LE ROYAUME DE DIEU
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

LE ROYAUME DE DIEU

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

LE ROYAUME DE DIEU Empty LE ROYAUME DE DIEU

Message  Isaïe le Jeu 9 Sep 2010 - 11:09



Voir le site web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



61ème RÉVÉLATION DE L’ESPRIT SAINT :

LE ROYAUME DE DIEU :

Recherchez le Royaume de Dieu et sa justice…(Mathieu 6, 33 et Luc 12, 31).

Mais quelle est donc cette réalité spirituelle que les chrétiens appellent «le Royaume de Dieu» ? Quel est donc ce Royaume qui est semblable à une graine, à du levain, à une perle précieuse, à un trésor caché dans un champ que l’on découvre ? Comment cerner cette mystérieuse Réalité (qui n'est pas n'importe quoi) ?

Ce Royaume n’est pas une philosophie ou une manière d’aborder la vie existentielle. Il n’est pas le résultat d'une évolution ou d'une transformation de notre monde matériel.

Ce Royaume, il est déjà là en même temps qu’il est à venir (il est dans l’instant). Il n’y a pas à rêver de départ, d’évasion, ou de le situer dans un lieu quelconque. Il est ici même présentement. Le Royaume n’est pas un lieu, mais un état. Il est dans ce monde mais il n’est pas de ce monde. C’est un état d’esprit, une façon de vivre divinement. Pour une personne, c'est vouloir être de tout son être spirituel (corps et âme) dans le Royaume. Ce n’est pas une fuite de la réalité existentielle. C’est un état d’Esprit dans lequel la personne le sent, le désire, l’accepte et y consent (le sent avec l'Esprit). C’est une façon de vivre non pas avec les sens, mais avec le cœur. Ce Royaume, il se vit présentement, dans l’instant. Il concerne ce Monde des présences ou de l'Être qui n’est pas perceptible par les sens mais uniquement par le cœur : le Monde de Dieu. Et c’est en chacun de nous qu'il se crée. C’est en chacun de celui qui «veut qu’il «soit», qu’il paraisse, que le Royaume se crée. Et il se crée dans la mesure où la personne est présente à ce Monde de présences ou d'Être.

Le Royaume est une façon de vivre particulière, une façon de vivre avec sa personne. C'est une façon de vivre telle que notre personne vivait dans la création d'Origine ou l'Éden. La recherche du Royaume c’est la recherche de Dieu. C'est chercher à connaître qui est la Personne du Christ. Le Royaume est une Personne, une Présence, Quelqu’un. Le Royaume ce sont nos yeux qui s’ouvrent à cette Réalité, à sa Gratuité, à son Amour. C’est entrer graduellement dans l'Amour ou dans l’intimité de Dieu, dans le Sein du Père. Le Royaume est donc une recherche infinie, éternelle qui commence dès ici-bas. C’est une connaissance de Dieu par la Foi.

Mon Royaume n’est pas de ce monde mais il est parmi vous, au dedans de vous nous dit Jésus en Luc 17, 21.

Et c’est seulement la personne en dedans du personnage qui accède au Royaume et qui en vit. Le personnage, lui, ne peut y accéder. Il est trop accaparé par les choses matérielles, par ses passions, par les séductions de toutes sortes, par l'esprit du monde, par l’espèce qui le conditionne et qui l’empêche d’y accéder. Le personnage, l'objet ou le terme réel, ne peut accéder au Royaume. Il faut donc que l'homme arrive à oublier son personnage afin de libérer la présence qu’il y a en lui (sa personne), celle là seule qui peut accéder au Monde de l'Être. L’accès au Royaume de Dieu demande un changement radical de tout son être spirituel, une conversion, c’est-à-dire une transformation complète de toute sa personne (corps et âme). Il suppose un choix libre de sa personne, un consentement qui est parfois exigeant, une épreuve en un sens, car pour accéder à un ordre supérieur, il lui faut nécessairement sacrifier l’inférieur.

Le Royaume est une réponse à un appel, à l’appel de Dieu qui veut construire son Royaume. Il y aura beaucoup d’appelés, mais peu d’élus, nous dit Jésus en Mathieu 20, 16, cet appel que l’on a tous refusé en Éden.



Dernière édition par Omega3 le Mar 13 Sep 2011 - 15:30, édité 4 fois
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE ROYAUME DE DIEU Empty Le Royaume de Dieu

Message  Isaïe le Jeu 9 Sep 2010 - 11:22

Le Royaume de Dieu c’est d'abord une conversion personnelle, une transformation de tout son être spirituel. C'est la personne qui transforme son vêtement de peau en vêtement de lumière, qui le revêt de la robe nuptiale, qui quitte le vieil homme pour l’homme nouveau, qui transforme la chenille en papillon, qui devient créature nouvelle, qui accède au Monde de l'Être. C’est la loi de la Vie qui est aussi celle du Royaume. Évidemment cette épreuve chrysalidale ne se réalise pas sans souffrance, tout comme la fleur est la souffrance de la plante. Il nous faut passer par bien des épreuves pour entrer dans le Royaume de Dieu nous dit Saint Paul dans Actes, 14, 22. Pour devenir Enfant de Dieu ou pour acquérir la liberté des Enfants de Dieu, la personne doit d’abord se délivrer ou s’affranchir de l’esclavage de son vêtement de peau ou de son personnage. Cette délivrance c’est le dur combat contre ses vices, ses passions et les séductions du monde. C’est le combat contre l’espèce suivi de l’adoption ou de l’enfantement comme travail de l'Esprit alors qu’elle devient Enfant de Dieu. C'est l'unité entre le coeur et la raison qui se réalise en son âme. C’est alors le Royaume qui s’instaure en elle et parmi les autres Enfants de Dieu. Cet enfantement, ce travail ou cette épreuve chrysalidale, s’effectue tout au long d’une vie. C’est la loi de la résurrection ou de la transfiguration. Le Royaume est synonyme de résurrection. C’est la résurrection par le travail de l’Esprit qui passe par une conversion, une transformation, une rénovation de chaque personne. C’est une renaissance qui passe par l’Esprit, une nouvelle naissance qui vient d'en-haut, de l'Esprit, et c'est l'Esprit lui-même qui témoigne à notre esprit que nous sommes des Enfants de Dieu (Romains 8, 16). C’est l’incarnation en acte qui se réalise en chaque personne par son consentement à ce qu'il se réalise en elle. Le Royaume est une œuvre d’Amour déjà préparée d’avance dans la Pensée et l’Acte créateur de Dieu et il s’agit tout simplement pour la personne de l’accepter, d'y consentir, afin qu'elle puisse dire «Je Suis» dans le Royaume tout comme Dieu lui-même peut dire «Je Suis».

Le Royaume de Dieu pour un chrétien, c’est sa conscience de vivre continuellement en sa Présence, dans la Foi, l’Espérance et l’Amour. Ce Royaume, la personne élue le vivra pleinement après la mort de son personnage alors qu'elle ressuscitera dans l’autre Monde, le vrai monde, mais elle peut aussi le vivre dès maintenant, en mourant à elle-même, à son personnage, pour ressusciter ou renaître continuellement en sa personne avec la Personne du Christ ressuscité dans son Royaume. C’est la participation (rayonnement) à la mort et à la renaissance du Christ dans l'instant .

Nul s’il ne naît de l’eau et de l’Esprit ne peut voir le Royaume des cieux nous dit Jésus en Jean 3, 5.

Le Royaume de Dieu est une autre façon de voir le monde actuel car il est tout à l’opposé de notre monde de non-gratuité. Pour le voir (avec les yeux du coeur) il faut absolument se convertir, se transformer, devenir un homme nouveau, naître de l'eau ou encore naître de l'Esprit. Voir la Présence du Royaume dans notre monde, c’est voir la Présence du Christ (Il est parmi nous). Et pour cela, il faut qu'une personne se convertisse, se transforme, change son regard, sa mentalité, voit de façon différente, voit et pense avec le cœur. Il faut qu’elle vive avec sa personne plutôt qu’avec son personnage. Une personne ne peut voir le Royaume de Dieu qu’avec un regard qui voit au-travers des choses matérielles et de toute la non-gratuité du vêtement de peau au sens large, un nouveau regard.

Nul s'il ne naît d'En-haut, ne peut voir le Royaume de Dieu nous dit Jésus en Jean 3, 3.

N’entre pas qui veut dans ce Royaume. Il lui faut d’abord naître d’en-haut. Une personne y entre avec la Présence réelle du Christ qu'elle accueille à l’Eucharistie et qui lui permet de naître d’en-haut, de l’Esprit (d’être conçu par l’Esprit de Dieu). Et c’est la Foi qui lui ouvre les portes. Le Royaume est le milieu spécifique de la Foi. Et c’est le Père qui l'accueille comme un Père qui accueille son enfant prodigue. Et il n’y a qu’avec la Présence réelle du Christ que la personne peut subsister dans le Royaume car c’est par elle que lui est donnée la Vie du Royaume. Avec la Présence réelle, la personne est hors espace-temps. Elle est dans un autre Monde - celui de Dieu et des élus - celui des Enfants de Dieu. Il est bon de mentionner que le Royaume est tout à fait gratuit et qu’il n’est pas une question de mérite ou de prix à payer mais seulement un consentement. La personne n'a qu’à consentir (sentir avec la Présence réelle), car rien ni personne ne saurait subsister dans le Royaume qui ne soit Dieu lui-même, puisqu’il est lui-même ce Royaume. Il s’agit donc pour elle d’un consentement à la Volonté du Père et à la Kénose du Fils..à la conversion ou à la rénovation de sa personne par l’Esprit Saint (rappel de la loi fondamentale pour vivre dans le Royaume : qui perd sa vie la sauve et vice-versa).

Ce Royaume, il se crée en nous, au-dedans de nous. C’est d'abord en se créant soi-même un corps de résurrection par nos actes d'Amour ou nos relations subsistantes que l’on peut le créer. C’est en se créant un être spirituel qui nous est propre par la mort à soi-même, à son personnage, en ressuscitant dans et avec la Personne du Christ, que l’on peut faire naître le Royaume. C’est la seule façon d’instaurer le Royaume en nous et dans le monde. Le salut du monde est entre les mains de chaque chrétien. Il passe par son propre salut. Ce n’est pas à partir d’en bas que le chrétien peut vraiment changer le monde, mais à partir d’en haut. C'est en se changeant lui-même d'abord, en se transformant lui-même spirituellement, qu'il peut changer le monde. Et c’est chaque chrétien qui est responsable du salut de ce monde avec lequel il est en unité.

Si le Royaume de Dieu est une Réalité difficile à cerner parce qu’il est Dieu lui-même, et que dans notre monde il est impossible de voir Dieu face à face. On peut quand même s’en faire une idée, le concevoir, le penser analogiquement. On a vu que la personne humaine peut accéder au Monde de Dieu par la Foi. Si l’on considère la Foi comme une façon de penser qui n’est pas de ce monde mais du Monde de Dieu car elle relève de la personne qui est la seule à pouvoir y accéder, elle peut donc y accéder par la pensée métaphysique. Elle peut donc le découvrir par la connaissance intuitive, cette connaissance directe et immédiate des réalités divines.

Voici que je me tiens à la porte et que je frappe. Si quelqu’un écoute ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui ; je dînerai avec lui et lui avec moi nous dit Jésus en Ap 3, 20.

Ce Royaume, une personne peut y accéder à tout instant. Il est toujours actuel, dans le moment présent, dans l’instant. Il est intemporel, hors de notre temps et de notre espace. Il est infini : il n’a ni commencement ni fin. Il est éternel : il est toujours dans le moment présent. Il n’a ni passé, ni futur mais une Tradition et un À-venir. La Tradition, dans le Royaume, représente le passé de l’Église, et le futur son À-venir. De même la Tradition et l’Écriture Sainte sont reliées entre elles et communiquent étroitement. Elles ont un même avenir. Il y a l'À-venir du Royaume en lui-même mais il y a aussi l'À-venir que les personnes élues peuvent se construire en elles-mêmes (en leur personne), à l'intérieur ou dans l'intimité de ce Royaume, et elles ne construiront pas pour qu'un autre y habite.

La Réalité du Royaume est inépuisable. Elle est infinie car elle est aussi Gratuité. Il faudra donc se contenter de l’essentiel ici. Cependant rien n’empêche quiconque de poursuivre la pensée métaphysique en ce bas monde (et en l'autre), de le concevoir à l'aide de cette pensée et des concepts révélés par l'Esprit Saint, et même, concevoir le Royaume de son coeur.



Dernière édition par Omega3 le Lun 13 Sep 2010 - 9:27, édité 3 fois
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE ROYAUME DE DIEU Empty Le Royaume de Dieu

Message  Isaïe le Jeu 9 Sep 2010 - 11:33

Mais quel est donc ce Royaume ou ce Monde d’Amour qui est déjà là spirituellement parlant ?

Si l’on tient compte de toute la Gratuité qui le caractérise il n’y a pas plus gratuit que le Royaume. C’est pour cette raison que le monde actuel ne peut devenir le lieu du Royaume (Jean 18, 36). Le monde actuel avec toute sa non-gratuité héritée du mauvais choix Originel n’est pas et ne peut devenir le lieu du Royaume. Ce monde n’a pas les promesses de la vie éternelle car elle passe la figure de ce monde, 1 Co 7, 31.

Il n’y a pas de nombre-nombrant ou de pluralité numérique dans l’instant éternel. On doit comprendre que le nombre des élus, les 144 000 de l’Apocalypse en 7, 4, est un faux problème. C’est que le Royaume n’est pas quelque chose, un objet, mais Quelqu’un. Il est le Christ en sa Personne et en son Corps mystique. Le Royaume est la seule Réalité qui existe et il est unique.

Le Royaume est un Monde de «présences», d'«Être». Il est spirituel, invisible, tout comme Dieu lui-même qui est Esprit et dont il participe (rayonne). Il est hors de notre espace et de notre temps, intemporel. Il est donc partout et nulle part «en situation». S’il n’est pas de ce monde, le Royaume est dans ce monde. Cela veut dire que c’est dès maintenant, en ce monde, qu’il convient de l’édifier. C’est ici même et à chaque instants que le Royaume se réalise en nous par nos choix et nos comportements quotidiens ; par nos actes d'amour gratuits, nos bons choix et nos pensées créatrices d'Être.

Le Royaume de Dieu est au-dedans de nous. Il s’agit d’une intimité spirituelle où vit et respire la personne que Dieu a créée et qui doit devenir son Enfant. Cela doit s’entendre qu’à chaque instant la personne décide librement par ses choix de sa mort et de sa resurrection. C’est donc à chaque instant, ici et maintenant, qu’il lui faut tendre de tout son être (Espérer) à la vie éternelle. Nous avons trop longtemps situé le ciel ou le Royaume dans un au-delà nébuleux, ailleurs et plus tard. Il est urgent de ramener le ciel sur la terre, ici et maintenant, présentement : le règne de Dieu est en nous et parmi nous. Que son Règne vienne comme dans la prière du notre père.

Le Royaume de Dieu est un chef-d'œuvre d’Amour qui est tout à fait gratuit, auquel une personne peut accéder mais dépouillée de son personnage. Pour y accéder, il lui faut être parfaitement pure et revêtue de la robe nuptiale. Soyez parfaits, comme votre Père céleste est parfait a dit Jésus, car rien de souillé ne peut entrer dans ce Royaume, où tout est parfaitement pur, clair et transparent, comme Dieu lui-même. En d’autres mots, il lui faut être parfaite comme Dieu, c'est-à-dire à son image et à sa ressemblance si elle veut habiter dans sa Demeure et être son Enfant.

Inutile de préciser que dans l'intimité de ce Royaume c’est le temps de Dieu, cet éternel moment présent du Père qui y règne, car c’est dans l’instant que Dieu parle et agit, présentement, cet instant auquel aucune puissance du mal ne peut accéder. L’instant est déjà ici-bas, le «lieu» où l’homme a le pouvoir de se faire Dieu et de régner pour les éternités des éternités (Ap 22, 5).


Dernière édition par Omega3 le Lun 13 Sep 2010 - 9:28, édité 1 fois
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE ROYAUME DE DIEU Empty Le Royaume de Dieu

Message  Isaïe le Jeu 9 Sep 2010 - 11:38

Il y a beaucoup de demeures dans la Maison de mon Père nous dit Jésus en Jean 14, 2.

Après la mort, il n’y aura plus aucun personnage dans le Royaume. Il n’y aura que des personnes ; des personnes en relation et en unité qui formeront une plurinité (pluri-unité) sur le même modèle que la Trinité (tri-unité). C’est donc l’unité générique qui règnera entre ces personnes ou ces présences. Il n’y aura plus aucun terme réel, aucun objet. Ce sera donc uniquement la relation, la vraie (comme rapport d'Origine), qui reliera ces présences entre elles. Mais il y aura aussi les anges et toutes les réalités spirituelles tirées du néant par le pouvoir créateur des personnes, car aimer de façon nuptiale ou aimer divinement c’est créer. Chaque élu aura donc le Royaume de son cœur : tout ce qu’il a aimé et créé en Dieu par son amour créateur, et qu'il aura engendré par son amour géniteur.

Ce qui veut dire que dans le Royaume, il n’y aura pas de personnages, pas de choses, pas d'objets, pas d'événements, mais seulement leur «substantialité». Ainsi, l’artiste retrouvera-t-il, transfiguré et sans voile, tout l’amour qu’il a investi dans son œuvre, comme chacun de nous retrouvera tout l’amour gratuit qu’il a investi dans ses relations humaines.

Mais ce Monde sera surtout la vision face à face des splendeurs divines (la vision béatifique) : la contemplation sans voile, ni image, ni figure, ni signe des divines Relations et la révélation de leur unique nature. Il faut y ajouter, évidemment, toutes les splendeurs de la création actuelle, libérées de leur voile sensible de non-gratuité, comme reflets des beautés divines.

Le Royaume dans son achèvement sera un rendez-vous d'Amour que la plurinité de l'Éden retrouvée pourra vivre en face à face avec son Géniteur, dans un même Esprit.

On sera comme des anges dans le ciel nous dit Saint Mathieu en 22, 30 :

Il n’y aura pas de langage dans le Royaume et il n’y aura pas d’épousailles biologiques non plus. Les élus pourront choisir la personne de leur cœur et y vivre une nuptialité parfaite sans qu’il n’y ait aucune exclusion. Chacun sera le «dieu» de l’autre. Il n’y aura plus de choix exclusif et donc pas d’exclus à l’encontre de l’amour humain dans le monde des hommes qui condamne au choix d’une seule personne. Pour la même raison il n’y aura plus aucune relation basée sur des critères familiaux, parentaux, raciaux, héréditaires ou autres. Chacun sera «le fils de personne». Il n’y aura plus ni aucun rang, grade, hiérarchie que ce soit. On sera tous égaux devant Dieu. Toute la non-gratuité de notre monde aura disparue pour faire place à la Gratuité du Monde de Dieu (elle sera brûlée nous dit Saint Mathieu en 13, 40). Dans le Royaume, il ne s'agira plus de relations basées sur des critères humains tels que l’avoir, le savoir et le pouvoir, mais bien sur des critères divins.

II est bon de mentionner ici qu’il n’y aura pas de damnés pour les élus car chacun aura le Royaume de son cœur. Que deviendrait le bonheur des élus s’ils connaissaient la damnation de ceux qu’ils ont aimés ? Seule la personne peut être élue. La nature humaine de la personne est surtout constituée par ses relations (ses actes), lesquelles englobent tout le Royaume (à cause de leur unité générique avec lui). En ce sens, la personne d'élection Est son Amour. Elle a les dimensions de son Amour ; celles qu’elle s’est constituée elle-même sur terre par ses actes. Chacun emporte donc ses Amours dans le Royaume, comme parties intégrantes ou constitutives de sa personne. Si donc nous avons aimé quelqu’un qui s’est damné, il est avec nous dans le Royaume, mais pour nous seulement, en ce qu’il fait partie intégrante de notre personne, alors que pour lui et quant à lui seul, il est en damnation.

Et dans ce Royaume, les élus (sont) et seront à nouveau un seul corps dans le Christ Jésus (Romains, 12, 5 - 1 Co 10, 17), une plurinité dans ce rendez-vous de l’éternel Amour. Si nous sommes morts avec lui, avec lui nous vivrons ; si nous tenons, avec lui aussi nous régnerons (2 Tm 2, 11-12) et de nuit, il n’y en aura plus car c’est le Seigneur qui luira sur eux, et ils régneront dans les éternités des éternités (Ap 22, 5). Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort n’existera plus ; et il n’y aura plus de pleurs, de cris, ni de tristesse ; car la première création aura disparue (Ap 21, 4).
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE ROYAUME DE DIEU Empty Faire triompher le spirituel sur le matériel

Message  Isaïe le Lun 13 Sep 2010 - 9:34

Faire triompher le spirituel sur le matériel :

Faire triompher le spirituel sur le matériel c’est vivre dans le Royaume dès maintenant, dès ici-bas, dans ce monde, et la civilisation de l’Amour ce sera «vouloir que l’autre «soit» dans le Royaume et que l’Autre (le Christ ressuscité) «soit» dans notre monde. Il faut donc chercher à vivre dans le Royaume dès maintenant tout comme le Christ ressuscité qui est dans le Royaume et le rechercher, c’est-à-dire chercher à connaître la réalité du Royaume ou ce qu’Il est plus précisément avant de le vivre éternellement un jour. Ça commence donc ici et maintenant d’abord.

Faire triompher le spirituel sur le matériel c’est donc faire descendre le ciel sur la terre..en notre corps d’abord («le Royaume de Dieu est au-dedans de vous»)..en notre esprit ensuite (cela seul est esprit qui est né de l’Esprit).

C’est donc devenir le Royaume nous-mêmes d’abord en notre personne (corps spirituel + âme).
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE ROYAUME DE DIEU Empty Les 3 niveaux de l'existence humaine

Message  Isaïe le Lun 13 Sep 2010 - 20:42

Les trois niveaux de l'existence humaine

L'existence de l'homme se déroule à trois niveaux différents :

1) UN NIVEAU EXISTENTIEL (le réel existentiel - matériel). C'est le monde des hommes, celui qui nous est imposé..le vêtement de peau au sens large avec toute sa non-gratuité, dans lequel se meut le personnage qui n'est pas de création divine, mais de volonté humaine, conséquence du mauvais choix originel. C'est la création actuelle, la même que la création d'Origine, mais objectivée, devenue objets, devenue visible. Dans le symbole de Nicée-Constantinople qui dit : «Je crois en Dieu le Père tout-puissant, créateur du Ciel et de la terre, du monde visible et invisible», c'est la terre ou le monde visible. Ce monde est condamné à disparaître un jour.

2) UN NIVEAU ONTOLOGIQUE (le Réel ontologique - immatériel). C'est le Monde des présences, celui de la création d'Origine proprement dite, l'Éden, destiné dans le Plan de Dieu à accéder au niveau d'élection (le 3ème ci-dessous). C'est là que règne en souveraine la personne de création en tant que présence potentiellement humaine et divine. C'est la procréation qui en fait une personne humaine et l'élection qui en fait une personne divine. Dans le symbole de Nicée-Constantinople qui dit : «Je crois en Dieu le Père tout-puissant, créateur du Ciel et de la terre, du monde visible et invisible», c'est le monde invisible, le Ciel en puissance. À la différence du monde existentiel on ne saurait envisager son retour au néant car il est de création.

3) UN NIVEAU D'ÉLECTION (le Royaume - spirituel). C'est le Ciel pour l'éternité auquel accède la personne d'élection. C'est l'état des élus ou des Enfants de Dieu, nés directement de lui, nés de l’Esprit (engendrés comme son Fils..à son image). Dans la vie quotidienne ces trois niveaux s'imbriquent et interfèrent continûment.
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE ROYAUME DE DIEU Empty La conception du Royaume de Dieu

Message  Isaïe le Mer 15 Sep 2010 - 19:44

LA CONCEPTION DU ROYAUME DE DIEU
(ou comment concevoir le Royaume de Dieu sur terre)

J’ai demandé une chose au Seigneur,
la seule que je cherche :
habiter la Maison du Seigneur
tous les jours de ma vie.
J’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
sur la terre des vivants
(Psaume 27).

Introduction


Face au mal et à toutes les misères du monde en ce pays de l’ombre et de la mort (Mathieu 4, 16), il ne reste plus que l’ESPÉRANCE que le Royaume promis par Jésus-Christ se réalise en nous et parmi nous. Mais ce Royaume il est déjà là, présentement, et même s’il est mystère en soi à cause de toute sa Gratuité, il est accessible à toute personne qui le cherche vraiment, qui le cherche avec son cœur. La leçon ou le message à tirer de l'objectivation c'est qu'il n'y a rien de Réel dans le monde actuel que l'on perçoit par les sens. Tout ce que l'on observe ou que l'on perçoit actuellement est appelé à disparaître un jour et il importe donc de concevoir la vraie réalité, celle du Monde de l'être ou de la création d'Origine qui doit devenir le Royaume, et de la faire prendre place dans notre monde en s'aidant de la pensée métaphysique, des concepts révélés par l'Esprit Saint et de la Parole de Dieu, avec toute la Gratuité qu'elle comporte.

Le Royaume de Dieu existe depuis que le Christ est ressuscité. Le Royaume de Dieu a été fondé sur la kénose rédemptrice du Christ. Avant la révélation des concepts par l'Esprit Saint on ne pouvait pas le concevoir, faute de moyens pour y accéder. Maintenant c'est possible. On peut y accéder en tout temps. C'est à tous ses Enfants que Dieu le Père demande ou confie la mission de faire arriver son Royaume en-haut et de le faire devenir en-bas. Et pour ce faire il leur accorde l'immense privilège de partager son pouvoir de Créateur et de Géniteur. Et on peut le faire arriver en-haut en venant nous-mêmes vers le Père ; en se mettant en sa présence, afin qu'il crée du nouveau en nous avec ce que nous lui présentons à l'offertoire de l’Eucharistie, et qu'il fasse naître par son Esprit ce qu'il juge approprié pour son Royaume, à la consécration.

Il nous faut donc découvrir dès maintenant toutes les richesses inépuisables, infinies, qu’il recèle, en le vivant soi-même en tant qu’Enfants de Dieu. Il faut que ce soit le plus grand nombre de personnes qui soient impliquées dans cette recherche : toute la plurinité que représente l’Église de tous les temps en somme (la communion des saints).

L’Église de demain sera basée sur la FOI (l'Esprit). C’est le temps de l’Esprit qui est arrivé, le temps des grandes œuvres ! Dieu l’Esprit Saint nous fera découvrir continuellement de nouvelles réalités qui ne cesseront de nous éblouir. C’est la raison pour laquelle il nous faut commencer dès ici-bas à vivre dans le Royaume, à le vivre en sa personne, en y croyant et en l’espérant de tout son cœur. Même dans l’au-delà, Dieu continuera de nous instruire des réalités de son Royaume par son Esprit, car la FOI n’aura pas disparue ; elle est Éternelle. La connaissance dans le Royaume, c’est la connaissance intuitive, directe et immédiate, celle qui ne peut être captée que par la personne (par sa foi subjective).

Le Royaume de Dieu, il est dans tous ceux qui sont nés d’en-haut, qui sont nés de l’Esprit, les élus, les Enfants de Dieu, ceux qui sont re-nés de Dieu. Seuls les Enfants de Dieu accèdent au Royaume car il est dans leur personne (dans leur coeur). Nul s’il ne naît de l’eau et de l’Esprit ne peut «voir» le Royaume des cieux a dit Jésus en Jean 3, 5. Il est donc dans le petit enfant qu’on vient de baptiser.

La connaissance du Royaume ou ce qui ad-vient, arrive en haut du Royaume, et de-vient pour nous en bas (la conception du Royaume) est révélée à une personne de façon intuitive par l’Esprit Saint en son esprit de 5 façons différentes :

- Par la pensée ou la réflexion métaphysique, cette autre facon de penser qui permet de rejoindre la Pensée créatrice de Dieu et y découvrir les réalités spirituelles qui ad-viennent en son Royaume (note : les concepts révélés par l'Esprit Saint sont de prime importance pour orienter cette pensée plus correctement dans le sens et l'esprit du Royaume, c'est-à-dire vers une meilleure intelligence du Royaume).

- Par la méditation ou la rumination de la Révélation (la Parole de Dieu) qui est aussi sa Vérité et la Réalité du Royaume que les chrétiens sont tenus de rechercher à la lumière de son langage et des concepts révélés, c'est-à-dire en utilisant davantage le langage du coeur que celui de la raison.

- Par la découverte de toute sa Gratuité, qui est aussi celle de l'Éden, que le personnage objective par ses sens et son esprit en la recouvrant d'un voile de non-gratuité. Cette inépuisable réalité invisible qu'est le Royaume est infinie car c'est Dieu lui-même. C'est tout l'Être de Dieu en son Fils - en son Corps mystique, cet «Être» que nous sommes tous en tant qu'Enfants de Dieu.

- Par la prise de conscience de sa Présence dans notre monde, via les gens, les choses, les événements.

- Par les songes, un mode privilégié de connaissance intuitive.

Il ne s'agit pas de proposer une recette magique qui permettrait à coup sûr de faire venir dans notre monde une réalité spirituelle du Monde de l'Être car tout vient à l’esprit comme un cadeau du Ciel, comme un don d’Amour que l’Esprit Saint (l'amour géniteur) offre à une personne (une grâce). Il est le seul Inspirateur en ce domaine. L’Esprit Saint est libre de souffler où, quand, et comme il le veut. Tout est donc à sa discrétion. Les inspirations de l’Esprit à une personne ad-viennent (viennent en-haut) dans le temps de Dieu et de-viennent en bas à des moments spécifiques pour nous dans le temps des hommes. C'est un Avènement qui se réalise en haut et un événement qui se réalise en bas. Le futur dans le Royaume c'est l'À-venir, et son passé c'est la Tradition, mais les deux ont un même À-venir.

Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE ROYAUME DE DIEU Empty La conception du Royaume de Dieu (suite)

Message  Isaïe le Mer 15 Sep 2010 - 19:55

La conversion

Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche a dit Jésus en Mathieu 4, 17.

Rechercher le Royaume de Dieu c’est aussi chercher à le concevoir. Mais pour concevoir le Royaume, il faut d’abord se convertir. Il faut le devenir soi-même d'abord (vous êtes la Maison que Dieu construit, 1, Cor 3, 9). Le défaut radical de l’homme est de se croire capable avec sa façon rationnelle de penser et ses pauvres catégories mentales de concevoir le Royaume de Dieu et sa Vérité alors qu’il lui faut d’abord se convertir. Mais il faut savoir c’est quoi se convertir. C’est transformer tout son être spirituel, sa personne, (corps spirituel + âme), en corps de résurrection. C'est consentir à se laisser transformer par l'Amour de Dieu. C’est devenir un homme nouveau. C’est mourir à son personnage (par la mort chrétienne) afin de ressusciter en sa personne dans et avec la Personne du Christ ressuscitée, dans son Royaume. On le crée ce Royaume en le devenant soi-même, et cela ne se fait pas toujours sans souffrances. Il est exigeant le Royaume - il est semblable à une graine. Cette conversion se réalise par l’Eucharistie, les relations subsistantes, les vraies, et l’épreuve chrysalidale ou l'incarnation en acte qui représentent le travail de toute une vie, alors que la personne devient Enfant de Dieu, qu'elle naît d’en-haut..dans le Sein du Père..dans le Royaume. Cette conversion, c’est l’incarnation en acte, active ou en action continuelle, qui se réalise en elle, alors que le Christ, la Présence réelle d’eucharistie, s’incarne ou prend chair graduellement dans la nature humaine de son corps spirituel, la transforme en elle, en nature divine, grâce à la puissance de son Esprit. Cette conversion la fait devenir elle-même présence réelle dans le Royaume avec la Présence réelle de la Personne du Christ ressuscitée. Il lui faut donc devenir présence réelle elle-même, afin de sentir, de voir ou de concevoir le Royaume avec elle, ce que l'Homme a refusé de faire en Éden par son mauvais choix.

L’accès au Royaume à partir du monde actuel, c’est la capacité de se tenir dans le Monde de l'être, ce qui résume tout le renoncement ou la mort chrétienne (la mort à son personnage) afin de libérer la personne qui est en lui et qui est la seule à y accéder (à noter que la personne d'élection règne en maître dans le Monde de l'«Être»). C’est la capacité de se tenir continuellement en relation ou à l’écoute de l’Esprit Saint et de lui être docile en toutes choses, autant dans les activités temporelles que spirituelles. Pour le personnage, il faut donc que ça devienne comme une seconde nature en lui.

Les fondations de cette Maison, qui existent déjà, c'est Jésus-Christ (1, Cor 3, 11).

Pour la personne, c’est seulement en vivant dans l’intimité du Royaume qu’elle peut le voir et le concevoir réellement. Mais pour cela il faut d’abord qu’elle y entre. Et n’accède pas qui veut à ce Royaume. Même s’il est gratuit, il faut être Enfant de Dieu pour y entrer et en faire partie. En tant qu’Enfant de Dieu, re-née de l’Esprit, la personne y entre avec la Présence réelle, celle qu’elle accueille à l’Eucharistie. Et c’est la Foi qui lui ouvre les portes : l'Esprit. Et c’est le Père qui l’accueille, comme un Père qui accueille son enfant prodigue après avoir espéré son retour (en réalité c'est nous qui ad-venons ou qui venons vers le Père). Il faut donc qu’elle le veuille ce Royaume, qu’elle le désire de tout son être, qu’elle l’espère de tout son coeur. Il faut qu’elle se le donne à elle même, qu’elle le crée. Et Dieu accorde ce pouvoir à ses créatures. Ce n’est pas pour rien qu’il a créé des créateurs de leur propre destin et des géniteurs de leur propre À-venir (de leur propre futur dans le Royaume).

Pour la personne, c’est donc en se re-créant elle-même d’abord (en se donnant une individualité métaphysique, une ipséité), en se donnant un corps de résurrection, c’est-à-dire un être spirituel qui lui est propre, une identité divine qui lui est propre dans l'Amour, à l’image du Fils de Dieu, par l’Eucharistie, par ses relations subsistantes, (les vraies), et par l’épreuve chrysalidale qui est l’effort de toute une vie, qu'elle peut entrer dans le Royaume. C’est en se convertissant elle-même d'abord, c'est-à-dire en devenant ce qu'elle «Est» dans son être spirituel, en se laissant transformer par l'Esprit Saint afin de devenir semblable à la Personne du Christ ressuscité (corps et âme) par l’incarnation en acte, que la personne d’élection peut alors faire naître, concevoir ou engendrer spirituellement le Royaume de Dieu, par le fait qu’elle est en unité générique avec lui. C’est en mourant à son personnage (en se faisant «rien») pour renaître avec la Personne du Christ qu’une personne peut se re-créer d'abord pour ensuite naître divinement dans le Royaume et engendrer graduellement avec elle toute la création d'Origine. C’est la seule façon pour elle d'être vraiment créatrice et génitrice, tout comme Dieu est vrai Créateur et Géniteur (Dieu crée et engendre à partir de rien).

Et à partir du moment ou l’on devient Enfant de Dieu on comprend bien des choses. Ainsi «en ce jour là, vous connaîtrez que je suis dans mon Père et que vous êtes en moi et moi en vous» (en unité générique) (Jean 14, 20). On comprend également pourquoi Jésus a dit : il y a plusieurs demeures dans la Maison de mon Père. Et avec le temps on comprendra de mieux en mieux et de plus en plus de passages de la Parole de Dieu. Et l’on pourra concevoir de plus en plus son Royaume par une meilleure compréhension de sa Parole et une meilleure connaissance de sa Gratuité à la lumière de ce nouvel éclairage par l'Esprit Saint et des concepts qu'il nous a révélés.

Concevoir le Royaume de Dieu ce n’est pas tant de prédire l’avenir temporel que de discerner dans les signes du temps ce qui va dans le sens du Royaume (ce qui ad-vient ou arrive en haut du Royaume et de-vient en bas pour nous). L’À-venir des personnes dans le Royaume est plus important que l’avenir des personnages dans le monde des hommes.

On pourra donc y trouver des satisfactions et des consolations dans cette recherche ou cette conception du Royaume de Dieu par la certitude qu’il existe et qu’il va nous combler éternellement. Ce sera le Bonheur des Enfants de Dieu, le Bonheur ou la Joie de voir sa Gratuité prendre place dans notre monde. Ce sera l’éblouissement du cœur devant les merveilles qu’il renferme et la découverte continuelle de ces merveilles ce sera par le fait même la découverte de Dieu. On sera de plus en plus éblouis par ces découvertes. On sera de plus en plus éblouis par son Visage d’Amour.
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE ROYAUME DE DIEU Empty La conception du Royaume de Dieu (suite)

Message  Isaïe le Mer 15 Sep 2010 - 20:01

Considérations générales

Il n’y a pas de recettes miracle dans la conception du Royaume de Dieu. Mais pour un couple en binité, si une personne «veut que l’autre «soit» ou vienne à l'Être dans le Royaume, il faut que les deux comprennent très bien comment cela peut se faire. Évidemment il leur faut être en unité de pensée (qu’il n’y ait pas de division entre vous..soyez en parfaite harmonie de pensée et de sentiments dit saint Paul en 1, Corinthiens 10, 13-17). Il leur faut être en unité de corps et de pensée (corps et âme).

Et comment s'assurer qu’il s’agit d’une réalité spirituelle qui provient du Royaume de Dieu ou du 3ème niveau..du niveau d’élection ? Habituellement lorsque cela ad-vient en haut et de-vient pour nous dans notre esprit de façon intuitive, on reconnaît immédiatement l’Agir de l’Esprit, mais s’il arrive à l’occasion le moindre doute, il faut alors s’assurer que ça répond bien aux conditions suivantes (et tout cela peut se faire en quelques secondes pour une personne sensibilisée) :

D’abord que ça porte le sceau de la gratuité divine : unité, unicité, infinité, éternité, spiritualité, intemporalité, immutabilité, impassibilité, subsistance : que ça ne provient pas des sens ou de l’objectivation par l'esprit : que ce n’est pas un produit de l'imagination : que ç’a été bien conçu ou engendré par l’Esprit Saint : qu’il s’agit bien de la Pensée du Christ inspirée par la pensée métaphysique à notre esprit par ce même Esprit : que cela seul est esprit qui est né de l’Esprit (Jean 3, 6).

Il faut s’assurer que cette réalité conçue par l’Esprit ne vienne en contradiction ou ne vienne contredire les concepts révélés par ce même Esprit tels la Gratuité divine, l’instant, l'Acte créateur, la création d'Origine, la personne humaine mais qu’elle provient réellement du 3ème niveau, c’est-à-dire de la Présence réelle du Christ ressuscité qui est dans le Sein du Père (si l’on veut Être avec l’Autre dans le Royaume, avec la Présence réelle, il faut donc se faire présence réelle soi-même avec elle, mais toujours en relation à la Pensée créatrice du Père, à sa Parole..de nous à elle (à noter qu'en réalité c'est chaque personne qui ad-vient ou vient vers le Père).

Aussi il ne faut pas que cette réalité spirituelle vienne contredire «le Dogme» ou les dogmes déjà établis par l’Église comme Vérité ou Christ vivant. Cette conception peut devenir encore plus crédible si elle est appuyée par une parole de la Bible, par une parole de Dieu, et surtout par une parole du Nouveau Testament, moins teintée d’imaginaire qu’une parole de l’Ancien.

Il faut donc en arriver à bien discerner le créé par le Fils et le conçu par l’Esprit Saint à travers toute cette non-gratuité ou cette nudité qu'affiche le vêtement de peau au sens large. C’est la seule façon de concevoir la réalité du Royaume à travers les événements, les êtres et les choses de la création Originelle objectivée, à part la révélation par les songes (dans les derniers jours, vos jeunes gens verront des visions et vos vieillards auront des songes Actes, 2, 17).

Mais comment perfectionner sa sensibilité spirituelle afin de la rendre la plus sensible possible aux réalités ou aux merveilles du Royaume ?

Par une bonne connaissance de la Gratuité du Royaume qui est toute à l’opposée de la non-gratuité de notre monde - par l’approfondissement des concepts révélés (environ 25) - par l’utilisation du langage du Royaume que seule la personne peut comprendre - par l’utilisation de méthodes telles que «à partir de propositions ou de concepts révélés évidents, on peut en découvrir d’autres qui en découlent» (ex. : le concept de Paternité du Père) (il s'agit en somme de découvrir à plusieurs, un nouveau concept, non encore révélé, que l'Esprit Saint nous révélera : le Royaume).

Mais c’est surtout aidé par ce dernier, celui qui gère ou engendre toutes ces réalités spirituelles, afin qu’il fournisse un bon éclairage. Aussi en demandant conseil auprès de la Vierge Marie, son Épouse, celle qui, par amour nuptial et en binité avec lui, a conçu dans son coeur la Personne du Verbe créateur à l'Origine (en tant que co-Créatrice).

C’est la seule façon de concevoir le Royaume de Dieu sur terre.

Mais est-ce que la conception du Royaume de Dieu implique par le fait même son Avènement en haut et son instauration définitive dans notre monde comme événement en bas ?
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE ROYAUME DE DIEU Empty La conception du Royaume de Dieu (suite)

Message  Isaïe le Mer 15 Sep 2010 - 20:12

L’Avènement du Royaume de Dieu
Le Règne de Dieu ne vient pas de manière à se faire remarquer, comme si l’on pouvait dire : il est ici ou : il est là, car voici que le Règne de Dieu est au-dedans de vous (Luc, 17, 20-21).

La conception du Royaume de Dieu c’est le dévoilement du Corps mystique du Christ et vice versa. Concevoir le Royaume de Dieu c’est «vouloir qu’Il soit», qu’Il paraisse. C’est l’engendrer spirituellement, le faire naître de l'Esprit..en haut, pour ensuite le faire paraître dans notre esprit, en bas ; le faire de-venir (venir d'en-haut en nous). Concevoir le Royaume, c’est une façon d'Aimer car c’est «vouloir que l’Autre soit» dans notre monde. C’est un acte d’amour divin que la personne pose, car c’est une décision consciente, libre, volontaire et surtout gratuite de sa part, de «vouloir qu’Il soit» dans notre monde. Le monde actuel a été désiré et engendré par la chair (procréé) en Éden, mais Dieu l’Esprit Saint lui accorde à nouveau le pouvoir d’engendrer son Royaume, de le faire paraître, de le faire naître de lui s’il y consent seulement (s’il le sent avec lui). L'homme peut donc se procurer le Royaume en esprit en passant par l'Esprit de Dieu. L'Esprit Saint accorde à l’homme le pouvoir d’être réellement géniteur tout comme lui-même est réellement Géniteur. On peut donc se procurer le Royaume en passant par l'Esprit Saint.

C’est déjà concevoir le Royaume de Dieu que de voir sa Présence à travers les êtres, les choses et les événements ; découvrir sa Gratuité présente à travers toute la non-gratuité de ce monde.

On peut donc voir le Royaume se construire (le voir paraître sensiblement) à travers les œuvres de dévouement que l’on peut faire soi-même ou que les autres peuvent faire. Tout ce qui est fait gratuitement par sa personne ou par d’autres, afin que l’autre ou l’Autre soit, (le bénévolat sous toutes ses formes par exemple), est une façon de concevoir le Royaume à travers le témoignage des créatures et de tout le créé.

L’Avènement ou l'À-venir du Royaume de Dieu, c’est en le créant d’abord par le cœur, par nos bonnes œuvres, mais c’est par notre esprit assisté de l’Esprit de Dieu qu’on peut le faire naître spirituellement dans notre esprit, le concevoir.

C’est par les bonnes œuvres (les actes d’amour nuptial) qui sont faites dans ce monde, qu’on le construit, qu’on le crée, mais seulement par les bonnes œuvres qui sont offertes en participation à l’Acte créateur et rédempteur de Dieu, celles qui entrent dans son Plan d’Amour pour l’humanité. Ce n’est pas en cherchant à convertir ou à transformer le monde actuel qu’on peut le changer vraiment, mais en se transformant soi-même, en se convertissant soi-même d’abord. Ce n’est pas à partir d’en-bas que le chrétien peut vraiment changer le monde mais à partir d’en-haut. La conversion du monde commence par sa propre conversion, c'est-à-dire par sa propre transformation. «Vouloir que le Royaume soit» dans notre monde, c’est qu'en plus de le créer dans notre personne pour ensuite le faire naître en-haut par l'Esprit Saint, c’est le faire paraître dans notre esprit en bas (est esprit ce qui est né de l’Esprit, Jean 3, 6). C’est le faire paraître de façon sensible comme objet mental dans notre esprit. L’A-venir c'est le futur du Royaume et non l'avenir ou le futur du temps des hommes. Le Royaume est dans l’instant. Concevoir le Royaume, c’est donc voir ce qui ad-vient dans le Royaume ou ce qui de-vient pour nous en bas. C’est le faire ad-venir ou venir vers le Père par le moyen de l'eucharistie et le faire de-venir par l'Esprit dans notre esprit à nous. Et il n’y a que les Enfants de Dieu qui peuvent faire ça avec l'aide de l'Esprit Saint !

Concevoir le Royaume de Dieu signifie l’engendrer, le faire naître de Dieu. C’est re-créer la création d'Origine dans notre coeur, dans notre personne, par nos bonnes oeuvres, pour ensuite la faire naître de l'Esprit dans le Royaume, et le faire paraître dans notre esprit. C’est re-créer la création d’Origine avec notre personne de création et la faire naître de l’Esprit avec notre personne d’élection.

Une personne peut donc participer à la re-création et à la re-naissance de la création d’Origine par sa propre conversion, c'est-à-dire par sa propre re-création suivie de sa propre re-naissance, en faisant taire son personnage, afin que sa personne re-naisse avec la Personne du Christ ressuscité dans le Royaume, c’est-à-dire avec sa Présence réelle.

Tout comme Marie, aidée de son Époux, l'Esprit Saint, a conçu, engendré, le Fils de Dieu en son cœur (en sa personne) avant de le faire paraître sur terre en son sein, (Encyclique Redemptoris Mater, p. 22), une personne peut aussi concevoir, engendrer le Royaume de Dieu en son coeur (en sa personne) et le faire paraître en son esprit. Elle peut concevoir le Corps mystique du Christ qui est aussi son Royaume en-haut, et le faire se dévoiler en-bas en tant qu'objet mental.

Le Royaume de Dieu ou le Corps mystique du Christ peut donc être dévoilé à l'esprit d'une personne par l’Esprit Saint en tant qu’objet mental (image ou représentation mentale et abstraite - concept), mais il sera dévoilé réellement dans toute sa Splendeur, en temps opportun, lorsque le voile de non-gratuité qui recouvre la création d’Origine aura été soulevé complètement et que toute la Gratuité du Royaume aura pris place dans notre monde. C'est alors que se réalisera le Plan du Père de rapatrier tous ses Enfants d'adoption.

L’Inaccessible est plus accessible qu’on le pense. L'Inconcevable est plus concevable qu'on le pense.
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum