CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

3 participants

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Dim 10 Mar 2024 - 14:52

UN ACTIVISTE POLITIQUE PRÉDIT QUE LES ÉTATS-UNIS POURRAIENT METTRE EN PLACE LA CBDC AVANT LES ÉLECTIONS DE 2024 !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Unnam934


Un activiste politique prédit que les États-Unis pourraient mettre en place la CBDC avant les élections de 2024. L'auteur Aaron Day estime que "le blanchiment d'argent et le terrorisme" pourraient être utilisés pour mettre en place au moins une CBDC de facto.


par Emily Mangiaracina

8 mars 2024

(LifeSiteNews) - Un auteur et activiste politique a émis l'hypothèse que les monnaies numériques des banques centrales (CBDC), qui permettraient la tyrannie gouvernementale, pourraient être déployées aux États-Unis avant les élections de 2024 sous le prétexte de lutter contre le blanchiment d'argent et le terrorisme.

Aaron Day, auteur du livre 2023 Le compte à rebours final qui met en garde contre la menace "imminente" des CBDC, a souligné dans une interview sur Le David Knight Show que les efforts de l'administration Biden pour développer une CBDC sont déjà bien avancés.

"Biden a adopté Décret 14067 qui envisage à la fois la création d'une CBDC et la réglementation de tous les autres actifs numériques. Et ils ont donné suite à ce projet", a déclaré M. Day à M. Knight, expliquant que Les banques américaines ont déjà a participé dans trois programmes pilotes récents de CBDC, dont deux sont en cours.

Le projet achevé Projet Hamilton a exploré la "faisabilité technique" d'une CBDC opérationnelle, tandis que la Projet Cèdre étudie les transactions CBDC entre pays et entre banques, et la Réseau de responsabilité réglementée (RLN) explore, de manière inquiétante, l'attribution de jetons numériques pour tous les actifs de valeur afin que toutes les transactions puissent être suivies et réglées de manière centralisée par le gouvernement et d'autres parties.

"La technologie est là, attendant d'être déployée", a déclaré M. Day à M. Knight en faisant référence aux pilotes.

Entre-temps, l'infrastructure d'une CBDC américaine est déjà discrètement développée sous la forme d'un service de paiements numériques instantanés appelé FedNow. Le service, lancé en juillet 2023, permet "un règlement 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 ... qui se fait instantanément de banque à banque". Selon M. Day, cela "pourrait permettre le déploiement rapide des CBDC aux États-Unis".

M. Day a expliqué que si "le Congrès est tenu d'adopter une nouvelle monnaie, rien ne dit que les banques ne peuvent pas réglementer la manière dont la monnaie existante est envoyée et renvoyée. On peut donc ... de facto tous les aspects négatifs d'une CBDC en réglementant la manière dont l'argent est transmis par le système FedNow".

M. Day a déclaré qu'avec le potentiel de M. Biden de l'action militaire au Proche-Orient, ".On peut imaginer une situation où, en cas d'attaque terroriste sur le sol américain, la CBDC bénéficierait d'un soutien bipartisan pour mettre un terme au blanchiment d'argent et au terrorisme".

Il a cité des précédents pour ce type de législation d'urgence, notamment le Patriot Act, qui "a été adopté 45 jours après le 11 septembre", le TARP (Troubled Asset Relief Program), qui "a été adopté 18 jours après l'effondrement de Lehman Brothers", et le programme CARES ($2,2 trillions d'euros), qui "a été adopté 18 jours après l'effondrement de Lehman Brothers".Coronavirus Aide, secours et sécurité économique) qui "a été adoptée 15 jours après que le COVID a été officiellement déclaré pandémie, par un vote à main levée".

"De nombreux membres du Congrès ont voté en faveur de ces trois éléments. L'idée qu'ils ne pourraient pas mettre en place des CBDC en cas d'urgence... Je pense qu'il y a une forte probabilité qu'ils le puissent", a déclaré M. Day.

Il a ajouté que ses conversations avec Ted Cruz et d'autres membres du Congrès indiquent que "les votes ne sont pas là" pour empêcher la mise en œuvre d'une CBDC avant l'élection de 2024.

Les Centre d'information WND récemment supposé que les cyberattaques pourraient servir de prétexte à la mise en œuvre d'une CBDC, étant donné que le Forum économique mondial (WEF) "souhaite que chaque pays adopte une CBDC" et que de nombreux pays, en dehors des États-Unis, sont en train de mettre en place une CBDC. progresser vers la mise en œuvre de la CBDC.

"Le directeur du FBI s'est récemment présenté devant le Congrès pour avertir que des pirates informatiques chinois se préparent à bientôt "causer des ravages et des dommages réels" à nos "usines de traitement de l'eau, à notre réseau électrique et à nos gazoducs". Centre d'information WND notée.

En outre, "en novembre 2020, le WEF et la Fondation Carnegie pour la paix internationale ont coproduit un rapport sur l'état de l'environnement dans le monde. rapport qui a averti que le système financier mondial était de plus en plus vulnérable aux cyberattaques".

"Cette même rapport a appelé à la fusion des banques de Wall Street, de leurs régulateurs et des agences de renseignement (comme la CIA) pour faire face à une cyberattaque prétendument imminente qui fera s'effondrer le système financier existant". Centre d'information WND notée.

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/fr/news/un-activiste-politique-predit-que-les-etats-unis-pourraient-avoir-mis-en-place-un-cbdc-avant-les-elections-de-2024/?utm_source=editions_menu&utm_campaign=usa

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66724
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Lun 18 Mar 2024 - 13:54

L'UE AFFIRME QUE LE PORTEFEUILLE D'IDENTITÉ NUMÉRIQUE SERA FACULTATIF ( Chien rigolo HI, HI, HI) !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Unnam938


L'UE affirme que le portefeuille d'identité numérique sera facultatif. L'Inde a dit la même chose avant qu'il ne devienne obligatoire... Le système d'identité numérique indien, Aadhaar, est un excellent exemple de la manière dont les objectifs peuvent être modifiés au fil du temps. L'UE suivra-t-elle l'exemple de l'Inde lorsqu'elle lancera ses propres portefeuilles d'identité numérique ?


12 mar s 2024

(Le sociable) - Le Parlement de l'Union européenne affirme que le portefeuille d'identité numérique sera volontaire, ce qui correspond à ce que l'Inde a dit à propos de son propre système d'identité numérique avant que les agences gouvernementales ne commencent à l'imposer pour certains services.

Le 29 février, le Parlement européen a adopté une mise à jour du règlement relatif au portefeuille d'identité numérique, dont les législateurs européens ont assuré qu'il serait utilisé sur une base volontaire.

Selon un rapport de l'UE Communiqué de presse

Le portefeuille de l'UE sera utilisé sur une base volontaire", tandis que la "mise à jour du cadre européen pour l'identité numérique" briefing ajoute que "le portefeuille est volontaire et gratuit pour les particuliers, tandis que les entreprises peuvent encourir des coûts. Il ne remplace pas les moyens d'identification et d'authentification existants, mais les complète".

Cependant, avec l'identité numérique, ils peuvent dire que c'est volontaire, mais sans elle, vous pourriez ne pas être en mesure d'accéder à des biens et des services, tels que l'ouverture d'un compte bancaire ou la perception de prestations comme ce fut le cas en Inde.

Le système d'identité numérique de l'Inde, Aadhaar, est un excellent exemple de la manière dont les objectifs peuvent être modifiés au fil du temps.

"L'inscription [sic] à Aadhaar est entièrement volontaire", peut-on lire dans un communiqué du gouvernement. Communiqué de presse à partir de décembre 2013.

Cependant, la même année Forbes Inde Aadhaar a toujours été volontaire. Mais l'année dernière, de plus en plus d'États et d'agences gouvernementales ont rendu son utilisation obligatoire pour toute une série de services, de l'achat de gaz de cuisine à l'enregistrement des mariages et à la location de maisons."

Puis en 2017, Reuters a rapporté qu'entre janvier et mars 2017, "divers ministères rendent Aadhaar obligatoire pour les régimes d'aide sociale, de retraite et d'emploi. Aadhaar est rendu obligatoire pour le dépôt des déclarations d'impôt sur le revenu. Les détenteurs d'Aadhaar franchissent la barre des 1,14 milliard."

La même année, la Banque de réserve de l'Inde a précisé que la liaison d'Aadhaar avec les comptes bancaires était obligatoire, et que si vous visitez le site web d'Aadhaar dans la " zone de sécurité " de l'Internet, vous devez être en mesure d'accéder à votre compte bancaire.les mythes à l'emporte-pièce"Dans la section "Aadhaar", il sera indiqué qu'il est obligatoire de soumettre le numéro Aadhaar au prestataire de services bancaires pour les personnes souhaitant bénéficier de certains avantages ou subventions.

En mai 2022, Le monde des affaires aujourd'hui a décrit l'omniprésence du système d'identité numérique indien en déclarant : "Aadhaar est devenu l'identité nationale et est considéré comme une preuve d'identité préférée/obligatoire pour bénéficier de services tels que l'obtention d'une carte SIM, l'hospitalisation, l'ouverture d'un compte bancaire ou l'obtention de subventions gouvernementales et de prestations de divers programmes sociaux gérés par le gouvernement, même pour la vaccination COVID-19 [sic]".

Depuis plus d'une décennie, l'histoire La mise en place d'Aadhaar a été marquée par des excès de pouvoir et des batailles judiciaires pour annuler ces excès.

Aujourd'hui, l'identité numérique de l'Inde a atteint la quasi-totalité de sa population. 1,4 milliard de personnes qui se sont portés "volontaires" pour participer au programme.

L'UE suivra-t-elle l'exemple de l'Inde une fois que les portefeuilles d'identité numérique seront lancés ?

Le communiqué de presse de l'UE cité plus haut indique que "pendant les négociations, les députés ont obtenu des dispositions pour sauvegarder les droits des citoyens et favoriser un système numérique inclusif en évitant la discrimination contre les personnes qui choisissent de ne pas utiliser le portefeuille numérique".

Tiendront-ils leur parole, même en temps de crise ?

Reproduit avec l'autorisation de Le sociable.

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/fr/opinion/lue-affirme-que-le-portefeuille-didentite-numerique-sera-volontaire-linde-a-dit-la-meme-chose-avant-quil-ne-devienne-obligatoire/?utm_source=editions_menu&utm_campaign=usa

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66724
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Mar 19 Mar 2024 - 12:37

L'AUSTRALIE SIGNE UN TRAITÉ DU FÉM VISANT À FERMER TOUTES LES GRANDES BANQUES ET À PASSER À UNE SOCIÉTÉ ENTIÈREMENT SANS ARGENT LIQUIDE !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Unnam941


17/03/2024

L'Australie a signé un traité du Forum économique mondial (FEM) qui prévoit la fermeture de toutes les grandes banques du pays, les citoyens étant contraints de passer à une société entièrement sans argent liquide.

Bankwest, une filiale de la Commonwealth Bank of Australia (CBA), est la première banque à fermer ses succursales et à déplacer les 15 succursales restantes de la CBA dans le but de passer au tout numérique d'ici octobre 2024.

Naturalnews.com rapporte : Cette annonce intervient alors que Constantinople, une entreprise de logiciels bancaires basée à Sydney et fondée par deux anciens cadres de la grande banque Westpac, dévoile une nouvelle application appelée Business+. Elle affirme que cette application sera une application mobile tout-en-un qui offrira la première plateforme bancaire numérique de bout en bout en Australie pour les 2,4 millions d'entreprises du pays qui comptent moins de 10 employés.

CBA et Westpac sont deux des "Big Four" australiens, c'est-à-dire les quatre plus grandes banques qui ont traditionnellement dominé le secteur bancaire australien en termes de parts de marché, de revenus et d'actifs totaux. Les deux autres sont ANZ et National Australia Bank.

L'année dernière, Constantinople a levé 32 millions de dollars australiens (21,2 millions de dollars) auprès d'investisseurs pour développer sa plateforme "banque en boîte", qui vise à inciter un plus grand nombre de personnes à délaisser les institutions financières traditionnelles au profit de la banque numérique.

La Great Southern Bank, l'une des plus grandes coopératives de crédit du pays, s'est déjà engagée à lancer Business+.Son PDG et directeur général, Paul Lewis, a déclaré que la société avait "pris le meilleur de la proposition néobancaire, le numérique d'abord, avec ce que nous savons faire, c'est-à-dire la licence bancaire et les exigences réglementaires". Les néobanques sont des plateformes bancaires exclusivement numériques qui opèrent uniquement en ligne.

"Nous avons tout ce qu'il faut, ce qui, je pense, est une première en Australie", a-t-il déclaré, notant que d'autres néobanques n'ont lancé qu'une poignée de produits de base, tels que des comptes d'épargne, mais n'ont pas de capacité de prêt. Les petites entreprises pourront ouvrir un compte en moins de 10 minutes, un délai qu'il a qualifié de "fantastique".

LA TRANSITION DE L'AUSTRALIE VERS UNE SOCIÉTÉ SANS NUMÉRAIRE SE HEURTE À DES OBSTACLES

L'Australie est en train de passer à une société sans argent liquide plus rapidement que presque partout ailleurs. L'année dernière, l'Association bancaire australienne a indiqué que l'utilisation des paiements par portefeuille numérique sur les smartphones et les montres était passée de 746 millions de dollars australiens (494,28 millions de dollars) en 2018 à plus de 93 milliards de dollars australiens (61,62 milliards de dollars) en 2022.

Néanmoins, la réaction aux fermetures d'agences de Bankwest montre qu'il existe toujours une forte opposition à la transition de l'Australie vers une société entièrement sans numéraire.

De nombreux clients de la banque, par exemple, s'insurgent contre sa décision de devenir la première grande banque australienne exclusivement numérique.

"Comment osent-ils limiter notre accès à notre propre argent liquide et à leurs services, qui devraient être largement disponibles pour nous ?", a déclaré Lyn qui, après plus de trois décennies de fidélité à Bankwest, fermera tous ses comptes auprès de la banque après cette décision "irrespectueuse" qui rendra l'accès aux services financiers plus difficile pour les clients vulnérables.

"Ma principale préoccupation n'est pas pour nous, mais pour nos aînés, pour qui il peut être très difficile de s'adapter aux nouvelles technologies, de se déplacer physiquement, de conduire ou de parcourir de grandes distances", a déclaré Mme Lyn.

Le Sénat australien a également exigé que les dirigeants de Bankwest soient entendus dans le cadre d'une enquête. Le sénateur du parti national Matt Canavan, président de la commission des affaires rurales et régionales et des références en matière de transport, a souligné que la décision de Bankwest était décevante.

"Ces fermetures auront un impact sur toutes les communautés dans lesquelles elles opèrent, réduisant le choix des services bancaires et la possibilité d'obtenir un service essentiel", a-t-il déclaré.

SOURCE :

https://thepeoplesvoice.tv/australia-signs-wef-treaty-to-close-all-major-banks-and-switch-to-fully-cashless-society/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66724
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Jeu 21 Mar 2024 - 13:41

LES CHEFS DE LA BANQUE MONDIALE ET VERIZON AFFIRMENT QUE L'IDENTITÉ NUMÉRIQUE FAIT PARTIE D'UN CONTRAT SOCIAL ENTRE LE GOUVERNEMENT ET LES CITOYENS !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Unnam944


19/03/2024

Les deux organisations militent en faveur des identifiants numériques.

La liste des partisans et des promoteurs de la mise en œuvre des identifiants numériques, vivement critiqués par les défenseurs de la vie privée et de la sécurité, comprend sans surprise des organismes tels que la Banque mondiale et Verizon.

Ce qui est intéressant, c’est la façon dont ils expliquent leur démarche et la manière dont ils proposent de faire de l’adoption massive et mondiale des cartes d’identité numériques une réalité. Il y a également un cliché de langage d’entreprise en cours d’élaboration pour tout cela : « voyage de transformation numérique ».

L’association de la Banque mondiale et de Verizon est logique, car pour que les identités et les actifs financiers des personnes soient centralisés de la manière proposée par les différents systèmes d’identification numérique, il faut d’abord qu’elles aient accès à l’internet.

Lors d’une récente réunion à Washington DC, baptisée » Global Digital Summit« , les deux poids lourds de la finance et des télécommunications se sont mis d’accord pour que les gouvernements fassent de l’identité numérique un élément de ce que l’on appelle le contrat social avec les citoyens.

Cela signifie que les citoyens s’en remettent volontairement aux autorités lorsqu’ils acceptent les cartes d’identité numériques, et ce soi-disant à leur propre avantage.

Le président du Groupe de la Banque mondiale, Ajay Banga, a semblé particulièrement désireux d’étendre l’adoption de l’identification numérique « de haut en bas », en ralliant le plus grand nombre possible de gouvernements, qui, grâce à l’idée du « contrat social », l’imposeraient alors aux citoyens – plutôt que d’attendre que ces derniers s’y habituent, s’ils s’y habituent un jour.

« Je pense que si les gouvernements adoptent le numérique, ils créeront de la transparence, une gouvernance propre et l’engagement des citoyens », a déclaré M. Banga.

Il a également fait remarquer que la Banque mondiale dépense de l’argent en Afrique pour « donner » l’accès à l’électricité à des centaines de millions de personnes qui n’en ont pas encore, comme condition préalable à leur « connexion ».

M. Banga a également déploré le fait que de nombreuses personnes dans le monde ont accès à l’internet, mais que ce potentiel est sous-exploité.

Hans Vestberg, PDG de Verizon, a bien entendu reconnu que le monde avait besoin d’une plus grande connectivité, dans l’intérêt de la « transformation numérique », et tous deux ont déclaré qu’ils pensaient que l’amélioration de cette situation accélérerait le développement « socio-économique ».

Il semble que pour vendre l’idée de l’identification numérique (et éventuellement expérimenter des mises en œuvre), les pays sous-développés et en développement constituent une cible importante, tandis que les promesses de progrès économique sont un moyen de les persuader d’adhérer au projet.

Traduction de Reclaim The Net par Aube Digitale.

SOURCE :

https://www.aubedigitale.com/les-chefs-de-la-banque-mondiale-et-de-verizon-affirment-que-lidentification-numerique-fait-partie-dun-contrat-social-entre-le-gouvernement-et-les-citoyens

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66724
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Ven 22 Mar 2024 - 11:53

L'UNION EUROPÉENNE VA TRÈS LOIN DANS SES PROJETS D'INTRODUCTION D'IDENTIFIANTS NUMÉRIQUES DANS TOUS LES SECTEURS D'ACTIVITÉ !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Unna1462


L'Union européenne va très loin dans ses projets d'introduction d'identifiants numériques dans tous les secteurs d'activité. Le fait de lier une forme d'identification numérique à tous les produits faciliterait l'introduction des scores de crédit social carbone.


par Didi Rankovic

21 mars 2024

(Récupérer le Net) - Le concept de "passeport carbone", proposé comme mesure de lutte contre le changement climatique, suscite depuis un certain temps des inquiétudes importantes en matière de libertés civiles. Ces passeports sont conçus pour suivre l'empreinte carbone d'un individu, y compris ses déplacements, sa consommation d'énergie et ses choix de mode de vie. Bien qu'ils visent à encourager les comportements respectueux de l'environnement, ils représentent une menace importante pour la vie privée en permettant une surveillance continue des activités personnelles.

Cette intrusion dans la vie privée n'est pas le seul problème : les passeports carbone pourraient donner lieu à des pratiques discriminatoires. Les personnes à faible revenu, qui n'ont souvent qu'un accès limité aux solutions écologiques, pourraient se trouver injustement pénalisées. Ce système risque d'exacerber les inégalités sociales en affectant de manière disproportionnée les personnes moins bien équipées financièrement pour faire des choix écologiques.

En outre, les passeports carbone pourraient restreindre les déplacements et l'autonomie personnelle. Limiter les déplacements ou certaines activités en fonction de la consommation de carbone pourrait créer une situation où seuls les riches, qui peuvent s'offrir des compensations carbone ou des options durables, conserveraient leur liberté. Ce scénario brosse un tableau inquiétant de la responsabilité environnementale accessible uniquement à ceux qui ont des moyens financiers.

Une autre préoccupation est la centralisation du pouvoir entre les mains des entités qui contrôlent les données sur le carbone. Cette centralisation pourrait conduire à une pente glissante où les outils conçus pour le contrôle du climat se transforment en instruments de surveillance et de contrôle plus oppressifs. L'équilibre entre les préoccupations environnementales et le maintien des libertés civiles est délicat et crucial.

Dans le cadre de la promotion des passeports carbone, une nouvelle idée - lier une forme d'identification numérique à tous les produits - est également mise en avant. Elle facilite l'introduction de scores de crédit social pour le carbone.

L'Union européenne va très loin dans ses projets d'introduction d'identifiants numériques (en l'occurrence, des "passeports numériques de produits") dans tous les secteurs d'activité. Les DDP concernent plus particulièrement les vêtements, les accessoires et l'électronique.

Les marques commencent maintenant à travailler sur l'intégration de la technologie - qui, selon la Commission européenne, est nécessaire pour le plus grand bien des citoyens, comme la réalisation des "objectifs de durabilité" - ce que l'on appelle l'accord vert, les émissions de carbone, tout cela - et puis il y a l'accès aux services et le paiement sans contact.

Ses détracteurs, quant à eux, estiment qu'il s'agit simplement d'un nouveau moyen d'abuser des consommateurs en collectant encore plus de données les concernant. Les craintes des opposants semblent reposer sur des faits solides, puisque certaines des données collectées grâce au système proposé par l'UE permettront de dresser le profil des personnes en fonction de leur comportement, de leurs préférences et même de la valeur de leur "profil de revente".

La date limite mentionnée est 2026, c'est-à-dire le moment où les marques devront intégrer les passeports numériques dans leurs produits.

Et ne vous attendez pas à une résistance de la part des marques. Les rapports indiquent qu'elles travaillent d'arrache-pied pour respecter la date limite de ce que la Commission européenne appelle "l'utilisation des identités numériques dans le monde réel".

Du côté de l'industrie de la mode, il sera nécessaire d'informer l'UE - et non plus volontairement - sur la façon dont ils fabriquent les articles, organisent leurs chaînes d'approvisionnement et les matériaux utilisés.

Il ne faut pas s'attendre à ce que les marques mettent en œuvre cette technologie uniquement pour que l'UE se sente bien dans sa peau. "Les marques qui testent actuellement la technologie cherchent des moyens de collecter des données sur les clients et d'ajouter des avantages au-delà du point d'achat", écrit Vogue Business.

Selon l'article, Balenciaga, RealReal et Boss tentent déjà d'aller plus loin que la liaison entre les objets physiques et l'identité numérique, comme c'est le cas avec QR et NFC, et d'atteindre les objectifs de l'U

Et contrairement à cette "vieille technologie" qui était là principalement pour faciliter et protéger les transactions, les fabricants et les clients, le PDG de Mojito, Raakhee Miller, a un point de vue intéressant sur ce que l'on appelle la prochaine méthode "physique d'abord" : elle "améliore non seulement la valeur du produit", a déclaré M. Miller, "mais approfondit également l'engagement du consommateur".

Dans quelle mesure l'UE - et les marques qui suivent son diktat - veulent-elles "impliquer" les clients, autrement qu'en leur remettant de l'argent pour un produit qu'ils achètent ? C'est là qu'entre en jeu ce qui est essentiellement de la collecte et de l'exploitation de données, même si cela est expliqué par des termes sophistiqués (et sans surprise, tout aussi dénués de sens) tels que "biens phygitaux" et "approche métaverse".

Mais, pour ainsi dire, la preuve est dans la salade de mots : il s'agit d'avoir des services et des cas d'utilisation "plus ancrés dans les besoins des clients". Et il est clair que pour connaître ces besoins, il faut d'abord mieux connaître le client. C'est-à-dire au-delà de ce que le client est actuellement prêt à partager avec des conglomérats multinationaux.

Ne pouvons-nous pas tous acheter ce que nous voulons et passer à autre chose ? S'il vous plaît ?

Pas si vite, dit l'UE, et des personnes comme Laura Escure, vice-présidente des partenariats de Vestiaire Collective, l'expliquent par ce qui pourrait sembler à beaucoup comme une remise en question des capacités cognitives des clients.

"Les barrières autour du Web3 n'aidaient pas les consommateurs à réfléchir de manière approfondie sur le luxe", a déclaré M. Escure.

Et saviez-vous que si vous dépensez beaucoup d'argent pour un produit de luxe, il y a toute une "histoire" derrière - en plus de celle de votre relevé bancaire ? C'est ce que Romain Carrere, PDG d'Aura Blockchain Consortium, veut vous faire comprendre.

"Nous croyons en un avenir où chaque client se sentira lié à l'histoire qui se cache derrière les produits, et le DPP est la clé qui permettra de révéler cette histoire. Il ne s'agit pas seulement d'un passeport numérique, mais d'un voyage de confiance et d'autonomisation pour chaque consommateur", a déclaré M. Carrere.

Mais surtout, il semblerait qu'il s'agisse d'un récit. Il s'agit de se donner du pouvoir et d'en donner à ceux qui sont en position de force, plutôt qu'au client.

De retour dans la bureaucratie de l'UE, les propositions de passeport numérique pour les produits ont vu le jour au printemps 2022, naturellement en tant que mécanismes d'amélioration de la "durabilité" des produits, et environ un an plus tard, elles ont été officiellement présentées sur le site web de la Commission européenne comme un moyen de partager des informations clés sur un produit.

Les informations seraient partagées "par tous les acteurs économiques concernés", selon un communiqué de presse publié en mai 2023. La proposition de règlement sur l'écoconception des produits durables (ESPR) est en train de faire bouger les choses dans ce domaine.

L'UE affirme que ses objectifs sont de stimuler ce qu'elle appelle l'économie circulaire, l'efficacité des matériaux et de l'énergie, et de prolonger la durée de vie des produits, ainsi que la manière dont les déchets de ces produits sont finalement traités.

L'Union européenne affiche également de grandes ambitions, comme la création de nouvelles opportunités commerciales, "basées sur un meilleur accès aux données".

L'UE n'hésite pas non plus à rabaisser les consommateurs, tout en s'efforçant d'élever le niveau des données qui leur sont arrachées. Selon la Commission, le système DDP "aidera les consommateurs à faire des choix durables".

Et, pour l'instant, "permettre aux autorités de vérifier le respect des obligations légales".

Reproduit avec l'autorisation de Récupérer le Net.

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/fr/opinion/comment-lue-pourrait-combiner-les-passeports-carbone-lidentification-numerique-et-le-credit-social-pour-chaque-produit/?utm_source=editions_menu&utm_campaign=usa

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66724
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Jeu 28 Mar 2024 - 13:11

SELON LE FÉM, L'IDENTITÉ NUMÉRIQUE DEVIENDRA UN ÉLÉMENT CENTRAL DE LA VIE QUOTIDIENNE !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Unnam957


Selon un rapport du WEF, l’identité numérique « métaverse » deviendra un élément central de la vie quotidienne… Votre identité numérique sera votre passeport dans le métavers, où elle sera utilisée pour surveiller, prédire et imiter votre comportement tout en déterminant votre niveau d’accès à l’information et aux espaces. Votre identité numérique sera votre passeport dans le métavers, où elle sera utilisée pour surveiller, prédire et imiter votre comportement tout en déterminant votre niveau d'accès à l'information et aux espaces.


par Tim Hinchliffe

27 mars 2024

(Le sociable) - Selon un rapport du Forum économique mondial (WEF), votre identité métaverse, avec son identification numérique, la saisie de données biométriques et le profilage du comportement, sera au cœur de votre vie quotidienne.

L'"identité métaverse" est un concept relativement nouveau que le WEF et Accenture décrivent de manière très détaillée dans un nouveau document de 48 pages intitulé "Metaverse identity" (identité métaverse). rapport intitulé "Identité métaverse : Defining the Self in a Blended Reality" (Identité métaverse : définition du soi dans une réalité mixte).

Selon le rapport :

"Les gens passent de plus en plus de temps à explorer, à jouer et à socialiser dans des expériences numériques, l'identité métaverse d'une personne sera au cœur de sa vie quotidienne ainsi qu'à la manière dont ils expriment leur identité personnelle".

Mais qu'entendent exactement les mondialistes non élus par "identité métaverse" ?

L'identité du métavers comprend trois composantes :

- Représentation : L'identité : y compris l'identité personnelle, sociale et de rôle, que ce soit par le biais d'avatars, de pseudonymes ou d'autres expressions numériques.

- Données : La technologie de l'information et de la communication (TIC) : saisir le réseau complexe de connaissances sur les individus généré par le matériel et les logiciels d'appui du métavers.

- Identification (ID) : L'utilisation d'une carte d'identité ou d'un passeport, d'un certificat de naissance, d'une attestation, d'un label ou d'un nom d'utilisateur et d'un mot de passe est un moyen efficace d'assurer la sécurité des personnes et de l'environnement.

Selon le rapport, "l'identité métaversée élargit l'"identité" telle qu'elle est connue aujourd'hui et la combine avec les fondements numériques de l'internet. Il s'agit d'une construction multicouche d'un individu ou d'une entité, qui comprend tout, de la représentation aux données et à l'identification".

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Unnam959

[Source : WEF, Accenture]

Grâce à ces trois composantes, l'identité dans le métavers "relie et ancre une personne au monde physique et virtuel".

Décortiquons-les, en commençant par représentation.

La notion de "représentation" ne se limite pas aux pixels et aux graphiques ; elle reflète les valeurs sociétales, l'inclusivité et le désir humain d'authenticité [...] Les choix de conception de la représentation s'étendent à la conception des entités numériques - des agents virtuels incarnés aux assistants virtuels non incarnés.

Représentation a trait à la manière dont vous vous présentez et vous vous exprimez dans le métavers, qu'il s'agisse d'une image réaliste de vous-même ou d'une version abstraite, créative ou artistique.

Les auteurs précisent que "ces expressions peuvent inclure des mots, des actions, des comportements et des manières". Il y a donc un élément de profilage du comportement dans la catégorie de la représentation, que nous verrons également dans les catégories de la saisie des données et de l'identification.

La représentation dans le métavers prendra également un nouveau sens avec l'introduction d'entités numériques qui agiront en votre nom.

Selon le rapport, "les entités numériques peuvent représenter des êtres humains, des objets, des systèmes ou des concepts abstraits, et sont capables de divers degrés d'interaction, d'autonomie et de comportement au sein d'expériences numériques [...] Elles sont capables d'imiter la communication humaine et peuvent être utilisées comme assistants commerciaux, formateurs d'entreprise, influenceurs de médias sociaux et plus encore".

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Unnam960

[Source : WEF, Accenture]

Comme les personnages non joueurs (PNJ) dans les jeux vidéo, ces sosies numériques tentent d'imiter le comportement humain.

Et comme une poupée vaudou virtuelle, si quelque chose ne va pas avec votre entité numérique, cela peut se répercuter sur votre vie personnelle dans le monde réel.

"Si les entités numériques peuvent offrir des interactions et des fonctionnalités innovantes dans le métavers, elles peuvent aussi causer des dommages dans le monde réel", prévient le rapport, qui ajoute : "La possibilité de manipuler ou de créer des informations erronées par l'intermédiaire d'entités numériques - telles que les chatbots et les avatars photoréalistes - soulève des questions d'éthique et de sécurité."

Voyons maintenant ce qu'il en est de la données catégorie.

L'identité va au-delà d'une pièce d'identité, comme un passeport ou un permis de conduire. L'identité du métavers comprend des points de données.

Les données : La catégorie d'identité du métavers vise à collecter et à analyser des données pour faire des déductions sur vous, et elle sera utilisée pour prédire votre comportement, grâce à l'IA et à l'apprentissage automatique.

"Associé à des modèles d'intelligence artificielle (IA)/apprentissage machine (ML) qui peuvent analyser les interactions, les mouvements et les préférences d'une personne, il génère davantage d'identité", peut-on lire dans le rapport.

Que ces points de données (déduits) capturent les activités actuelles d'une personne, prédisent sa prochaine action ou ses préférences futures, ces fils d'Ariane basés sur des données fournissent des informations sur l'identité d'une personne.

Ces attributs peuvent influencer la manière dont l'environnement virtuel réagit à une personne et dont les personnes extérieures perçoivent une personne ou une entité.

Le présent données L'aspect de l'identité du métavers est important pour les mondialistes non élus qui sont obsédés par la manipulation du comportement humain et le contrôle de ce que les gens pensent et font.

Il existe un risque que les gouvernements utilisent les données déduites agrégées à des fins de surveillance, de contrôle des dissidents ou de suppression de certains groupes sans leur consentement actif.

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Unnam961

[Source : WEF, Accenture]

Les données déduites, "désormais assistées par l'IA/ML, peuvent examiner des comportements, des actions et des choix apparemment sans rapport entre eux afin de tirer des conclusions significatives sur les préférences, les antécédents et les intentions d'une personne", selon le rapport.

Lorsque l'on connaît l'intention d'un individu ou d'un groupe de réflexion mondialiste non élu, il devient beaucoup plus facile de prédire ce qu'il fera ou dira ensuite, même s'il tente de masquer ses véritables intentions.

Et, "Bien que ces données soient collectées pour améliorer l'expérience de la personne, elles pourraient également être analysées pour en déduire son identité ou ses préférences dans le monde réel et être utilisées à des fins de publicité ciblée ou à d'autres fins sans son consentement".

Faire des déductions à "d'autres fins" sans le consentement de l'utilisateur, c'est ce que les agences de défense et de renseignement recherchent dans le métavers.

Un récent Rapport de la RAND Corporation Le ministère américain de la sécurité intérieure (DHS), qui cherche à espionner les utilisateurs dans les métavers, le suggère également : "Alors que le DHS est confronté à de nouveaux défis en surveillant et en analysant l'activité des utilisateurs dans les métavers, il devrait procéder à des examens juridiques et éthiques des informations collectées et de la manière dont elles sont gérées".

Nous allons maintenant passer à la identification catégorie.

Le concept d'identité est contextuel, flexible, complexe et fluide [...] L'identité s'étend aux subtilités des comportements, des actions et des choix d'un individu.

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Unnam962

[Source : WEF, Accenture]

La partie la plus déroutante de l'identité du métavers est peut-être la identification ou l'aspect ID, parce que l'ID numérique et l'identité numérique sont des termes qui sont souvent utilisés de manière interchangeable, y compris par votre serviteur, mais ils sont tout à fait différents.

L'identification consiste à identifier, vérifier et authentifier l'identité d'une personne.

L'identité, quant à elle, "se compose d'aspects stratifiés de l'héritage culturel, de l'appartenance ethnique, de l'âge, des rôles professionnels et sociaux, des loisirs, de l'identification de genre, de l'orientation sexuelle et de bien d'autres choses encore", selon le rapport.

Maintenant que nous avons fait la distinction entre les deux, votre carte d'identité numérique sera votre passeport pour le métavers, et comme pour un passeport, il y aura certaines zones auxquelles vous ne pourrez pas accéder.

Selon le rapport, "à l'instar des systèmes d'identification traditionnels actuels - tels que les passeports et les permis de conduire - les pièces d'identité pourraient évoluer pour inclure des avatars uniques, de nouvelles attestations corporelles ou des signatures virtuelles uniques qui valident l'existence d'une personne et lui donnent accès à des domaines ou à des activités spécifiques".

Pour illustrer le rôle de la carte d'identité numérique dans l'identité numérique, les auteurs déclarent : "Les pièces d'identité - telles que les passeports et les cartes d'identité gouvernementales - officialisent l'identité d'un individu ; en outre, elles peuvent servir de références ou de moyens d'authentification et de vérification des individus dans les espaces physiques et numériques".

L'identité du métavers fait partie intégrante des interactions futures sur l'internet.

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Unnam963

[Source : WEF, Accenture]

Maintenant que nous avons passé en revue les trois composantes de l'identité métaverse, quels sont les inconvénients potentiels ?

Pour commencer, le rapport indique qu'"il existe un risque que les gouvernements utilisent des données déduites agrégées à des fins de surveillance, de contrôle des dissidents ou de suppression de certains groupes sans leur consentement actif".

Votre identité dans le métavers peut inclure vos données biométriques en temps réel, telles que la dilatation des pupilles, le rythme cardiaque et les ondes cérébrales, afin que les entreprises et les gouvernements puissent déduire comment vous vous sentez et réagissez à leurs produits, services ou politiques.

Historien Intervention de Yuval Noah Harari de cette même technologie tombant entre les mains de dictateurs lors de la réunion annuelle du WEF à Davos en 2020. Il y a déclaré :

Imaginez la Corée du Nord dans 20 ans, où tout le monde devra porter un bracelet biométrique qui surveille en permanence la tension artérielle, le rythme cardiaque et l'activité cérébrale, 24 heures sur 24.

Vous écoutez un discours du "Grand Leader" à la radio, et ils savent ce que vous ressentez réellement - vous pouvez applaudir et sourire, mais si vous êtes en colère, ils savent que vous serez au goulag demain matin.

L'installation sur votre corps d'un dispositif de capture de données biométriques qui sait ce que vous allez faire avant que vous ne le fassiez soulève de sérieuses questions éthiques sur la manière dont les données sont collectées, sur la destination de ces données et sur les personnes qui ont accès à certains des détails les plus intimes de votre vie.

Au cours des dernières années, Meta a travaillé sur Projet Ariaqui associe la réalité augmentée à l'intelligence artificielle pour créer des rendus 3D réalistes de personnes, de lieux et d'objets, y compris d'espaces de vie.

Lorsque Mark Zuckerberg a expliqué sa vision du métavers lors de la conférence Connect 2021, il a montré comment le projet Aria pouvait cartographier l'appartement d'une personne, y compris tout ce qui s'y trouve (voir la vidéo ci-dessous).

Imaginez la valeur de ces informations pour les entreprises : connaître les produits que vous utilisez, ceux qu'elles pensent que vous voudrez, et la façon dont vous organisez votre espace de vie, leur permettrait de produire des publicités extrêmement personnalisées.

Que pourraient faire les compagnies d'assurance avec ces données ? Comment les propriétaires réagiraient-ils ?

Pensez maintenant à la façon dont les gouvernements, les agences de renseignement et les forces de l'ordre aimeraient mettre la main sur ce type de données.

Avec les données collectées par une personne portant une paire de lunettes AR, qui a besoin de la reconnaissance faciale, de la géolocalisation ou de la traçabilité des contacts lorsque les gouvernements et les entreprises peuvent voir ce que vous voyez, entendre ce que vous entendez et savoir où vous êtes et ce que vous faites en temps réel ?

Bien entendu, ces scénarios dystopiques ne doivent pas se réaliser et, en effet, de grands efforts sont déployés pour protéger la vie privée lors de la conception de ces outils et systèmes - du moins pour l'instant.

Le rapport sur l'identité du métavers est truffé de mises en garde et de références à la construction de systèmes justes, diversifiés, équitables, inclusifs, préservant la vie privée et tout autre terme à la mode vertueux qu'ils pensent que vous voulez entendre.

Toutefois, au fil du temps, les règles du jeu peuvent changer, des situations d'urgence peuvent être déclarées et les lois et règlements peuvent être contournés.

Et que proposent les auteurs du rapport sur l'identité du métavers pour sauvegarder le métavers et son intégrité ?

Leur solution consiste à faire peser "la responsabilité sur la communauté mondiale".

Le métavers pourrait être un terrain fertile pour de puissantes tactiques de manipulation, ce qui oblige la communauté mondiale à établir des cadres solides qui non seulement facilitent la croissance du métavers, mais en préservent également l'intégrité.

Le rapport définit-il la "communauté mondiale" ? Non, mais le WEF se présente comme l'"Organisation internationale pour la coopération public-privé" et a ses communautés Global Innovators, Young Global Leaders et Global Shapers, ce qui peut nous donner un indice sur les personnes auxquelles il se réfère.

Le métavers changera sans aucun doute notre façon de travailler et de jouer, donnant lieu à des collaborations interdisciplinaires passionnantes, à des découvertes scientifiques et à des marchés inexploités.

Mais si les mondialistes non élus et les technocrates non responsables sont en charge de la gouvernance, le métavers ne sera rien d'autre qu'un terrain de jeu numérique pour le grand programme de réinitialisation où votre identité numérique détermine votre niveau d'entrée et où tout ce que vous dites ou faites dans le monde virtuel reviendra vous hanter dans le monde physique et vice-versa - il n'y aura pas de distinction entre les deux.

Une fois que tout le monde est connecté à une identité numérique et branché sur le métavers, il suffit d'une simple pression sur l'identité numérique de quelqu'un pour étouffer la dissidence. voilà ! c'est comme si cette personne n'existait plus.

Votre identité dans le métavers, avec ses poupées vaudou virtuelles, ses avatars autonomes et ses sosies numériques, sera votre passeport dans le métavers, où elle sera utilisée pour surveiller, prédire et imiter votre comportement tout en déterminant votre niveau d'accès à l'information et aux espaces.

Mais ne vous inquiétez pas, votre identité métaverse sera seulement sont essentiels à votre vie quotidienne et seront seulement sera partie intégrante de toutes vos futures interactions sur l'internet.


Reproduit avec l'autorisation de "Le sociable".

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/fr/opinion/selon-un-rapport-du-wef-lidentite-numerique-du-metavers-deviendra-un-element-central-de-la-vie-quotidienne/?utm_source=editions_menu&utm_campaign=usa12:55:10

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66724
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Ven 29 Mar 2024 - 12:18

ROBERT F. KENNEDY JR DÉNONCE LES DANGERS DE L'ÉTABLISSEMENT D'UNE MONNAIE NUMÉRIQUE !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Unnam964


Le candidat à la présidence des États-Unis a cité les manifestations des camionneurs du Convoi de la liberté au Canada, lorsque le gouvernement "a pu détruire leur vie" en gelant leurs comptes bancaires.


par Doug Mainwaring

28 mars 2024

(LifeSiteNews) - Le candidat démocrate à la présidence Robert F. Kennedy Jr.  a récemment déclaré sans ambages que l'établissement d'une monnaie numérique par la banque centrale dans le pays signifierait "la fin de la liberté ; nous serons des esclaves si nous permettons que cela se produise".

Dans une vaste enquête à l'université d'Austin sur la liberté d'expression et le discours civil, Kennedy a déclaré qu'il n'avait pas "compris" le lien entre les CBDC et la perte de la liberté d'expression et d'autres libertés jusqu'à ce qu'il soit témoin de la manifestation des camionneurs canadiens

"Les camionneurs canadiens protestaient contre les mandats COVID, les fermetures, les mandats de masquage, les mandats de vaccination et d'autres encore", a commencé M. Kennedy. "Ils ont commencé en Alberta. Ils ont rassemblé des milliers de camions qui ont traversé le Canada jusqu'à Ottawa".

Lorsqu'ils sont arrivés à Ottawa - ils essayaient d'adresser une pétition au Premier ministre Trudeau - ils exerçaient un droit que nous considérons tous comme acquis dans ce pays : le droit de se réunir, le droit de protester, le droit d'adresser une pétition à leur gouvernement, et le gouvernement les a condamnés en les qualifiant de fascistes de droite et de racistes, alors que si vous regardez les vidéos, c'est tout le contraire. On dirait Woodstock. Ils distribuaient des bouteilles d'eau, préparaient des repas pour les pauvres, ramassaient les ordures. Il y avait des musiciens dans tous les quartiers.

C'était vraiment très beau.

Cependant, le gouvernement Trudeau a perçu les manifestants comme une menace existentielle.

"Le gouvernement a utilisé des systèmes de reconnaissance faciale et d'autres technologies intrusives pour identifier les participants", a-t-il raconté, et a utilisé ces informations contre eux pour geler leurs comptes bancaires afin qu'ils ne puissent pas acheter de diesel pour leurs camions, acheter de la nourriture pour leurs enfants, ou payer leurs hypothèques ou leurs loyers.

Un moment décisif pour Kennedy s'est produit lorsque l'un des camionneurs lui a dit qu'en raison de l'action du gouvernement, il allait aller en prison parce qu'il ne pouvait pas payer sa pension alimentaire.

Il a déclaré que la liberté transactionnelle est aussi importante que la liberté de la presse ou la liberté d'expression, "parce que si vous avez la liberté d'expression dans le premier amendement et que vous exercez cette liberté d'expression, si le gouvernement n'aime pas cela, il peut vous affamer jusqu'à la mort. Il peut vous chasser de chez vous".

Il a expliqué cela en Chine :

Ils gardent un score de crédit social sur vous, de sorte que si (par exemple) vous avez enlevé votre masque sous votre nez, ou si vous n'avez pas de distance sociale correcte, ou si vous violez une autre norme sociale, des pénalités sont retirées de votre score (de crédit) social et, à un moment donné, ils vous punissent.

Les personnes pénalisées sont alors limitées à l'achat de produits alimentaires dans des "magasins situés dans un certain rayon autour de leur maison". Vous ne pouvez pas acheter de l'essence. Vous ne pouvez pas acheter de billet d'avion. Vous ne pouvez rien acheter d'autre, vous êtes donc pratiquement confiné chez vous".

Les camionneurs canadiens n'ont jamais été accusés d'un crime. Ils n'ont certainement jamais été condamnés. C'est simplement (qu') ils faisaient quelque chose que le gouvernement n'aimait pas.

Le gouvernement a donc pu détruire leur vie, et c'est un pouvoir très dangereux à donner au gouvernement. C'est pourquoi je suis contre les monnaies numériques des banques centrales, car c'est en partie ce qui nous a conduits là où la Chine se trouve aujourd'hui.

C'est là qu'ils ont commencé. C'est là que tous ces autres pays ... avec une monnaie numérique de la banque centrale (ont commencé). Et c'est la fin de la liberté. Nous serons des esclaves si nous permettons que cela se produise.


M. Kennedy est loin d'être le seul à s'alarmer de la perspective de l'introduction d'une CBDC aux États-Unis ou au Canada.

Bien que la monnaie numérique présente des caractéristiques attrayantes, elle donnerait également au gouvernement fédéral la possibilité illimitée d'utiliser cette technologie contre les citoyens, en lui permettant à la fois d'espionner les habitudes de dépense des Américains ordinaires et de bloquer l'accès à l'argent de leurs comptes bancaires personnels.

Le sénateur Ted Cruz a présenté le projet de loi sur l'égalité des chances pour les femmes et les hommes. CBDC Loi sur l'État anti-surveillance Le mois dernier, la Commission européenne a adopté un projet de loi visant à interdire à la Réserve fédérale d'émettre une monnaie numérique centrale qui, selon les auteurs républicains du projet de loi, pourrait transformer le pays en un "État de surveillance" en confiant le contrôle des finances personnelles à des agences gouvernementales fédérales.

"L'administration Biden salive à l'idée d'empiéter sur notre liberté et de s'immiscer dans la vie privée des citoyens pour surveiller leurs habitudes de dépenses personnelles. C'est pourquoi le Congrès doit préciser que la Réserve fédérale n'a pas le pouvoir de mettre en œuvre une CBDC", a déclaré M. Cruz.

"Alors que les Américains de tout le pays sont punis pour avoir pensé, parlé et voté de la mauvaise manière, la dernière chose dont nous ayons besoin est que le gouvernement surveille les finances personnelles", a expliqué Heritage Action for America dans un communiqué concernant la nouvelle législation. "La législation anti-CBDC est nécessaire pour protéger la vie privée financière des Américains face aux risques de surveillance, de contrôle et d'intimidation politique.

"Les CBDC posent des problèmes majeurs de protection de la vie privée pour les Américains ordinaires, notamment en donnant au gouvernement la possibilité de collecter des données personnelles intimes sur les citoyens américains, et potentiellement de suivre et de geler des fonds pour n'importe quelle raison", a noté la Blockchain Association.

"Le gouvernement n'a pas à espionner les Américains pour contrôler leurs finances personnelles et suivre leurs transactions", a déclaré le sénateur républicain Rick Scott de Floride, qui a coparrainé le projet de loi.

"Il s'agit d'un excès de pouvoir massif", a-t-il averti.

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/fr/news/rfk-jr-avertit-que-les-americains-seront-esclaves-si-la-monnaie-digitale-de-la-banque-centrale-est-etablie/?utm_source=editions_menu&utm_campaign=usa

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66724
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Ven 29 Mar 2024 - 13:00

LES LÉGISLATEURS DU SÉNAT AUSTRALIEN VIENNENT D'ADOPTER UN NOUVEAU PROJET DE LOI VISANT À METTRE EN PLACE LE SYSTÈME D'IDENTIFICATION NUMÉRIQUE DU FÉM !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Unnam965


29/03/2024

Les législateurs du Sénat australien viennent d'adopter un nouveau projet de loi visant à mettre en place le système d'identification numérique du Forum économique mondial (WEF) à l'usage du public.

La loi a été adoptée sans aucune résistance.

L'Australie est officiellement sur la voie d'un système d'identité numérique national, réglementé par le gouvernement et contrôlé par le FEM.

Ce système remplacera les cartes d'identité traditionnelles et pourra être relié aux systèmes qui détiennent de grandes quantités de données personnelles et financières sensibles utilisées par les banques, les assureurs, les services publics et les agences.

Le système d'identification numérique a été développé pour pouvoir être relié aux comptes bancaires, aux monnaies numériques de la banque centrale (CBDC), aux scores de crédit social et aux preuves de vaccination.

Le gouvernement Albanese a finalement obtenu le soutien nécessaire de la Coalition et des Verts pour la loi d'habilitation du système d'identification numérique au Sénat, mercredi.

Traduction du tweet ci-dessous

L'identification numérique… adoptée avec un minimum d'agitation… une annonce minimale

Pas d'obligation… pour l'instant.

La nouvelle Australie attend les scores de crédit social. CBDC. Suivi des émissions de carbone.

Suivi et contrôle de chaque centime que vous dépensez.

Digital ID.. passed with minimal fuss.. minimal announcement

Not compulsory... yet.

The new Australia awaits

Social credit scores. CBDC. Carbon tracking.

Track and monitor every cent you spend.

The Treasonous bastards have sold out your children.

2030 ain't that far away. pic.twitter.com/tOAbWFyCY1

— Roller (@roller2426) March 27, 2024

Cette décision a été prise après avoir fait des concessions sur les garanties et l'accès des banques au nouveau système, qui renforcera la protection de la vie privée et accélérera l'accès aux institutions financières et à leurs clients.
Les banques, par l'intermédiaire du réseau de paiement national Australian Payments Plus (AP+), avaient voulu modifier la législation proposée sur l'identification numérique pour contourner l'interdiction explicite de l'utilisation de marqueurs raciaux, ce qui avait horrifié certaines parties prenantes et certains décideurs politiques.

L'offre s'est réduite, bien que le gouvernement ait concédé d'accorder aux banques et aux entreprises privées un accès soi-disant plus rapide à la mise en place progressive du système d'identification numérique du gouvernement australien (AGDIS), en le ramenant de quatre à deux ans.

Le gouvernement a néanmoins l'intention de gérer le système d'identification numérique.

Les banques souhaitent contrôler le contrôle de l'identité dans le cadre du service de vérification des documents pour les fournisseurs de passerelles, afin de pouvoir monétiser les contrôles d'identité pour les transactions CBDC réglementées.

Australia Post a été l'un des premiers à entrer sur ce marché en tant que fournisseur de titres d'identité.

Mais on ne sait pas exactement où le gouvernement travailliste de gauche a l'intention d'aller avec cette carte de crédit garantie par l'État.

Les banques tentent de se décharger de l'accès à l'argent liquide et des transactions au guichet, alors que le pays avance dans le plan du WEF pour des "sociétés sans argent liquide".

Contrairement à ce qui a été imposé au Royaume-Uni dans le cadre du "droit à l'argent liquide", l'Australie n'a pas d'obligation de service universel pour l'argent liquide.

Les banques et le gouvernement insistent sur le fait qu'ils se préparent maintenant à la prochaine vague d'escroqueries et d'usurpations d'identité qui va frapper à grande échelle après qu'un important opérateur russe de ransomware a été officiellement sanctionné en vertu du droit international.

La ministre australienne des finances, Katy Gallagher, insiste sur le fait que les cartes d'identité numériques rendront les activités en ligne "plus sûres et plus faciles" pour le public.

"L'identification numérique permet aux Australiens de prouver plus facilement et en toute sécurité qui ils sont en ligne", a déclaré Mme Gallagher.

"Les Australiens partageront moins d'informations personnelles, qui seront détenues par un plus petit nombre d'organisations soumises à une réglementation plus stricte, ce qui réduira les risques d'usurpation d'identité en ligne.

Une déclaration de M. Gallagher a été publiée :

"L'identification numérique n'est qu'un des moyens utilisés par le gouvernement pour répondre à l'augmentation des violations de données par des tiers, parallèlement à la stratégie nationale sur la résilience de l'identité, au financement du Centre national de lutte contre l'escroquerie de l'ACCC, à l'introduction de la loi sur les services de vérification de l'identité de 2023, à la poursuite des réformes de la loi sur la protection de la vie privée et à la stratégie de cybersécurité du gouvernement pour 2023-2030."

Le ministre a consciencieusement critiqué l'opposition.

Cependant, en réalité, il n'y a pratiquement plus d'opposition politique fédérale à la législation sur l'identité numérique.

Des organisations telles que le New South Wales Council for Civil Liberties, Digital Rights Watch et Family Voice Australia ont également manifesté une forte opposition au projet de loi en invoquant l'insuffisance des protections pour les données sensibles et le risque de "détournement de fonction".

En outre, on craint que le système ne devienne obligatoire dans la pratique, même s'il est nominalement volontaire. Ces craintes sont aggravées par l'enthousiasme d'entités telles que la National Australia Bank pour un écosystème d'identité numérique, d'après One Nation.

One Nation reconnaît que cela pourrait étendre l'accès des entreprises aux informations personnelles bien au-delà de ce qui est actuellement autorisé.

Bien que les identifiants ne soient pas obligatoires, ils seront nécessaires pour accéder aux services de base, ce qui signifie que ceux qui ne s'y conformeront pas seront exclus de la société.

Le Law Council of Australia et le Green Party ont exprimé leurs inquiétudes quant aux implications du projet de loi sur la carte d'identité numérique pour la vie privée et les droits de l'homme, ainsi qu'au risque d'exclusion des personnes dépourvues de compétences numériques.

Néanmoins, les Verts se sont finalement rangés du côté des libéraux et des travaillistes pour adopter la législation.

"Les Australiens auront une dernière chance de se débarrasser de la carte d'identité numérique en votant pour ONE NATION lors des prochaines élections", déclare Craig Kelly, ancien membre du Parlement.

Sinon, il s'agira d'une version électronique de "papiers s'il vous plaît" à chaque fois que vous franchirez le seuil de votre porte d'entrée.

SOURCE :

https://slaynews.com/news/australian-lawmakers-pass-bill-roll-out-wefs-digital-id-public/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66724
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Sam 30 Mar 2024 - 13:55

LE DÉPLOIEMENT MONDIAL DES CBDC SE POURSUIT À UN RYTHME SOUTENU !


CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Unnam967


29/03/2024

Les attaques terroristes à Moscou, le génocide en cours à Gaza et le cancer de la famille royale font la une des journaux.

Pendant ce temps, dans les coulisses financières, la mise en œuvre des monnaies numériques des banques centrales se rapproche dans le monde entier.

La Chine, dont le Yuan numérique était la principale CBDC phare, est au milieu d’un immense essai couvrant plus de 25 millions de personnes. Cette semaine, elle a publié de nouvelles lignes directrices à l’intention des touristes qui utilisent les CBDC pour la première fois.

Une journaliste du site DLNews, spécialisé dans les cryptomonnaies, a relaté son expérience de l’utilisation des CBDC et, bien que les fonctionnalités puissent sembler limitées pour l’instant, il convient de noter qu’elle évoque l’aspect « dédollarisation » des CBDC, en alignant la monnaie numérique sur le plan du « monde multilatéral ».

Hong Kong a son propre programme de CBDC, dont la deuxième phase d’essai a été lancée la semaine dernière. Elle développe la capacité d’utiliser des « dépôts tokenisés » pour ajouter 160 milliards de dollars à son PIB.

En Europe, à la suite de la conférence sur l’euro numérique (DEC24) qui s’est tenue fin février, la Banque centrale européenne a annoncé l’élaboration d’un « livre de règles sur l’euro numérique ».

En Suède, le programme e-Krona de la Riksbank a publié il y a quelques jours son rapport final sur son projet pilote de CBDC. Coin Telegraph rapporte qu’elle travaille à rendre sa CBDC disponible hors ligne.

La banque centrale des Émirats arabes unis a annoncé il y a quelques jours qu’elle lançait son propre projet pilote de CBDC.

Il ne s’agit là que des développements techniques, sans parler de la campagne de propagande en cours.

Comme je l’ai déjà dit, pour plaire à la gauche anti-impérialiste, on nous dit que les CBDC aideront le monde à se « dédollariser ».

On nous dit aussi que les CBDC aideront les pays en développement à prospérer.

Par exemple, BusinessMagnates.com rapporte que les CBDC aideront à « relancer les économies latino-américaines ».

Tout cela ne date que de la semaine dernière. Tout cela n’en finit pas.

Le seul petit bémol semble être les États-Unis, où les CBDC restent quelque peu controversées.

Le e-dollar n’a pas progressé aussi rapidement que dans le reste du monde, et des rapports contradictoires émanant de fonctionnaires ne cessent d’apparaître.

Il pourrait s’agir d’une véritable opposition de la part des impérialistes américains en raison de la menace de dédollarisation, d’une réponse naturelle à une économie beaucoup plus basée sur l’argent liquide que la plupart des pays développés, ou encore d’une campagne de propagande délibérée destinée à promouvoir les CBDC dans les milieux anti-américains.

Bien sûr, c’est une année électorale au niveau national, et les candidats à la présidence Donald Trump et Robert Kennedy Jr se sont tous deux prononcés contre les CBDC. Même si RFK Jr est sans doute sincère, ce ne serait pas la première fois que l' »État profond » tente de discréditer une opinion en la faisant endosser par Trump.

Mais, Amérique ou pas, le déploiement mondial des CBDC est imminent.

Selon le CBDC Tracker de l’Atlantic Council, 134 pays représentant 98 % du PIB mondial travaillent actuellement à l’élaboration de leur propre monnaie numérique.

Un rapport de l’Atlantic Council du 14 mars souligne l’importance de l' »interopérabilité » :

Les banques centrales et les institutions financières internationales se rendent compte que les progrès technologiques inégaux et dispersés dans le domaine des monnaies numériques pourraient en fait créer une nouvelle fragmentation du système financier, aggraver les fractures numériques et créer des risques systémiques. Cela irait à l’encontre de l’objectif des monnaies numériques, qui sont censées accroître l’efficacité du système existant. Heureusement, il existe de nouveaux modèles d’interopérabilité transfrontalière.

L’interopérabilité n’est pas seulement une partie importante du plan de la CBDC, selon le Conseil atlantique, elle en est l’objectif principal.

Hier encore, comme l’a rapporté Business Wire, SWIFT a publié ses conclusions sur l’introduction transparente des CBDC pour les transactions transfrontalières :

L’interopérabilité est essentielle à la stratégie de Swift pour des transactions instantanées et sans friction. La coopérative a axé son programme d’innovation sur l’interopérabilité entre les monnaies numériques et les actifs tokenisés afin de surmonter le risque potentiel de fragmentation, causé par le développement des monnaies numériques sur des technologies différentes et avec des normes et des protocoles différents. Il a déjà été démontré que la solution de Swift permet les transferts transfrontaliers et connecte les CBDC sur différents réseaux entre eux, ainsi qu’avec les monnaies fiduciaires.

Comme nous l’avons écrit dans 2024 : L’année où le gouvernement mondial prend forme, l’interopérabilité est le nom du jeu – il n’y a pas de réelle différence pratique entre 195 monnaies numériques interopérables et une seule monnaie mondiale.

La monnaie mondiale arrive. Elle ne fait pas la une des journaux, mais ce n’est pas surprenant.

Traduction d’Off Guardian par Aube Digitale

SOURCE :

https://www.aubedigitale.com/le-deploiement-mondial-des-cbdc-se-poursuit-a-un-rythme-soutenu

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66724
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ ! - Page 15 Empty Re: CBDC : Identité Numérique et Argent Numérique - Dans la mire du Forum VSJ !

Message  Admin Jeu 4 Avr 2024 - 15:30

@ Tous :

En Australie, la population s'oppose à une société sans cash :


Drapeau de la Paix

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66724
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum