Vérité fondamentale (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles).
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Vérité fondamentale (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles).

Aller en bas

Vérité fondamentale (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles). Empty Vérité fondamentale (message de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles).

Message  Invité Sam 15 Oct 2011 - 4:19

1er décembre 1976
Mon fils, c'est Moi, Jésus. Ecris et ne crains pas !
Je t'ai dit hier que chaque prêtre doit être une victime qui s'offre elle-même avec Moi au Père pour la rémission des péchés et pour la libération des âmes de la tyrannie du Malin. Maintenant, crois-tu que cette vérité fondamentale soit inculquée dans les séminaires ? Crois-tu que les Pasteurs d'âmes s'en assurent et veillent à ce que les aspirants au sacerdoce soient éclairés, initiés et sensibilisés sur la responsabilité plus qu'humaine, divine, qu'ils auront demain en tant que mes prêtres, mes ministres et les administrateurs des fruits de mon Sang et de ma Passion ?
Non, mon fils, on ne peut jamais donner ou communiquer à d'autres ce qu'on n'a pas. L'orientation, la formation donnée aux aspirants au sacerdoce est tout autre que celle que Je réclame, ou même lui est directement opposée. Si les Pasteurs et les éducateurs ne sont pas eux-mêmes des âmes-victimes, ils ne pourront pas former des âmes généreuses et saintes.

Dynamisme fébrile = hérésie de l'action

-Mais Jésus, il y a des Pasteurs et des prêtres très zélés et ils sont assez nombreux.
-Non, mon fils ! Je te confirme qu'il y a des Pasteurs et des prêtres saints, mais Je te confirme de nouveau qu'ils sont très peu nombreux !
Il y a des Pasteurs et des prêtres animés d'un dynamisme fébrile, contaminés qu'ils sont par l'hérésie de l'action. Moi Je ne juge pas d'après les apparences, mais Je juge une réalité objective de Moi seul connue.
Les âmes-victimes aiment se cacher, elles aiment s'entretenir avec Moi dans une prière ininterrompue.
Aujourd'hui, dans les séminaires, dans les Congrégations religieuses, il est resté peu de chose de positif : ils ont aboli les anciennes règles et les ont remplacées par de nouvelles, presque toutes inspirées de principes erronés, non conformes à ma Volonté et à mon Evangile.

Liberté ne signifie pas licence ni anarchie
Fils, Je vais te faire mieux comprendre. On a confondu l'idée de liberté avec celle d'anarchie... qu'est-ce que la liberté pour beaucoup d'éducateurs, pour beaucoup de prêtres et pour beaucoup de Pasteurs ? Ils ont échangé et confondu la liberté avec la licence, d'où il s'ensuit que le laxisme est entré dans les séminaires, de telle sorte que les aspirants au sacerdoce ne diffèrent en rien, ou presque, de tant d'autres jeunes plus ou moins matérialistes qui ne refusent rien à la volupté des sens.
Vision de films pornographiques, violents, de toute façon immoraux et imprégnés de matérialisme, d'expériences sexuelles de tous genres... Il est nécessaire de connaître la vie, dit-on, pour pouvoir être à même de faire son propre choix. La vie, dit-on, est mouvement, il n'y a pas de vie sans mouvement et même la vie de l'homme, créature faite à l'image et à la ressemblance de Dieu, est mouvement.
L'homme est libre de se mouvoir vers le bien et aussi vers le mal ; mais c'est seulement lorsqu'il se meut vers le bien qu'il réalise le but de sa vie, de sa vocation, de sa raison d'être, car il a été créé pour le bien. Il avilit par contre sa liberté et par conséquent sa dignité quand il s'adonne au mal. Liberté ne signifie pas licence ni anarchie !
Cela, mon fils, à ce qu'il paraît, n'est pas compris de ceux qui, au contraire, devraient enseigner ces choses.

Epouvantable subversion morale et spirituelle

Depuis le moment, mon fils, où Dieu jette sa semence dans l'âme de celui qui a été choisi "ab aeterno" [pour l’éternité], la semence doit être gardée, protégée et défendue par celui qui reçoit la semence, mais aussi par ceux qui, par la volonté de la Providence, ont l'obligation de réaliser leur vocation en s'acquittant avec foi et amour de leur devoir d'éducateurs.
Fils, Je te le confirme de nouveau et c'est Moi, Jésus, qui te donne cette confirmation. Je renonce à te dire à quel point de subversion morale et spirituelle sont parvenus certains séminaires, vraies pépinières d'hérésies et de corruption. Je suis désormais contraint d'assainir un terrain infect et affreusement contaminé par tant de maux.
Tu as bien fait, mon fils, de déconseiller des séminaires et des institutions religieuses à ceux qui se sont adressés à toi, parce qu'eux aussi, dans le doute et l'incertitude, ne savaient pas comment résoudre le problème personnel de leur vocation religieuse.
C'est uniquement par lâcheté, par peur, par respect humain qu'il n'y a pas eu de mesures prises pour redresser des situations très pénibles de la part de ceux qui avaient le devoir de le faire sans se préoccuper de rien.
Celui qui croit fermement ne lie pas son action aux jugements du monde, mais uniquement à celui de Dieu.

Je te bénis, mon fils, aime-Moi !
(Source : Editions du Parvis – Confidences de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles – 1990 – chapitre 82 pages 165/166).
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum