou se justifier, afin que leur propre propagande (très largement constatée !) puisse entièrement occuper le terrain… et les esprits.

Bruno le Maire continue sa justification :
Parce que « le dirigeant russe a décidé d’envahir un pays souverain, et que nous ne connaissons pas la suite de ses intentions (…), la politique et le choix stratégique qui a été retenu par le Président de la République, c’est la riposte massive, tous azimuts, économique, financière, médiatique, militaire également », ajoutant :
« Les démocraties ont été trop naïves face à la montée en puissance des régimes totalitaires ».

Là, ces propos correspondent à ce que nous disions : alors qu’ils ne sont pas personnellement agressés, ces Etats organisent une riposte massive tous azimuts parce qu’ils ne connaissent pas les intentions russes, disent-ils. Mais en droit, on ne punit pas une intention, et heureusement. On peut montrer à l’adversaire (ou celui considéré comme tel) que l’on n’est pas dupe, et préparer sa défense, mais si cette défense se transforme en attaque, alors soyons clairs : ces attaques sont une déclaration de guerre en bonne et due forme de l’Occident à la Russie.

D’ailleurs la Russie ne s’y est pas trompée. Le jour même, Dmitri Medvedev, vice-président du Conseil de sécurité de la Russie et ancien Président, a répondu sur Twitter en français : «Un ministre français a dit aujourd’hui qu’ils nous avaient déclaré la guerre économique. Faites attention à votre discours, Messieurs ! Et n’oubliez pas que les guerres économiques dans l’histoire de l’humanité se sont souvent transformées en guerres réelles.».
A menaces, menaces aussi. Et à attaque présentée en riposte, riposte aussi.

L’autre mensonge consiste à présenter la Russie comme un régime totalitaire, afin de légitimer leur agression. Mais la Russie n’est pas du tout un régime totalitaire, c’est une démocratie dont Vladimir Poutine est le Président, régulièrement et valablement élu, devant rendre des comptes devant un Parlement, élu également. Et côté totalitarisme, les soi-disant démocraties européennes et américaines ont démontré en deux ans de crise covidienne une dérive totalitaire avérée, foulant aux pieds les droits imprescriptibles de la personne humaine et les libertés les plus fondamentales, bien plus que le régime russe.
Le détail des sanctions
Puisqu’on juge les hommes, et les Etats, à leurs actes, voyons rapidement en quoi consistent les sanctions financières qui ont été prévues.

La veille, 28 février, le même Bruno le Maire détaillait sur le perron de l’Elysée « les sanctions économiques et financières contre de la Russie et contre les oligarques russes » :
« En accord avec nos partenaires européens et américains :
– nous avons retiré du système de paiement swift un certain nombre de banques russes
– Un G7 des ministres des finances aura lieu demain sur ce sujet [donc 1er mars après-midi] et nous poursuivrons la coordination, au titre de la présidence française, sur la mise en oeuvre effective du retrait des banques russes du circuit de paiement swift ;
– par ailleurs, l’intégralité des avoirs de la banque centrale russe ont été gelés cette nuit ; cela représente des sommes très significatives, en dizaines de milliards d’euros, qui entament largement les réserves de change de la banque centrale russe et sa capacité à financer le commerce russe en devises. (…)
– Nous poursuivons le recensement complet des avoirs financiers, des biens immobiliers, des yachts, des véhicules de luxe, qui appartiendraient aux personnalités russes sous sanction européenne.
– Nous allons également identifier toutes les personnalités russes ayant des avoirs en France qui pourraient être ajoutées à la liste de sanctions européennes en raison de leur proximité avec le pouvoir russe. Nous nous doterons des moyens juridiques de saisir l’intégralité de ces biens. »

Concernant SWIFT, nous savons depuis que pour le moment, 7 banques russes dont VTB, la deuxième plus grosse banque de Russie, seront déconnectées du système Swift à partir du 12 mars. Mais ils ont parlé d’exclure 60 à 70% des banques russes.
Concernant la banque centrale russe, Bruno le Maire apportait des précisions le lendemain (voir plus haut dans l’article), estimant à mille milliards de dollars les avoirs et actifs gelés.
Concernant ceux qu’ils appellent « les oligarques russes » censés proches du pouvoir, et estimés à 488 personnes en Europe, les détails donnés par Bruno le Maire sont la manifestation d’un acharnement à titre personnel, autant indécent que déplacé :
«J’ai mis en place une task force pour repérer l’ensemble des oligarques russes, leurs biens, leurs avoirs qui se trouvent en France, au nom des oligarques, de leurs conjoints, de leurs enfants, de leurs sociétés civiles immobilières. Pour qu’ils ne puissent pas se dissimuler derrière des montages financiers. Nous sommes en train de travailler juridiquement avec la chancellerie pour que le gel devienne une saisie, nous allons toucher au cœur le pouvoir russe (…) Aucun oligarque ne passera entre les mailles de nos filets, c’est notre objectif».
Oui mais ces gens-là sont des voleurs, car Bruno le Maire explique la différence entre gel et saisie : « Nous allons faire en sorte qu’il ne s’agisse pas simplement d’un gel des avoirs mais d’une saisie des avoirs. Qu’est-ce que ça veut dire ? Cela veut dire que lorsqu’il y a gel, vous ne pouvez plus user de votre yacht, de votre voiture ou de votre appartement, quand on le saisit, vous perdez la propriété de cet appartement, de ce yacht ou de cette maison. »

Sur le même sujet, on notera l’acharnement des gouvernements et des médias occidentaux sur la personne de Vladimir Poutine ; ils parlent relativement peu de la Russie d’une manière générale, ni de son entourage, on subit une focalisation démesurée, presque obsessionnelle, sur la personne du Président, Vladimir Poutine, comme s’il était le diable en personne, ou un personnage mythique derrière lequel les structures s’effacent devant l’importance de l’individu, comme l’Antéchrist.
On croirait, à les entendre, que seul le Président russe est responsable de tout, décideur de tout, et à la limite, que sa disparition résoudrait tout.
On sent une haine individualisée et focalisée sur la personne du Président Poutine ; parce qu’il est le chef de la Fédération de Russie ou parce qu’il représente tout ce que déteste l’Occident aujourd’hui: le mâle blanc, hétéro, chrétien, patriote et viril ?

Outre l’exclusion de certaines banques russes du système Swift, le gel des actifs de la Banque centrale russe, et le vol caractérisé des oligarques, de nombreux pays ont décidé :
– l’exclusion des vols commerciaux et privés russes de leur espace aérien ;
– l’interdiction des échanges commerciaux de certains biens et/ou entreprises, par exemple dans les secteurs stratégiques de l’armement et des semi-conducteurs ;
– la pression sur certaines multinationales qui opèrent dans la Fédération de Russie ;
– la suppression ou la limitation d’achats d’hydrocarbures (pétrole et gaz) ;
Etc…

Mais si nous ne sommes pas en guerre contre la Russie, nous dit-on, peut-on m’expliquer en quoi consiste une guerre économique et financière ?

Et d’autre part, même si les Occidentaux ne prennent pas le risque d’envoyer leurs soldats au front, ils ont livré des tonnes de matériel militaire à l’Ukraine, et particulièrement des armes sophistiquées en grand nombre : missiles anti-aériens Stinger, missiles antichars Javelin, lances-roquettes NLAW et AT4, et bien entendu drones militaires.
N’est-ce pas une façon indirecte de faire la guerre ?
Le rôle particulier de la France
Ceux qui croient que la France n’est qu’un pays parmi les autres, ou le valet bien obéissant des Etats-Unis se trompent : la France est, aux côté des Etats-Unis, le fer de lance, le coordinateur et l’organisateur en Europe de la stratégie internationale. Elle est partie prenante et même à l’origine de certaines initiatives.
Voilà encore, de la part de Bruno le Maire, des propos bien révélateurs :

« Avec le Président de la République nous travaillons sur ce sujet, nous renforçons les sanctions ; j’ai poussé sur Swift pour qu’on déclenche Swift le plus rapidement possible, j’ai poussé personnellement pour qu’on l’élargisse au plus grand nombre de banques possibles, nous avons pris la décision, avec le Président de la République, de cibler la banque centrale russe, c’est notre proposition, l’idée d’avoir gelé les intégralités de la banque centrale de près de mille milliards de dollars, c’est une proposition française. »

Donc les russes savent que l’idée d’intensifier Swift, c’est nous, que geler les avoirs de leur banque centrale, c’est encore nous. Et ce nous, cette fois-ci, désigne personnellement le gouvernement français.
Donc les russes savent qu’ils ont deux adversaires qui sortent du lot et se distinguent par leur agressivité, qu’ils transmettent et même imposent aux autres : les Etats-Unis et la France.
Quand viendra l’heure des comptes et des châtiments, qui sera privilégié à votre avis ?

Et ce n’est pas fini : le lendemain 2 mars, le Président de la République Emmanuel Macron s’adressait solennellement aux français et y annonçait, entre autres, la convocation d’un sommet européen à Versailles les 10 et 11 mars : deux jours, c’est beaucoup, mais pour parler de quoi ? De l’indépendance énergétique (en clair : ne plus dépendre des russes sur ce plan) et de l’organisation d’une vraie défense européenne.
Voici une synthèse des propos d’Emmanuel Macron rapportés par le Figaro :
«Nous ne pouvons plus dépendre des autres pour nous nourrir, nous soigner, nous informer, nous financer», a poursuivi Emmanuel Macron. «Nous devrons promouvoir un nouveau modèle économique fondé sur l’indépendance et le progrès.» Sur l’énergie, «nous ne pouvons plus dépendre du gaz russe pour nous déplacer, nous chauffer, faire fonctionner nos usines», a déclaré Emmanuel Macron, qui a affirmé vouloir défendre «une stratégie d’indépendance énergétique européenne». Sur le volet défense, «notre défense européenne doit franchir une nouvelle étape», a estimé le président. Celui-ci va convoquer un sommet des chefs d’État et de gouvernement européens les 10 et 11 mars prochains à Versailles, «qui aura à décider sur ces sujets», a-t-il annoncé.

Là encore, Macron n’agit pas et ne parle pas comme un chef d’Etat parmi les autres mais comme un chef tout court ; un chef qui dicte aux autres européens la conduite à tenir, et qui les convoque (!) sous une semaine pour décider (ce sont ses termes) de ce qu’il convient de faire, c’est à dire, pour entériner les propositions qui leur seront faites. Des propositions élaborées par qui ? Sûrement pas par un collectif des 27, mais comme toujours, par l’establishment oligarchique occulte qui dirige le monde et dont Macron est un éminent porte-parole. Cela veut dire que ces hommes, qui se targuent de défendre la démocratie à tout bout de champ, se comportent eux-mêmes, publiquement, de façon autoritaire : je vous convoque tous d’ici une semaine chez moi, non pas pour discuter mais pour prendre des décisions… à partir de dossiers préparés à l’avance. Sympa pour les petits Etats baltes dépendants à 100% du gaz russe ! Belle démocratie que voici.
Pareil pour la défense : c’est facile d’aborder le sujet quand on sait qu’il n’y a que deux nations en Europe (la France et le Royaume-Uni) disposant d’une armée capable d’intervenir en opérations extérieures, et dotées de la puissance atomique… qui va, là encore, imposer sa volonté à tous les autres ? Et ils osent parler de démocratie ?

Et puis ces deux sujets ne sont qu’un prétexte ; s’ils se réunissent, c’est aussi pour aborder d’autres sujets plus confidentiels, que nous ne connaissons pas mais pouvons supposer, avec en filigrane un choix de civilisation présenté à chaque nation : soit on est avec eux, soit contre eux.
Or être avec eux, c’est accepter la domination d’une société socialo-libérale, aux mœurs dégénérées (LGBT, idéologie transgenre, avortement…), aux pratiques totalitaires (contrôle numérique des populations), aux populations déracinées et submergées par une invasion migratoire obligatoire, à la morale laïque fondamentalement antichrétienne, et défendant une science contre-nature et antinaturelle. Joli programme que certains pays en Europe, comme la Pologne ou la Hongrie, continuent à désapprouver sur certains points. Ils veulent les mettre au pied du mur, les obliger à choisir leur camp. Mais comme l’autre camp est présenté comme celui d’abominables nazis totalitaires et antidémocratiques, le choix en réalité est unique : seule leur civilisation pourrie est disponible. Sinon on vous écrasera comme on écrase actuellement la Russie. Voilà le message, il est clair, et ceux parmi les 27 qui ne sont pas d’accord ont une semaine pour préparer une négociation qui s’annonce ardue, devant le monarque et ses amis qui les a convoqués, comme de vulgaires subalternes, dans son château.

Macron qui a osé répéter ce soir-là que nous n’étions pas en guerre contre la Russie.
Il n’y a pas seulement de l’hypocrisie, mais aussi de la lâcheté. Ces gens-là se croient et se disent très forts, mais en même temps sont-ils vraiment à l’aise ? N’auraient-ils pas peur au fond d’eux-mêmes ? Voilà pourquoi ils font la guerre des hypocrites, sans déclaration de guerre officielle, et la guerre des lâches, à distance (avions, missiles, drones…), la guerre par ordinateurs, par banques interposées, la guerre qui pénalise en premier le petit peuple, qui se prend de plein fouet l’inflation, la fermeture des banques, les coupures d’électricité, les fermetures d’entreprises et le chômage, les difficultés d’approvisionnement. Une guerre de lâches parce que les petites gens ne peuvent ni se venger, ni s’en prendre aux fauteurs de ces maux.
Conclusion
Soyons lucides : nous avons déclaré la guerre à la Russie. Dans un accès de franchise dû à son implication dans le dossier, Bruno le Maire n’a fait qu’exprimer en paroles ce qu’ils ont fait en actes. Et ces actes sont des actes de guerre, comme il l’a dit, tous azimuts : économiques, financiers, médiatiques et militaires. Une guerre présentée comme une riposte à une agression envers l’Union Européenne et les Etats-Unis qui n’a pas eu lieu.
La Russie le savait, et pourtant elle a attaqué quand même l’Ukraine. Pourquoi ?
Est-ce seulement pour libérer les Républiques pro-russes du Donbass, démilitariser et dénazifier l’Ukraine (c’est à dire la libérer de ses dirigeants corrompus et décadents) et l’empêcher d’adhérer à l’OTAN, comme elle l’affirme ?
Aurait-elle pris tant de risques pour ça, alors que seule l’adhésion à l’OTAN aurait pu justifier cette intervention, mais celle-ci n’avait pas été entérinée ?
Ou bien est-ce parce qu’il existe en filigrane un désaccord fondamental sur la nature de la civilisation que l’Occident est en train de bâtir et d’imposer au reste du monde, par la force s’il le faut, une civilisation si pourrie, si contre-nature, si dépravée, si perverse, que même des pays comme la Russie, qui n’est pourtant pas un modèle de vertu, ou peu s’en faut, non seulement refusent, mais décident de combattre ouvertement.
Et si la Russie était le bras armé de la Sainte Vierge pour bloquer l’avancée de ces satanistes et les châtier, eux et leurs peuples dégénérés ?
Là on entre dans la dimension eschatologique, une dimension sur laquelle nous reviendrons, mais elle expliquerait bien des choses, et particulièrement cette étonnante détermination des élites dirigeantes occidentales à vouloir abattre le gouvernement russe, non pas pour défendre l’Ukraine, mais pour faire sauter le dernier obstacle à leur hégémonie, parce que celui-ci est encore le seul à défendre la chrétienté et les valeurs chrétiennes.
Cette Troisième guerre mondiale, c’est la bataille de l’Armageddon, qui se met en place sous nos yeux.

Louis d’Alencourt, le 7 mars 2022

nadine
nadine
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.

Messages : 321
Date d'inscription : 20/03/2013

Admin, stjeanlagneau, kriss3738 et Nox434 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE Empty Re: TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE

Message  Admin Jeu 10 Mar - 17:10

@ Nox434 :

Un gros  Meeerci ! pour ces trois Messages de Soeur Beghe sur la Guerre en Ukraine !

Boubye !

L'Administrateur


Dernière édition par Admin le Jeu 10 Mar - 17:21, édité 1 fois

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 56825
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 121
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE Empty Re: TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE

Message  Admin Jeu 10 Mar - 17:16

@ Nadine :

Merci ! pour ce très long commentaire qui nous montre très bien que la réplique des pays occidentaux est non seulement exagérée, mais démontre une intention de déclarer la guerre à la Russie.

À cet égard, notons que le "Think Tank" américain du nom de "Rand Corporation", et affilié au Pentagone, travaillait depuis trois ans sur une projet semblable consacré à la Russie :


On peut donc légitimement se poser la question suivante :

"MAIS QUI EST DONC L'AGRESSEUR DANS CE DOSSIER ?"

D\\'accord !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 56825
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 121
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

nadine, Célestine et Nox434 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE Empty Re: TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE

Message  Admin Jeu 10 Mar - 17:20

@ Nadine-Bis :
@ Tous :

Je retiens cet extrait :

Et si la Russie était le bras armé de la Sainte Vierge pour bloquer l’avancée de ces satanistes et les châtier, eux et leurs peuples dégénérés ?

Là on entre dans la dimension eschatologique, une dimension sur laquelle nous reviendrons, mais elle expliquerait bien des choses, et particulièrement cette étonnante détermination des élites dirigeantes occidentales à vouloir abattre le gouvernement russe, non pas pour défendre l’Ukraine, mais pour faire sauter le dernier obstacle à leur hégémonie, parce que celui-ci est encore le seul à défendre la chrétienté et les valeurs chrétiennes.

Cette Troisième guerre mondiale, c’est la bataille de l’Armageddon, qui se met en place sous nos yeux.

Soeur Sourire D\\'accord !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 56825
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 121
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

stjeanlagneau, nadine, Célestine et kriss3738 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE Empty Louis d'Alençon soulève des questions passionnantes !

Message  Nox434 Jeu 10 Mar - 20:31

L’article de Louis d’Alençon est passionnant et extrêmement convaincant. Merci Nadine de l’avoir reproduit in extenso.
A ce stade j’ai six remarques.

1. Personnellement, je pensais que cette opération militaire avait été provoquée par la caste mondialiste pour appauvrir et affaiblir durablement l’Occident, mais qu’il s’agissait d’un coup de boutoir limité (apparemment on s’achemine déjà vers un cessez-le-feu en Ukraine) destiné à être suivi par un autre coup de boutoir, par exemple pénuries et famine, krach boursier, ou guerre civile. La guerre mondiale viendrait après, allumée en Syrie et mettant face à face Israël, l’Iran et leurs alliés respectifs… J’avoue cependant que l’analyse du discours de Bruno Lemaire est très convaincante, selon laquelle le NOM aurait choisi de déclencher à cette occasion une guerre mondiale (qui pourrait ensuite se propager au Moyen-Orient).

2. J’adhère totalement à la motivation présentée. Vladimir Poutine est bien le mâle blanc, hétéro, patriote et chrétien qui constitue le principal obstacle à leur plan. On lit çà et là sur les blogs que Poutine ferait cause commune avec le NOM, au prétexte qu’il a été un « young leader ». Cette crise a le mérite de clarifier la situation.

3. Les nombreuses prophéties qui nous parlent de l’invasion de la France par la Russie ne précisent pas clairement si c’est pour la dévaster ou pour la libérer. La présente théorie donne une piste : si la France, par sa caste dominante, a bien pris le leadership de la croisade anti-russe, elle est dorénavant l’objectif prioritaire à abattre… Pitié pour nous…

4. Quoi qu’en pense Bruno Lemaire, les pays occidentaux vont beaucoup plus souffrir des sanctions économiques que la Russie. Charles Gave a fait récemment une vidéo de 20 minutes au titre évocateur  Sanctions économiques : « la Russie peut tenir deux ans, la France deux mois »
Mais le NOM n’en a cure. Bien au contraire, dans son objectif général de décimation, de contrôle et d’appauvrissement de la population mondiale, il est plus important de laminer en premier l’Occident, dont les populations plus riches, plus éduquées, plus inventives, constituent l’objectif stratégique prioritaire (on l’a bien vu avec la crise du Covid, qui s’est développée presque exclusivement en Occident, et ce n’est pas un hasard).

5. Emmanuel Macron remonte dans mon estime ! Jusqu'à présent je le voyais comme un psychopathe aux nombreuses fêlures comportementales, arrogant, égocentrique, insensible, incapable de rassembler son peuple et donc comme un piètre gouvernant. Si ce que suggère Louis d'Alençon est vrai, il apparaît maintenant comme un leader déterminé maîtrisant parfaitement les leviers de gouvernement et les techniques de manipulation. Il devient vraiment un ennemi redoutable. Peut-être la Russie a-t-elle une botte secrète pour empêcher sa réélection ? Il est permis d'espérer.
A cet égard, je remarque que Macron a préservé le potentiel militaire de la France (contrairement à Biden qui fait tout ce qu'il peut pour démoraliser et détruire l'armée américaine). C'était pour moi une énigme qui trouve ici son explication : le fait d'être la première puissance militaire d'Europe facilite la prise du leadership européen dans cette situation de guerre.

6. Une réserve pour terminer, cette guerre sera peut-être la 3ème guerre mondiale, mais elle ne sera pas la bataille d’Armageddon comme le suggère Louis d’Alençon. En effet après la guerre mondiale l’homme qui ramènera la paix sera l’Antéchrist. Il deviendra ensuite le chef du gouvernement mondial qui présidera à 3 ans et demi de tribulations, avant que n’advienne la bataille d’Armageddon, la défaite des forces du mal et la seconde venue du Christ.


Quoi qu’il en soit nous serons vite fixés. Si après le cessez-le-feu en Ukraine les sanctions restent en vigueur et sont même aggravées, il y aura rapidement une montée aux extrêmes, car la Russie dispose de nombreux atouts non militaires. Cela fait huit ans qu’elle se prépare à cette confrontation !
En revanche si les sanctions sont levées, cette crise sera suivie sans tarder par une autre crise, car il est important pour le NOM de faire se succéder les chocs sans laisser aux peuples le temps de souffler.

_________________
Qui cherche la vérité
Nox434
Nox434
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 85
Date d'inscription : 30/09/2020
Age : 64
Localisation : Montpellier - France

Admin, stjeanlagneau et nadine aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE Empty Re: TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE

Message  stjeanlagneau Jeu 10 Mar - 23:56

Admin a écrit:@ Nadine-Bis :
@ Tous :

Je retiens cet extrait :


Et si la Russie était le bras armé de la Sainte Vierge pour bloquer l’avancée de ces satanistes et les châtier, eux et leurs peuples dégénérés ?

Là on entre dans la dimension eschatologique, une dimension sur laquelle nous reviendrons, mais elle expliquerait bien des choses, et particulièrement cette étonnante détermination des élites dirigeantes occidentales à vouloir abattre le gouvernement russe, non pas pour défendre l’Ukraine, mais pour faire sauter le dernier obstacle à leur hégémonie, parce que celui-ci est encore le seul à défendre la chrétienté et les valeurs chrétiennes.

Cette Troisième guerre mondiale, c’est la bataille de l’Armageddon, qui se met en place sous nos yeux.



Soeur Sourire     D\\'accord !

L'Administrateur
En harmonie

_________________

Bonne Nouvelle "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

La Parole !
stjeanlagneau
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 26977
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 55
Localisation : BRETAGNE

Admin et kriss3738 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE Empty Re: TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE

Message  stjeanlagneau Ven 11 Mar - 0:00

Nox434 a écrit:

5. Emmanuel Macron remonte dans mon estime ! Jusqu'à présent je le voyais comme un psychopathe aux nombreuses fêlures comportementales, arrogant, égocentrique, insensible, incapable de rassembler son peuple et donc comme un piètre gouvernant. Si ce que suggère Louis d'Alençon est vrai, il apparaît maintenant comme un leader déterminé maîtrisant parfaitement les leviers de gouvernement et les techniques de manipulation. Il devient vraiment un ennemi redoutable. Peut-être la Russie a-t-elle une botte secrète pour empêcher sa réélection ? Il est permis d'espérer.
A cet égard, je remarque que Macron a préservé le potentiel militaire de la France (contrairement à Biden qui fait tout ce qu'il peut pour démoraliser et détruire l'armée américaine). C'était pour moi une énigme qui trouve ici son explication : le fait d'être la première puissance militaire d'Europe facilite la prise du leadership européen dans cette situation de guerre.

Merci pour votre commentaire.

Poutine a traiter Macron de c...... molle!  Éclater de rire

_________________

Bonne Nouvelle "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

La Parole !
stjeanlagneau
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 26977
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 55
Localisation : BRETAGNE

Admin aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE Empty Re: TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE

Message  Nox434 Ven 11 Mar - 8:49

@Nadine

© Le Grand Réveil 7 mars 2022. https://legrandreveil.wordpress.com Auteur : Louis d’Alencour

Merci Nadine de m'avoir fait découvrir le site "le grand réveil".
Très intéressant, très pertinent, voire décapant !  Il soulève le voile sur l'apparence des choses et nous fait découvrir leur réalité cachée.

Je viens de lire l'article sur le gouvernement mondial, qui montre que le gouvernement mondial est déjà en action depuis 1945 pour sa face visible, l'ONU, depuis les années 80 pour sa face semi-visible, le G7 et depuis beaucoup plus longtemps pour sa face cachée, judéo-maçonnique, et finalement satanique. Passionnant.
Il mentionne notamment que si ce gouvernement mondial est tellement attaché à détruire l'Occident (ce que j'avais noté dans le point 4 de mon commentaire d'hier) c'est parce qu'il est de culture chrétienne, alors que les pays communistes ou islamiques appartiennent déjà à Satan...
Diable

@ADMIN

Merci également pour le site de Guy Bouliane, lui aussi très pertinent, très stimulant, et également décapant !
Air angélique

_________________
Qui cherche la vérité
Nox434
Nox434
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 85
Date d'inscription : 30/09/2020
Age : 64
Localisation : Montpellier - France

Admin, stjeanlagneau et nadine aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE Empty Re: TROIS MESSAGES SUR LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE

Message  nadine Ven 11 Mar - 9:44

@nox434
@admin
Tous ces sites éclairants/ décapants dont VSJ fait partie ( Merci Admin vous êtes vous aussi un ange descendu du Ciel!) sont une boussole dont on a grand besoin pour traverser cet orage de la fin des temps... le plus sereinement et joyeusement possible! Baisers !
nadine
nadine
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.

Messages : 321
Date d'inscription : 20/03/2013

Admin, stjeanlagneau et kriss3738 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum