LE TRIOMPHE DU CŒUR IMMACULE DE MARIE
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

LE TRIOMPHE DU CŒUR IMMACULE DE MARIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE TRIOMPHE DU CŒUR IMMACULE DE MARIE

Message  Invité le Ven 6 Aoû 2010 - 5:23



Le Triomphe du Cœur Immaculé de Marie




1. Fondement biblique



So 3,14-17 :



« 14 Pousse des cris de joie, fille de Sion! Une clameur d'allégresse, Israël! Réjouis-toi, triomphe de tout ton coeur, fille de Jérusalem! 15 Yahvé a levé la sentence qui pesait sur toi; il a détourné ton ennemi. Yahvé est roi d'Israël au milieu de toi. Tu n'as plus de malheur à craindre. 16 Ce jour-là, on dira à Jérusalem: Sois sans crainte, Sion! Que tes mains ne défaillent pas! 17 Yahvé ton Dieu est au milieu de toi, héros sauveur! Il exultera pour toi de joie, il te renouvellera par son amour; il dansera pour toi avec des cris de joie, 18 comme aux jours de fête. J'ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne portes plus l'opprobre ».



NB : un passage biblique s’éclairant par un autre passage biblique, il est important de souligner que la dénomination « Fille de Sion » désigne par excellence la Très Sainte Vierge Marie selon 2 R 19,21 : « 21 Voici l'oracle que Yahvé a prononcé contre lui: Elle te méprise, elle te raille, la vierge, fille de Sion. Elle hoche la tête après toi, la fille de Jérusalem ». Notons bien évidemment que d’autres acceptions sont possibles car la « fille de Sion » désigne particulièrement chez le prophète Sophonie ainsi que pour l’ensemble des prophètes de l’Ancien Testament, « Le reste d’Israël », c'est-à-dire la communauté hébraïque rescapée de l'exil babylonien. C’est également une préfiguration du peuple de Dieu, dont l’accomplissement dans l’ère messianique est l’Eglise.



Za 2,14 :



« 14 Chante, réjouis-toi, fille de Sion, car voici que je viens pour demeurer au milieu de toi, oracle de Yahvé! ».



2. Catéchisme de l’Eglise Catholique



§ 489 : « Tout au long de l'Ancienne Alliance, la mission de Marie a été préparée par celle de saintes femmes. Tout au commencement, il y a Eve: malgré sa désobéissance, elle reçoit la promesse d'une descendance qui sera victorieuse du Malin (Cf. Gn 3,15) et celle d'être la mère de tous les vivants (Cf. Gn 3,20). En vertu de cette promesse, Sara conçoit un fils malgré son grand âge (Cf. Gn 18,10-14; Gn 21,1-2). Contre toute attente humaine, Dieu choisit ce qui était tenu pour impuissant et faible (Cf. 1Co 1,27) pour montrer sa fidélité à sa promesse: Anne, la mère de Samuel (Cf. 1 S 1), Débora, Ruth, Judith et Esther, et beaucoup d'autres femmes. Marie "occupe la première place parmi ces humbles et ces pauvres du Seigneur qui espèrent et reçoivent le salut de lui avec confiance. Avec elle, la fille de Sion par excellence, après la longue attente de la promesse, s'accomplissent les temps et s'instaure l'économie nouvelle" (LG 55) ».



§ 722 : « L'Esprit Saint a préparé Marie par sa grâce. Il convenait que fût "pleine de grâce" la mère de Celui en qui "habite corporellement la Plénitude de la Divinité" (Col 2,9). Elle a été, par pure grâce, conçue sans péché comme la plus humble des créatures, la plus capable d'accueil au Don ineffable du Tout-Puissant. C'est à juste titre que l'ange Gabriel la salue comme la "Fille de Sion": "Réjouis-toi" (Cf. So 3,14; Za 2,14). C'est l'action de grâce de tout le Peuple de Dieu, et donc de l'Eglise, qu'elle fait monter vers le Père dans l'Esprit Saint en son cantique (Cf. Lc 1,46-55) alors qu'elle porte en elle le Fils éternel ».



§ 2676 : « Ce double mouvement de la prière à Marie a trouvé une expression privilégiée dans la prière de l'Ave Maria: "Je vous salue, Marie (réjouis-toi, Marie)". La salutation de l'Ange Gabriel ouvre la prière de l'Ave. C'est Dieu lui-même qui, par l'entremise de son ange, salue Marie. Notre prière ose reprendre la salutation de Marie avec le regard que Dieu a jeté sur son humble servante (Cf. Lc 1,48) et à nous réjouir de la joie qu'Il trouve en elle (Cf. So 3,17). "Pleine de grâce, le Seigneur est avec toi": Les deux paroles de la salutation de l'ange s'éclairent mutuellement. Marie est pleine de grâce parce que le Seigneur est avec elle. La grâce dont elle est comblée, c'est la présence de Celui qui est la source de toute grâce. "Réjouis-toi ... fille de Jérusalem ... le Seigneur est au milieu de toi" (So 3,14; So 3,17). Marie, en qui vient habiter le Seigneur lui-même, est en personne la fille de Sion, l'arche de l'Alliance, le lieu où réside la gloire du Seigneur: elle est "la demeure de Dieu parmi les hommes" (Ap 21,3). "Pleine de grâce", elle est toute donnée à celui qui vient habiter en elle et qu'elle va donner au monde ».



3. Jean-Paul II



- extrait de l’homélie du 17 décembre 2000 pour le Jubilé du monde du spectacle :



§ 1 : « "Réjouissez-vous [...] Le Seigneur est proche" (Ph 4,4-5). Le troisième dimanche de l'Avent d'aujourd'hui est caractérisé par la joie: la joie de qui attend Celui qui "est proche", le Dieu-avec-nous, préannoncé par les prophètes. C'est la "grande joie de Noël" que nous goûtons déjà aujourd'hui, une joie qui "sera celle de tout le peuple", car le Sauveur est venu et il viendra à nouveau nous rendre visite d'en-haut, comme un soleil qui se lève (Cf. Lc 1,78). C'est la joie des chrétiens, pèlerins dans le monde, qui attendent avec espérance le retour glorieux de Celui qui, pour venir à notre aide, s'est dépouillé de sa gloire divine. C'est la joie de cette Année Sainte, qui commémore les deux millénaires écoulés depuis que le Fils de Dieu, Lumière né de la Lumière, a illuminé par la splendeur de sa présence l'histoire de l'humanité. C'est pourquoi, dans cette perspective, les paroles du prophète Sophonie que nous avons écoutées lors de la première lecture, deviennent particulièrement éloquentes: "Pousse des cris de joie, fille de Sion! Une clameur d'allégresse, Israël! Réjouis-toi, triomphe de tout ton coeur, fille de Jérusalem! Yahvé a levé la sentence qui pesait sur toi; il a détourné ton ennemi" (So 3, 14-15): voilà l'"année de grâce du Seigneur", qui nous rachète du péché et de ses blessures! ».



§ 2 : « Cette annonce prophétique réconfortante retentit avec une forte intensité dans notre assemblée: "Yahvé ton Dieu est au milieu de toi, héros sauveur! Il exultera pour toi de joie, il te renouvellera par son amour" (So 3,17) ».



- extrait de l’homélie prononcée le 15 août 2001 en la solennité de l’assomption de la Bienheureuse Vierge Marie :



§ 1 : « "Le dernier ennemi détruit, c'est la Mort" (1 Co 15,26). Les paroles de Paul, qui viennent de retentir au cours de la deuxième lecture, nous aident à comprendre le sens de la solennité que nous célébrons aujourd'hui. En Marie, élevée au ciel au terme de sa vie terrestre, resplendit la victoire définitive du Christ sur la mort, entrée dans le monde à cause du péché d'Adam. C'est le Christ, le "nouvel" Adam, qui a vaincu la mort, en s'offrant en sacrifice sur le Calvaire, dans un geste d'amour obéissant au Père. Il nous a ainsi sauvés de l'esclavage du péché et du mal. Dans le triomphe de la Vierge, l'Eglise contemple Celle que le Père a choisie comme vraie Mère de son Fils unique, en l'associant intimement au dessein salvifique de la Rédemption ».



4. Benoît XVI



- extrait de l’Angelus prononcée le 15 août 2006, du Palais apostolique de Castelgandolfo en la solennité de l’assomption de la Bienheureuse Vierge Marie :



« Comme nous le savons, la tradition chrétienne a placé au coeur de l'été l'une des fêtes mariales les plus anciennes et suggestives, la solennité de l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie. De même que Jésus ressuscita après sa mort et s'éleva à la droite du Père, ainsi, Marie, au terme de son existence terrestre, fut élevée au ciel. La liturgie nous rappelle aujourd'hui cette réconfortante vérité de foi, tandis qu'elle chante les louanges de Celle qui a été couronnée d'une gloire incomparable. "Un signe grandiose - lisons-nous aujourd'hui dans le passage de l'Apocalypse proposé par l'Eglise à notre méditation - apparut au ciel: une Femme! Le soleil l'enveloppe, la lune est sous ses pieds et douze étoiles couronnent sa tête" (12,1). En cette femme éblouissante de lumière, les Pères de l'Eglise ont reconnu Marie. Dans son triomphe, le peuple chrétien pèlerin dans l'histoire entrevoit l'accomplissement de ses attentes et le signe certain de son espérance ».



- extrait de l’homélie prononcée le 13 mai 2010, sur l’esplanade du sanctuaire de Fatima, lors du voyage apostolique au Portugal :



« […] À la famille humaine prête à sacrifier ses liens les plus saints sur l’autel de l’égoïsme mesquin de la nation, de la race, de l’idéologie, du groupe, de l’individu, notre Mère bénie est venue du Ciel pour mettre dans le cœur de ceux qui se recommandent à Elle, l’amour de Dieu qui brûle dans le sien. À cette époque, ils n’étaient que trois ; leur exemple de vie s’est diffusé et multiplié en d’innombrables groupes sur la surface de la terre, en particulier au passage des Vierges pèlerines, qui se sont consacrés à la cause de la solidarité fraternelle. Puissent ces sept années qui nous séparent du centenaire des Apparitions hâter le triomphe annoncé du Cœur Immaculée de Marie à la gloire de la Très Sainte Trinité ».



En Dieu tout est fait de façon progressive, le Seigneur ne brusquant jamais sa création, avertissant longtemps à l’avance avant d’opérer des changements importants. C’est d’ailleurs pour cette raison que la Sainte Eglise Son Epouse, par la voix de tous ses Souverains Pontifes a annoncé cette proche venue du Seigneur, dès la fin du 19 ième siècle jusqu’à nos jours (Cf. post « sur le forum )



Ainsi en est il du triomphe du Cœur Immaculé de Marie qui s’opère par étapes, jusqu’à son achèvement lors de l’avènement du Règne de Dieu sur la terre.



5. Notre-Dame du Rosaire à Fatima



La Très Sainte Vierge Marie est apparue à Fatima au Portugal pendant 6 mois consécutifs, le 13 de chaque mois, de mai à octobre 1917.



Lors de l’apparition du 13 juillet 1917, après avoir exhorté les trois jeunes enfants au sacrifice et à la prière, Notre-Dame donne la vision effroyable « d’un océan de feu, où sont plongés des démons et des âmes qui flottaient soulevées par les flammes qui sortaient d’elles-mêmes, avec des cris et des gémissements de douleur et de désespoir qui horrifiaient et faisaient trembler de peur », en précisant avec bonté et tristesse, comme nous pouvons le lire pages 176 et 177 des « Mémoires de sœur Lucie » :



« Vous avez vu l’enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs. Afin de les sauver Dieu établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé. Si vous faites ce que je vous dis, beaucoup d’âmes seront sauvées et vous aurez la paix. La guerre va se terminer. Mais, si on ne cesse d’offenser Dieu, sous le règne de Pie XI, il en commencera une autre, pire encore. Lorsque vous verrez une nuit éclairée par une lumière inconnue (1), sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne, qu’il va punir le monde de ses crimes, par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Eglise te le Saint-Père. Afin de l’empêcher, Je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la Communion réparatrice de premiers samedis. Si l’on répond à mes demandes, la Russie se convertira et on aura la paix. Sinon, elle répandra ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Eglise. Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties. A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et un certain temps de paix sera accordé au monde ».



Note de l’éditeur :



(1) : « Il s’agit de l’aurore boréale, la nuit du 25 janvier 1938. Ce fut un phénomène extraordinaire que Lucie a toujours considéré comme le signe promis par le Ciel ».



6. Notre-Dame de tous les peuples à Amsterdam



- extrait du 45 ième message donné le 20 mars 1953, page 132 de l’ouvrage « Les messages de la Dame de tous les peuples », par Ida Peerdeman, témoin des apparitions:


Elle sauvera le monde


« La Dame me dit ensuite : « La diffusion doit se faire par l’intermédiaire des couvents et toucher tous les religieux, tous les peuples. Dominicains, soyez bien conscients de ce que vous avez entre les mains ! ». La Dame insiste sur les derniers mots. « Ton directeur spirituel y veillera. Ne crains rien. C’est Marie, la Dame de tous les Peuples, qui donne ce message ».
La Dame marque une nouvelle pause. Elle dit ensuite d’une voix nette et lente : « Sous ce titre, elle sauvera le monde ». La Dame disparaît ensuite très lentement ».




7. Notre-Dame des Roses à San Damiano



De l’ouvrage « Le message de Notre-Dame des Roses » :



- extrait du message donné le 28 juin 1968, page 107 :



« Offrez toutes vos peines pour le salut des âmes et pour mon triomphe, car je viendrai bientôt éclairer toutes les intelligences et enflammer tous les cœurs. Bienheureux ceux qui auront cru et qui espèrent en moi, car ils auront de la joie plein le coeur ».



- extrait du message donné le 16 août 1968, page 108 :



« Je viendrai bientôt en grand triomphe et je réveillerai tous les cœurs. Je pardonnerai à ceux qui le demandent, qui espèrent et qui aiment. Priez, car bien vite arrivera ce jour si désiré, pour vous libérer de ce lien qui vous cause tant de peine…Ce sera un jour de prière, de paix et d’harmonie ».



- extrait du message donné le 16 octobre 1968, page 107 :



« Plus le temps avancera, plus je me ferai voir, plus je donnerai de grâces, plus j’userai de miséricorde…Ne craignez pas : plus il y aura de luttes, plus grand sera mon triomphe ! Mon cœur triomphera partout dans le monde ».



- extrait du message donné le 25 décembre 1968, pages 107 et 108 :



« Soyez forts dans les batailles, car tout sera vaincu, tout sera obtenu et mon cœur triomphera dans le monde entier. Jésus donnera la lumière. L’Esprit-Saint éclairera chacun et les anges et les archanges vous assisteront : ils chemineront avec vous, vous soutiendront et vous aideront dans tous vos besoins ».



- extrait du message donné le 7 juin 1969, page 107 :



« Marchez dans la voie du bien et de la persévérance jusqu’à la mort et ne redoutez pas les luttes ! Plus les luttes seront nombreuses, plus mon cœur triomphera au milieu du monde. Mais vous priez, offrez et faites silence ! Dans le silence, je répandrai les grâces et je viendrai éclairer tant d’esprits…Préparez-vous à ma venue par les prières et les sacrifices ! ».



- extrait du message donné 29 juin 1969, page 108 :



« L’Eglise triomphera, Jésus règnera et mon cœur de Mère triomphera sur le monde entier, au milieu des luttes, au milieu des tempêtes. Mon cœur triomphera dans tous les cœurs, dans la paix et l’amour envers Jésus et envers moi ».



- extrait du message donné le 22 août 1969, page 107 :



« Mon cœur triomphera, même en pleine tempête, mais il triomphera ! Il y aura des luttes des persécutions, de tout, mais mon cœur triomphera et le règne de Jésus viendra sur cette terre, apportant la paix et la miséricorde ».



- extrait du message donné le 5 septembre 1969, page 106 :



« Il y aura des luttes terribles, mais ma puissance et mon secours vaincront : Satan, je l’écraserai et mon triomphe viendra en ce lieu où avec tant d’insistance je vous appelle et vous attends ».



8. La Vierge des Douleurs à l’Escorial



De l’ouvrage « Apparitions et messages à l’Escorial (1980-1983) :



- extrait du message donné le 24 février 1983, page 153 :



« […] Toi, Ma fille, laisse-toi humilier. Une récompense attend tous ceux qui seront calomniés à cause de Mon Fils. Réfugie-toi dans Nos Cœurs, Ma fille. Mon Cœur Immaculé triomphera sur toute l'Humanité ».



- extrait du message donné le 23 avril 1983, page 162 :



« Mon Fils. Mes enfants, ayez compassion de Mon Cœur Immaculé,
Mon Cœur triomphera
. Réfugiez-vous en Lui. Je répandrai des grâces sur la Terre pour que vous puissiez parvenir aux demeures célestes
».



- extrait du message donné le 7 mai 1983 (sources : http://jesusmarie.free.fr/) :



« Demandez des grâces, Mes enfants, à Mon Cœur Immaculé; car c'est ce Cœur Immaculé qui triomphera dans toute l'Humanité. Oui, Mes enfants, repentez-vous et faites des sacrifices. Toi, Ma fille, sois humble, et publie la parole de Dieu partout dans le monde ».



- extrait du message donné le 4 juin 1983 (sources : http://jesusmarie.free.fr/) :



« Ma fille... (Elle parle dans une langue inconnue). Oui, Ma fille, Je veux que vous répandiez partout dans le monde, la dévotion à Mon Cœur Immaculé. Je promets de donner à tous ceux qui répandront la dévotion à Mon Cœur Immaculé, les grâces nécessaires durant toute leur vie et de les préserver aussi des peines de l'enfer, Mes enfants. Répandez la dévotion à Mon Cœur Immaculé. Mon Cœur Immaculé régnera sur toute l'Humanité. Oui, Mes enfants, J'aime tant la façon dont vous récitez Ma prière favorite! C'est le Saint Rosaire, Mes enfants. A vous, il vous en coûte beaucoup, mais à Moi il Me plaît tellement! […]. Demandez des grâces à Mon Cœur Immaculé. C'est Mon Cœur Immaculé qui triomphera sur toute l'Humanité, Mes enfants ».



- extrait du message donné le 2 juillet 1983 (sources : http://jesusmarie.free.fr/) :



« Je vous demande prière et sacrifice, Mes enfants. C'est Votre Mère qui vous le demande. Répondez Moi par la prière et le sacrifice, car Mon Cœur Immaculé répand des grâces sur toute l'Humanité, Mes enfants. C'est Lui qui triomphera; c'est Lui qui triomphera, Mes enfants ».



- extrait du message donné le 1 er mars 1986 (sources http://jesusmarie.free.fr/) :



« Ma fille, Je descends du Ciel sur le terre, pour vous dire d'annoncer partout dans le monde que je veux que vous fassiez triompher mon Coeur Immaculé. Allez, mes enfants, travaillez, vous êtes dans des moments critiques. Allez de ville en ville portez la dévotion à mon Cœur Immaculé dans tous les foyers…Dieu le Père l'ordonne ainsi...Dieu le Père ordonna que la lumière vint au monde en s'engendrant dans mes entrailles et Dieu le Père a ordonné que Je vienne la deuxième fois avec mon Fils, pour l'aider à sauver le monde. Mon Coeur Immaculé triomphera, c'est pourquoi Je vous demande d'étendre la dévotion à ce Cœur ».



- extrait du message donné le 2 août 1986 (sources http://jesusmarie.free.fr/) :



« Priez mon Coeur Immaculé, Il règnera, triomphera, mes enfants. J'aplatirai la tête de ce dragon lorsque sera atteint le nombre des élus ».



De l’ouvrage « L’Escorial, Messages 1992-1998 » :



- extrait du message donné le 7 août 1993, page 104 :



« […] Plus nombreuses seront les attaques, mes enfants, plus grand sera le triomphe. Luttez ; l’arme du Rosaire est très puissante, mes enfants, c’est pourquoi l’ennemi est furieux, luttez tous ensemble comme de bons chrétiens et dites la prière favorite de mon Cœur. Mon Cœur Immaculé triomphera dans le monde, même si les hommes s’y opposent. Ils veulent détruire votre foi, mes enfants, ils essaient de détruire les grandeurs de Dieu ».



9. Notre-Dame du Très Saint Rosaire à Kérizinen



De l’ouvrage « Kérizinen, messages du Christ et de la Sainte Vierge, 1938-1965 » :



- intégralité du message de la 39 ième apparition donné le 16 février 1957 (dans l’octave de la fête de Notre-Dame de Lourdes), page 70 :



La Très Sainte Vierge Marie : « Oui, selon mes avertissements, terrible sera le bouleversement de la terre, parce que l'Humanité, souillée par la boue du péché, a perdu la voie qui mène à Dieu. Mais vous qui L'aimez, livrez-vous donc pleinement à la prière, à la souffrance, à l'amour, à l'abandon aussi, selon sa volonté et pour tous ses desseins, pour tout ce qu'Il voudra de vous, surtout dans ce moment que vous allez vivre et qui sera l'un des plus graves de l'Histoire du Monde et de l'Eglise. Mais, en pensant à tous ces événements douloureux qui vont frapper le Monde pécheur, vous devez déjà voir, au-dessus de toutes ces ombres noires, sillonnées de lueurs sinistres, apparaître l'arc-en-ciel qui vous rassure et vous console (1). Ce triomphe du double Règne de nos Cœurs inséparablement unis dans le Saint-Esprit, ce sera le grand et doux événement qui suivra ces châtiments qui vont purifier le Monde. Mais, pour désirer et appeler ce double Règne d'Amour, demande de faire frapper l'image de nos deux Cœurs ainsi unis et reliés, car les vrais apôtres étant trop peu nombreux, un remède divin est nécessaire dans ces temps de sensualité et de haine de Dieu et de l'Eglise. Ce remède: la dévotion à nos Cœurs Unis, qui sera le gage de la Miséricorde que Nous donnerons au Monde en ces derniers temps. Les âmes qui contempleront l'image de nos Cœurs, participeront à nos souffrances et sentiront le besoin d'aimer et de réparer. Elles obtiendront le salut de beaucoup d'âmes, elles seront fortifiées dans la foi, prêtes à la défendre et à surmonter toutes difficultés intérieures et extérieures. De plus, avec mon aide, elles feront une mort sereine sous le doux regard de mon Divin Fils ».



Note de l’éditeur (1) : « Je mets mon arc dans la Nuée et il deviendra un signe d'alliance entre Moi et la Terre (Gn 9,13). L'alliance noachique, dont le signe est l'arc-en-ciel, s'étend à toute l'Humanité et à toute la Création" (Note de l'Ancien Testament, page 1453 de La sainte Bible de Jérusalem) ».



- intégralité du message de la 40 ième apparition donné le 21 novembre 1957 (présentation de la Sainte Vierge au temple), pages 71 à 75 :


« Conformez-vous toujours à mes derniers messages. Méditez les, ce sont des grâces de prévoyance, des lumières pour l'avenir, car rien n'est plus propre à convertir les pécheur que la crainte des châtiments et rien n'est plus encourageant a soutenir les Justes que la certitude de la victoire. Si, autrefois, Dieu fit monter les eaux du Déluge progressivement pour donner aux pécheurs le temps de se repentir, ainsi agit-Il aujourd'hui, dans son infinie Bonté, et surtout dans sa grande Miséricorde pour les pécheurs. Il frappe les localités successivement afin d'avertir charitablement les témoins de se préparer à éviter ou à atténuer Sa Colère. Mais l'orage ne s'éloignera que si la foule, la masse des hommes soit soumise à Dieu, à l'Evangile, à l'Eglise dans son enseignement et la réception des sacrements. Que les fléaux purificateurs actuels vous donnent donc des conversions pratiques dans la masse et vous cesserez de craindre. Sinon, le Ciel ne se purgera que par de plus grands châtiments qui auront le caractère de l'imprévu, de la soudaineté, de la violence et de l'irrésistibilité, qui provoquera une mortalité prodigieuse de l'espèce humaine. Le dernier choc, surtout, sera épouvantable, moins général que le Déluge universel, mais plus cruel, car il sera de feu et de sang. Dieu interviendra visiblement pour avoir raison de l'Humanité révoltée, pour écraser l'impiété et éclairer le rationalisme. Il coupera, tranchera les membres gâtés et gangrenés de la société chrétienne afin de sauver le reste du Corps Mystique de son Eglise. Il vengera le sang de ses victimes, de ses justes que les impies auront persécutés; et malgré que tant de fléaux et de châtiments nécessaires à la purification du Monde convertiront un bon nombre d'âmes, il y aura toujours des pécheurs jusqu'à la fin, des pécheurs impénitents devenant toujours plus méchants et plus furieux sous les coups de la Justice de Dieu. Sur ces pécheurs enracinés dans leur impénitence, Il fera tomber subitement son tonnerre et les écrasera d'une manière générale. On saura alors qu'Il est le Maître dans ce Monde qu'Il a créé et dont on prétend Le chasser. Oui, Dieu, touché des prières des justes et des cris de désespoir de l'Humanité, plus épouvantables qu'aux jours du Déluge, interviendra miraculeusement comme Il a promis. Il sera semblable à une mère justement irritée envers son enfant insolent: elle l'embrasse après une rude correction acceptée avec respect et repentir. Il rendra la paix à la société et un triomphe à l'Eglise. Ce triomphe de l'Eglise sera vraiment miraculeux dans l'extermination complète et imprévue des derniers coryphées du démon. Il sera incomparable et le plus beau de son Histoire, car il n'y en aura jamais eu de semblable. Il sera évangélique, basé sur l'humilité dans le succès, le détachement des biens et des dignités de ce Monde, et, surtout l'amour pratique du Divin Crucifié. C'est surtout cela que vous devez voir, attendre, hâter, acheter. Combien de victimes, combien de martyrs l'ont acheté avant vous! Oh justes! Soyez donc conscients du mystère de l'Histoire du Monde. Vivez d'avance de joie et d'espérance de ce triomphe qui vous est promis et auquel vous travaillez, tandis que les impies, malgré leur triomphe matériel et passager, marchent dans les ténèbres vers leur fin fatale de vaincus. Que mes célestes messages soient donc une source constante de joie et d'espérance pour tous ceux qui, par leur foi, leur confiance et leur amour, aident à la réalisation de ce grand triomphe, aujourd'hui très proche, et qui sera un double Règne d'Amour du Cœur de Jésus et de mon Cœur Immaculé. Oh, regardez donc l'avenir, non par une curiosité puérile et ridicule, mais par un esprit de sage prévoyance, afin d'écarter les maux ou du moins de les atténuer, ce qui est certainement possible, car, n'oubliez pas que Dieu n'a jamais cessé de manifester l'Amour brûlant de son Cœur, qui est une plénitude de Miséricorde. Mon Fils n'a-t-il pas dit : "Je ne puis punir le Monde pécheur s'il invoque ma Miséricorde ?"(1) Ah, si le Monde le voulait! Je n'aurai cessé de l'avertir jusqu'au bout. Mon Cœur en saigne de son indifférence. As-tu fait frapper l'image de nos deux Cœurs reliés ? ».


Jeanne-Louise : « Mais l'autorisation me manque ».



La Très Sainte Vierge Marie : « La seule vue de cette image convertirait pourtant de grands pécheurs (2) ».



Jeanne-Louise : « Etes-vous contente des pélerins ? ».



La Très Sainte Vierge Marie : « Mon Cœur se réjouit devant tous leurs efforts. Je vois chacun en particulier. Dis leur que rien ne restera sans récompense. De ce beau Christ à la statue, de la bougie au bouquet de fleurs, quelle douce consolation cela me laisse, auprès de tant d'indifférence ».



Notes de l’éditeur :



(1) : « Les plus grands pécheurs, ce sont eux, avant les autres, qui ont droit à l'abîme de ma Miséricorde, Mes délices ce sont les âmes qui font appelà ma Miséricorde Je leur donne des grâces plus grandes que celles qu'elles me demandent. Je ne puis punir le plus grand pécheur s'il sollicite ma misericorde," (Extrait de "l'apôtre de la Miséricorde divine", ed, du Parvis, page 5) Ce message fut adressé à Sœur Faustine, religieuse polonaise, corverse dans la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde, morte en odeur de sainteté à Cracovie, à l'âge de 33 ans, en 1938 ».

(2) : « En 1970, un tableau représentant l'apparition de Jésus et de Marie fut peint par un pèlerin de nationalité belge. De ce tableau fut tirée une image à une centaine de milliers d'exemplaires. Plus tard, en août 1973, une médaille des Cœurs Unis fut frappée. L'image, tout comme la médaille, ont été l'instrument de nombreuses conversions. guérisons et grâces diverses ».



- intégralité du message suivant, de la 71 ième et dernière apparition donné le 1 er octobre 1965 (premier samedi du mois), pages 137 et 138 :


La Très Sainte Vierge Marie : « Je reste et veille avec vous, gardant les yeux ouverts sur toutes vos misères, sur tous vos efforts, sur vos désirs d'aimer et, cela, tant que sur terre une seule âme aura encore besoin de mon secours. J'aime votre confiance; mais il ne suffit pas de vous blottir au creux de mon épaule et, là, les yeux fermés aux dangers de l'extérieur, le cœur ouvert à l'abandon, attendre. Non, ce que Je vous demande est plus austère et plus exigeant. Croyez à l'amour que Je vous porte. Pour gagner la bataille, vous devez aussi ouvrir tout grand vos yeux sur le monde où pullule le danger, où les besoins sont renaissants. Vous devez aimer, prier et agir, lutter, mourir les armes à la main. Tant de graves intentions sollicitent vos prières et demandent que soient mobilisées toutes les valeurs spirituelles ! Pour progresser spirituellement, il faut bannir de vos pensées tout sentiment hostile et toute rancune. Il faut aimer. L'amour est le fruit parfait de l'esprit. Il s'avance pour panser les plaies de l'humanité, rapprocher les nations dans l'harmonie et apporter au monde la paix et la prospérité. Pour agir dans l'esprit d'amour, il faut que Dieu soit présent dans vos consciences. Gardez-donc votre pensée sur le centre de votre être, où réside la Présence divine, et vous ferez de rapides progrès dans la vie spirituelle. Lorsque vous priez, pensez fermement que c'est Dieu qui agit en vous, qui s'exprime par vous et vos prières deviendront extraordinairement efficaces. Voulez-vous gagnez toutes les victoires, celles des champs de batailles, comme celles de l'amour qui dégèle les cœurs et les reconduit au port du salut ? Alors, priez le Rosaire. A travers les siècles, J'ai démontré combien cette prière, résumé d'Evangile, m'était agréable, Elle est le remède providentiel aux maux dont souffre l'humanité. Mais elle n'est pleinement efficace que par l'imitation des vertus de mon Fils qui se révèlent à vous, tout simplement et puissamment, dans les quinze mystères proposés à votre contemplation. Efforcez-vous d'en prendre une conscience plus profonde, afin de devenir, à votre humble mesure, mais réellement, d'authentiques artisans de la paix et d'attirer sur l'Eglise et le monde, l'Esprit d'Amour et de Lumière. Avec vos Rosaires, formez une couronne qui recouvrira la terre d'une onde de prières. Elle résistera, une fois de plus, au progrès des forces du mal qui menacent l'humanité, hâtant, sans guerres ni révolutions, le triomphe pacifique de mon Cœur Immaculé, dans la paix, dans la justice et dans l'amour du Christ, mon Fils ».



10. Vénérable Conchita Cabrera de Armida



- extrait de l’ouvrage « A ceux que j’aime plus que tout », page 180 :



« Des prêtres bons et vertueux ne suffisent plus, il faut maintenant des prêtres qui me représentent en étant d’autres moi-même et en agissant à ma place, pour en finir avec l’hypocrisie, avec les sociétés secrètes, les sophismes trompeurs et les erreurs qu’elles prônent. Satan vient de donner un nouvel assaut contre mon Eglise et contre tout ce qui est spirituel et saint. Mais l’Esprit Saint par Marie Immaculée viendra et triomphera et terrassera par la Croix le serpent infernal ».

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE TRIOMPHE DU CŒUR IMMACULE DE MARIE

Message  Invité le Ven 6 Aoû 2010 - 5:25



11. Notre Seigneur Jésus à Mgr Ottavio Michelini



De l’ouvrage « Confidences de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles » :



- extrait du message donné le 6 décembre 1975, § 22 « Donne-moi du courage pour combattre mes ennemis », page 54 :



« […] Les ennemis ne prévaudront pas ! Ma miséricorde qui n’est jamais séparée de ma Justice, triomphera. Triomphera encore ma et votre Mère qui chassera les ténèbres descendues sur le monde, afin de rendre à l’humanité le bien et la justice ».



- extrait du message donné le 23 octobre 1975, § 91 « Qui sont les évêques ?», page 187 :



« L’heure de la miséricorde est sur le point de céder le pas à celle de la Justice. Il est nécessaire de porter remède à la situation au moins en préparant les âmes, en leur faisant connaître que ce n’est pas mon Père qui doit être accusé de l’heure grave qui est sur le point de sonner, mais bien leur péché et leur inertie devant les forces du Mal. Il est nécessaire d’agir sans délai, afin que tant d’âmes ne soient pas entraînées par l’obscurité de la nuit qui est sur le point de descendre. Ne crains pas ! Crie fort que les hommes ont des oreilles pour entendre et qu’ils n’entendent pas, qu’ils ont des yeux pour voir et qu’ils ne voient pas ! La lumière est éteinte dans leurs cœurs. Mais les forces du Mal ne prévaudront pas ! Mon Eglise sera purifiées des folies de l’orgueil humain et à la fin, l’Amour de ma et votre Mère triomphera ».



- extrait du message donné le 1 er décembre 1977, § 121 « Mon Eglise : peu remarquent sa mystérieuse fermentation », page 248 :



« Fils, le temps présent est un temps de calamité, mais aussi de grande Miséricorde ; c’est un temps de perdition, mais aussi de salut, et sauvée sera mon Eglise des griffes de Satan qui voudrait la détruire pour toujours. Ce sera un temps de victoires et de triomphes ; ce sera le temps du triomphe de ma Mère, qui pour la seconde fois, écrasera de son talon la tête du méchant Serpent ; ce sera un temps de vie et de résurrection ».



12. La Très Sainte Vierge Marie à Don Stefano Gobbi



Du recueil « Aux prêtres, les fils de prédilection de la Vierge » :



- extrait du message n° 29 « Le triomphe de mon Cœur Immaculé » donné le 19 décembre 1973, page 27 :



« […] e) Je t’ai choisi et Je t’ai préparé pour le triomphe de mon Cœur Immaculé dans le monde et voici venues les années où J’achèverai mon dessein.

f) Ce sera une stupeur pour les Anges de Dieu eux-mêmes ; une joie pour les Saints du Ciel ; une grande consolation et un grand réconfort pour les justes de la terre ; miséricorde et salut pour le grand nombre de mes enfants égarés ; la condamnation sévère et définitive de Satan et de ses nombreux suppôts.

g) Au moment même où Satan siègera en maître du monde et se sentira désormais vainqueur assuré, Je lui arracherai Moi-même sa proie des mains ; comme par enchantement, il se retrouvera les mains vides et finalement, la victoire sera uniquement celle de mon Fils et la mienne : ce sera le triomphe du Cœur Immaculé dans le monde ».

- extrait du message n° 40 « Mon triomphe commencera avec mes Prêtres » donné le 23 février 1974, page 40 :



« […] f) Sachez-le quand tout aura croulé, seule restera la force de leurs pleurs [ceux des prêtres] qui me contraindra à intervenir de façon prodigieuse et terrible. Et mon triomphe commencera avec mes enfants de prédilection, avec mes fils Prêtres ».



- extrait du message n° 53 « Mon triomphe est celui de mes petits enfants » donné le 24 juillet 1974, page 52 :



« […] f) Il faut revenir à la simplicité, à l’humilité, à la familiarité des petits pour voir Dieu aujourd’hui. C’est pourquoi Je suis en train de préparer cette cohorte : mes Prêtres que Je rendrai de plus en plus petits afin qu’ils puissent être inondés de la Lumière et l’Amour de Dieu.

g) Humbles, petits, abandonnés et confiants, tous se laisseront conduire par Moi ; mais leur petite voix aura un jour la clameur d’un ouragan et, s’unissant à la voix des Anges, elle fera retentir dans le monde entier le cri puissant : « Qui est comme Dieu ? Qui est comme Dieu ? ».

h) Ce sera alors la défaite définitive des orgueilleux et mon triomphe et celui de mes enfants ».



- extrait du message n ° 89 « Ne craignez pas » donné le 24 décembre 1975 (Nuit de Noël), page 93 :



« o) Le triomphe de mon Cœur Immaculé se produira par une nouvelle naissance de Jésus, dans les cœurs et dans les âmes des mes pauvres enfants égarés ».



- extrait du message n ° 127 « Ma bataille » donné le 18 mai 1977, page 147 :



« o) Sur cette Eglise, qui semble sur le point de couler à pic, Satan veut dominer en vainqueur assuré. Moi, le frapperai au cœur, en mettant sa victoire même au service du triomphe de mon Cœur Immaculé.

p) Je me servirai de la ténèbre qu’il a répandue partout pour choisir les âmes de mes fils les plus petits et c’est à eux que Je donnerai ma propre lumière.

q) Ainsi, cette obscurité même les incitera à chercher le salut dans la lumière qui jaillit de mon Cœur Immaculé. Et tout le triomphe de mon Adversaire n’aura servi qu’à aider de nombreuses âmes à se réfugier dans mon Cœur de Maman […].

u) […] Rien ne pourra m’arrêter jusqu’à ma victoire la plus complète. Ainsi au moment même où tout paraîtra perdu, la Providence réalisera le triomphe de mon Cœur Immaculé dans le monde ».



- extrait du message n ° 392 « C’est votre heure » donné le 27 octobre 1988, page 552 :



« j) Le miracle de l’Amour miséricordieux de Jésus est sur le point de se réaliser en votre temps. C’est en cela que consiste le triomphe de mon Cœur Immaculé : dans le plus grand triomphe de l’Amour miséricordieux de Jésus, qui transformera le monde entier et vous conduira à une ère nouvelle d’amour, de sainteté et de paix ».



- extrait du message n° 507 « les années de mon triomphe » donné le 8 décembre 1993, pages 766 et 767 :



« […] b) Ces années sont celles où Je suis en train de former pour Moi la nouvelle Eglise et la nouvelle humanité, dans le céleste jardin de mon Cœur Immaculé.

c) Ces années sont celles de mon triomphe.

d) Satan a trompé toute cette pauvre humanité en l’entraînant si loin de Dieu et en construisant pour elle les idoles de sa perversion : le plaisir, l’argent, l’orgueil, l’égoïsme, les amusements et l’impureté. C’est pourquoi l’humanité est aujourd’hui tellement menacée par la violence, par la haine, par la rébellion et par la guerre.

e) Vous verrez en ces années le grand châtiment avec lequel la Justice de Dieu purifiera ce monde, devenue mille fois pire qu’au temps du déluge et tellement possédé par les esprits du mal. C’est pourquoi Je rassemble de toutes les parties de la terre mes petits enfants, et Je les garde jalousement dans le sûr refuge de mon Cœur Immaculé, pour qu’ils soeint défendus par Moi et sauvés au moment de la grande épreuve qui est désormais arrivée pour tous.

Ainsi, dans les mêmes années où Satan triomphe, en conduisant l’humanité sur la route de sa propre destruction, mon Cœur de Maman triomphe aussi, portant ses petits enfants sur la voie du salut et de la paix […].

g) J’appelle alors de toutes parts mes petits à se consacrer à mon Cœur Immaculé, à se fier à Moi comme des enfants.

Et ainsi, dans le jardin de mon Cœur Immaculé, Je forme pour Moi tous les jours la Nouvelle Eglise, sainte, unie, fidèle annonciatrice de l’Evangile, donnant son parfait témoignage à Jésus.

h) Ces années sont celles où Satan domine en vainqueur assuré ; c’est pourquoi elles sont aussi les années de mon triomphe. Ma lumière deviendra de plus en plus forte au fur et à mesure que vous entrerez dans les moments décisifs de la bataille.

i) La victoire sera à la fin celle de votre Maman Immaculée qui, avec ses pieds virginaux, écrasera la tête du serpent et, avec ses mains, ligotera le grand Dragon pour qu’il soit ainsi rendu impuissant et qu’il ne puisse plus nuire dans le monde. Et l’humanité et l’Eglise connaîtront cette ère nouvelle que vous attendez maintenant dans la confiance et dans la prière, dans la souffrance et dans l’espérance.

C’est pourquoi, comme l’aurore qui s’annonce, vous verrez dès aujourd’hui ma lumière se faire de plus en plus forte, jusqu’au moment où elle recouvrira toute la terre, prête désormais à s’ouvrir à son nouveau jour, qui commencera par le triomphe de mon Cœur Immaculé dans le monde ».



- extrait du message n° 523 « Mon Cœur Immaculé triomphera » donné le 30 juin 1994, pages 793 à 795 :



« […] d) Mon Cœur Immaculé triomphera sur cette humanité malade et matérialiste, tendue vers la recherche exaspérée du plaisir et du bien-être, qui a construit une civilisation sans Dieu, et qui est redevenue païenne, après quasi 2000 ans depuis la première annonce de l’Evangile […].

f) Revenez, comme l’enfant prodigue dans les bras du Père Céleste qui l’attend avec amour, pour que puisse s’établir entre Dieu et l’humanité une nouvelle, profonde et universelle réconciliation.

g) Soyez vous-mêmes les instruments de ce retour général. Soyez vous-mêmes les apôtres de cette seconde évangélisation si demandée par mon pape [Jean-Paul II et actuellement Benoît XVI]. Ainsi, grâce à vous, mon Cœur Immaculée triomphera.

h) Mon Cœur Immaculé triomphera sur mon Eglise souffrante et divisée, déchirée par les esprits du mal et possédée d’une manière toujours plus forte par le pouvoir ténébreux de la Franc-Maçonnerie. C’est pourquoi les erreurs se répandent au sein de l’Eglise, et souvent elles sont enseignées, diffusées et accueillies au milieu de l’apathie générale et de l’indifférence. Le manque de foi se répand, les péchés sont commis et justifiés, les ministres du Sanctuaire se traînent dans la tiédeur et l’indifférence et dissipent les trésors que le Seigneur a mis en leurs mains […].

n) Mon Cœur Immaculé triomphera sur tous mes pauvres enfants qui portent la Croix des indicibles souffrances de ces derniers temps de la purification et de la grande tribulation.

o) Combien sont éloignés. Qu’elles sont nombreuses les victimes de mon Adversaire qui a mis dans le monde le sommet de son pouvoir diabolique […].

q) Allez chercher les brebis égarées sur toutes les routes du monde. Convertissez les pécheurs, soutenez ceux qui doutent, guidez les égarés, guérissez les malades, réconfortez les mourants ; à tous donnez la grâce et l’amour, le salut et la vie que mon Fils Jésus vous a donnés par sa Passion et sa Mort sur la Croix.

r) Alors vous devenez les instruments de salut pour tous ces derniers temps, où doit s’accomplir ce que Je vous ai prédit. Ainsi, par votre intermédiaire, à la fin, mon Cœur Immaculé triomphera ».



- extrait du message n° 531 « Que votre confiance soit grande » donné le 23 novembre 1994, page 808 :



« […] n) Que votre confiance soit grande. Le triomphe de mon Cœur Immaculé est proche. […] Dans le cœur et dans la vie de mes petits enfants le triomphe de mon Cœur Immaculé est déjà commencé ».



- extrait du message n° 532 « La pupille de mes yeux » donné le 5 décembre 1994 (Sanctuaire de Notre-Dame de Guadalupe), page 810 :



« […] i) Vous êtes la pupille de mes yeux, parce que vous êtes simples, pauvres, humbles et vous m’aimez ainsi avec toute la candeur de votre cœur de petits enfants. Tu as vu mon petit enfant avec quel enthousiasme Je suis aimée, priée et glorifiée par tous mes fils mexicains. C’est pourquoi d’ici [du Mexique] partira ma grande victoire contre toutes les forces maçonniques et sataniques pour le plus grand triomphe de mon Fils Jésus.

j) Je te confirme que pour le grand jubilé de l’an 2000, arrivera le triomphe de mon Cœur Immaculé que Je vous ai prédit à Fatima et il se réalisera avec le retour de Jésus dans la gloire pour instaurer son règne dans le monde. Ainsi vous pourrez finalement voir avec vos yeux les cieux nouveaux et la terre nouvelle ».



NB : Cette dernière partie du message donné à Don Stefano Gobbi, a pu susciter beaucoup de confusion au sein du Mouvement Sacerdotal Marial, et même au delà, sans doute par le fait d’une interprétation trop rapide, alors que le texte pris dans sa littéralité demeure sans équivoque.



L’avènement du triomphe annoncé pour le grand jubilé de l’an 2000, a bien eu lieu dans l’invisible et trouvera sa pleine réalisation avec le retour de Jésus dans la gloire, ce qui signifie que le Triomphe visible du Cœur Immaculé de Marie est encore à venir, par l’avènement glorieux de Notre Seigneur Jésus.



Pour autant, il s’agit de bien considérer un seul et même Triomphe, pour au moins deux raisons fondamentales :



- En Dieu toute réalité est d’abord spirituelle et donc par nature invisible à l’être humain, les plus grands mystères divins échappant par nature à l’être humain,



- Le Triomphe du Cœur Immaculé de Marie doit se comprendre dans l’Eternel présent de Dieu, qui par nature est en dehors du temps et de l’espace. Ainsi son écho sera rendu visible au moment décrété par la Sagesse divine.



- extrait du message n° 536 « Mère de la miséricorde » donné le 1 er janvier 1995, page 817 :



« […] e) La divine miséricorde de Jésus, pour parvenir jusqu’à vous, doit passer par la voie maternelle de mon Cœur Immaculé. C’est pour cela que le triomphe de mon Cœur Immaculé coïncide avec le triomphe de la Divine Miséricorde sur le monde. Je suis Mère de la Miséricorde ».



- extrait du message n° 547 « Pour le salut du monde » donné le 28 juin 1995, page 838 et 839 :



« […] m) Aimez tous les hommes avec la tendresse de mon Cœur de Maman et alors vous formerez le cœur nouveau de la nouvelle Eglise, qui naîtra avec le triomphe de mon Cœur Immaculé ».



- extrait du message n° 552 « Toujours plus loin » donné le 17 septembre 1995, page 847 :



« […] j) Ne considère pas ta faiblesse et ta pauvreté, ni ta grande fragilité, ni la fatigue et l’épuisement qui te prend.

k) Regarde au contraire la joie que la Maman du Ciel porte par toi dans les cœurs, la grâce qui remplit les âmes, la vie qui refleurit, le triomphe de mon Cœur Immaculé qui devient chaque jour plus grand ».



- extrait du message n° 554 « Ma victoire » donné le 7 octobre 1995, page 850 :



« […] m) Ma victoire totale arrivera avec le triomphe de mon Cœur Immaculé dans le monde. Alors dans la puissance du Saint-Esprit le miracle de la divine Miséricorde renouvellera la face de la terre. Celle-ci redeviendra un jardin parfumé et précieux où la Très Sainte Trinité se réfléchira avec complaissance et où Elle recevra de tout l’univers créé sa plus grande gloire ».



- extrait du message n° 556 « Le Paradis s’unit à la Terre » donné le 1 er novembre 1995, pages 852 et 853 :



« […] a) Mon petit enfant, poursuis ton chemin merveilleux et réponds à la mision que Je t’ai confiée. Tu vois de tous côtés le triomphe de mon Cœur Immaculé, que Je fais avancer de manière toujours plus forte désormais, dans les cœurs et dans les âmes […].

j) Le Paradis s’unit à la terre, dans le jardin céleste de mon Coeur Immaculé, car, avec son triomphe la rosée de la divine Miséricorde descendra du ciel pour porter le monde entier à une nouvelle vie ».



- extrait du message n° 572 « Le chemin sûr » donné le 13 mai 1996, page 887 :



« […] k) Sur ce chemin sûr, marchez tous avec Moi, dans la confiance et l’espérance assurée, dans la joyeuse attente du plus grand triomphe de Dieu, qui adviendra avec le triomphe de mon Cœur Immaculé dans le monde ».



- extrait du message n° 577 « Le mal de votre siècle » donné le 2 septembre 1996, pages 896 et 897 :



« l) Mon œuvre […]

m) […] s’accomplira quand, avec le triomphe de mon Cœur Immaculé dans le monde, vous serez complètement libérés de toute forme d’athéisme pratique, qui a été le plus grand mal de votre siècle ».



13. Notre Seigneur Jésus à Vassula Ryden



- extrait du message donné le 9 septembre 1992, cahier 62, pages 1 et 2 du supplément 4 :



« Bientôt, ta Sainte Mère jettera à terre le trône de Satan et Elle écrasera la tête du Serpent. Veuvages et pertes d'enfants prendront fin d'un seul coup. Le dragon sera livré à son destin et le monde aura une période de paix. La Mère de toute l'humanité prévaudra à la fin et Moi le Seigneur votre Dieu, Je triompherai en chaque nation, en chaque coeur et en chaque race (1) ».



Note :



(1) : « Cela signifie qu'en Jésus, tous les peuples du monde reconnaîtront le Christ, l'Agneau. Allusion à Ap 6,16 ; Ap 7,9 ».



14. Notre Seigneur Jésus à Françoise



Du tome 4 de l’œuvre « Jésus revient dans Sa Gloire » :



- extrait du message donné le 23 décembre 1999, page 66 :



« […] Le cœur de ta Sainte Maman triomphera aussi, prochainement. Car Jésus et Marie reviennent…».



Du tome 4 de l’œuvre « Jésus revient dans Sa Gloire » :



- extrait du message donné le 6 janvier 2000, page 97 :



« […] Avec mes autres choisis, arpentez le monde et vous vaincrez. Levez-vous tous et mon cœur triomphera, amenant le règne de Jésus dans la Gloire ».



Du tome 6 de l’œuvre « Messages de conversion des cœurs » :



- extrait du message donné le 1 er juin 2000, page 47 :



« Bientôt, le triomphe de mon Cœur Sacré uni à celui de Marie va éclater au grand jour, et cela est vraiment pour votre temps. Alors sois heureuse de vivre ce moment où tout va être renouvelé ».



- extrait du message donné le 11 octobre 2000, page 209 :



« Dans ce temps qui commence, avec le triomphe de Marie, Je renverserai un par un tous ceux qui trompent leurs frères, prétendant recevoir des révélations ».



- extrait du message donné le 16 octobre 2000, page 213 :



« […] Voici venir la fin de l’année jubilaire, année qui a vu si fort le souffle de Mon Esprit Saint posé sur les âmes de bonne volonté. Vous êtes à un tournant…Le monde est arrivé au sommet du mal, en votre temps, mais le triomphe de Marie est là aussi, grâce à cette remise de votre terre par le Pape à Ma Sainte Mère, le 8 octobre dernier. Le triomphe de Marie a été connu et compris des tout-petits, en ce jour béni ; ceux-ci ont perçu, dans la discrétion, l’humilité, que Marie ne pouvait ne pas répondre à la prière de son fils de prédilection (Jean-Paul II) ».



15. La Très Sainte Vierge Marie et Notre Seigneur Jésus à Angela



Du tome 1 de l’œuvre « Je suis la Résurrection et la Vie » :



- extrait du message donné le 4 mai 1998, page 261 :



« […] Bientôt, mon Cœur de Maman triomphera ».



- extrait du message donné le 24 juin1999, page 434 :



« Oui, certes, ils sont nombreux mes fils de prédilection, qu’à travers cet humble fils qui m’est acquis [C’est don Stefano Gobbi du Mouvement Sacerdotal Marial qui est ici désigné par Marie], j’ai préparés et continue de préparer au Triomphe de mon Cœur Immaculé, c'est-à-dire au Retour de Jésus dans Sa Gloire. Mais ils sont peu, si peu, ceux qui préparent mon peuple dans l’attente de mon Fils Jésus ! ».



- extrait du message donné le 26 juillet 1999, pages 447 et 448 :



« Non, ma petite, non, je ne viendrai pas pour détruire. Je suis Miséricorde. Rappelle au monde que mon Amour ne finira jamais. Rappelle-lui que ma Justice ne se séparera jamais de mon Amour. Satan aurait vaincu si Je venais aujourd’hui juger le monde. Le Cœur Immaculé de Marie ne triompherait pas sur tant de fils dispersés. Le triomphe du Cœur Immaculé de ma Mère, sera le triomphe de Celle qui n’a pas connu le péché, sur celui qui est le péché personnifié. Mais, Ma petite enfant, que serait ce triomphe, si cette victoire de la ˝Femme revêtue de soleil˝ ne pouvait plus être partagée par ses fils qui sont aussi les miens ?Et cela n’aurait aucun sens que mes fils ne puisent jamais jouir de cette réalité pour laquelle Je Me suis immolé ! Quel sens aurait le fait que Satan n’ait plus de pouvoir sur Ma création si Moi Je venais à la détruire ? […] Je désire jouer avec vos enfants. Je désire être accueilli dans vos maisons. Je désire vous faire finalement connaître et goûter ce que le Père avait pensé depuis toujours pour vous sur cette terre ! ».



- extrait du message donné le 5 août 1999, page 449 :



« Mon Cœur bientôt triomphera et, avec moi, triomphera la souche de David ».



16. Notre Seigneur Jésus à Lucie



Du livret « Marie, cause de notre joie » :



- extrait du message page 26 :



« Ma chère fille, si en ces temps, Jésus vient pour rappeler au monde Sa Croix, et son Amour par les dons de son Cœur, il vient aussi pour vous préparer au Règne de son Cœur glorieux qui est en même temps le triomphe du Cœur Immaculé de Marie. Que rien ne te trouble, le Cœur maternel, le Cœur douloureux de Marie se résume par le Cœur Immaculé de Marie, et il vient triompher à travers le Cœur de Jésus ! ».



- extrait du message pages 36 et 37 :



« En cette fin des temps, et pour le triomphe de la Sainte Eglise, Jésus veut attirer tous les hommes à son Cœur, les enfermer dans son Cœur, pour les soustraire au Malin et en vue du triomphe de son Corps mystique. Vous ne pouvez prétendre entrer dans le Cœur de Jésus, si vous n’entrez pas dans le Cœur de Marie ! Ceci est une condition du Père : vous ne pouvez pas désunir ce que Dieu a uni ! Depuis le commencement, le Cœur unique était dans la pensée de Dieu car Marie était dans la pensée de Dieu bien avant la création du monde, et il doit trouver son triomphe, son apothéose à la fin des temps. Triomphe qui marquera l’entrée des temps nouveaux. Le Cœur unique est le Cœur de l’Incarnation, le Cœur de la Rédemption, le Cœur de la Trinité, car Marie est au cœur de la Trinité en une place toute spéciale, du fait de son Immaculée Conception et de son appartenance toute spéciale au Père, au Fils et à l’Esprit Saint » (Cf. post « l’Union sponsale avec l’Esprit-Saint » sur ce forum) ».



- extrait du message page 135 :



« Regarde, comme il sera beau mon règne, règne de foi et d’amour, triomphe du Cœur Immaculé de Marie, triomphe de l’amour maternel de Marie ».



Du livret « L’œuvre accomplie de Dieu » :



- extrait du message pages 26 et 27 :



« Vient le temps où l’humanité chantera la gloire de Marie dans le triomphe de son Cœur immaculé. J’ai dit : je veux préparer les cœurs en vue du jour où ma gloire éclatera en eux […]. Alors oui, devant le triomphe de son Cœur immaculé, dans la vision merveilleuse que Dieu offrira à l’homme, l’humanité toute entière chantera la gloire de Marie car elle verra en elle la Gloire de Dieu et ce sera une louange envers la Trinité Sainte ».



17. La Vierge de l’Eucharistie et les saints Anges à Débora



De l’ouvrage « Manduria » :



- extrait du message donné le 23 octobre 1994, page 147 :



La Vierge de l’Eucharistie : « Mes enfants, Moi votre Maman, je vous rappelle que ce sont les temps de malheur et que bientôt mon Cœur immaculé apportera le triomphe ».



- extrait du message donné le 23 juillet 1995, page 154 :



La Vierge de l’Eucharistie : « Le monde entier endure une terrible agonie, mais Moi, ma fille, je te dis que le triomphe de mon Cœur Immaculé est pour bientôt ; il viendra avec le Jubilé de l’an 2000, annoncé par le Vicaire de mon Fils Jésus, mon fils bien-aimé ».



- extrait du message donné le 1 er septembre 1998, page 214 :



L’Ange de Dieu : « Que la royauté de la Très Sainte Vierge soit proclamée par tous, afin que l’heure de son triomphe ne soit pas retardée (la grande évangélisation actuelle, qui amènera la Madone, avec son Fils, à faire triompher l’Eucharistie sur le monde) ».



- extrait du message donné le 23 décembre 1998, page 227 :



La Vierge de l’Eucharistie : « Ma chère fille, mon dessein d’Amour est sur le point d’éclore ! Lorsque Satan, mon ennemi et le vôtre, aura lancé son ultime provocation, qui est la subversion totale de la saine doctrine et de toute pensée droite, et que tous les esprits seront complètement enténébrés, l’Epouse, avec l’Esprit-Saint nous triompherons ! ».



- extrait du message donné le 23 avril 2000 (sources : http://www.parvis.ch) :



« Mes enfants, vous savez combien Satan cherche à détruire mon oeuvre. Comprenez donc que, pour moi, votre Mère, c’est une grande aide si, de cette Source de Grâce d’où je vous parle, s’élèvent des prières, des prières et encore des prières. Je vous aime, chers enfants, continuez à témoigner de mon oeuvre. Satan ne peut vous faire de mal si vous vous êtes totalement décidés pour Dieu. Vous me réjouissez quand votre travail commence par la louange au Seigneur et se termine par le salut d’action de grâce. Voilà, à partir de maintenant le Triomphe de nos coeurs commence. Tenez-vous dans mon Gethsémani pour que le Père puisse nourrir votre vie intérieure. Je vous donne la paix de Jésus-Christ, laissez-la pénétrer en vous ».

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum