LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE - Page 4
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE - Page 4 Empty Incarnation ontologique et historique

Message  Isaïe le Lun 28 Mar 2011 - 14:59

tyjaro :
Il me semble que pour Marlene, mais je peux me tromper, il n’y a ___ d’incarnation du Verbe qu’au jour d’Hérode, alors que le concept d’incarnation et de préexistence dans la théologie de l'Abbé Marliere est bien réel et hors du temps.
Suite aux révélations qu’il a reçues de l’Esprit Saint, l’abbé Marlière nous apprend qu’avant l’incarnation historique du Verbe rédempteur ou du Christ sur terre, il y a eu une incarnation ontologique du Verbe créateur ou du Christ préexistant dans la création d’Origine ou la création originelle de Dieu. L’incarnation historique du Christ dans notre monde telle que nous l’a toujours expliquée la théologie classique est en réalité l’objectivation du Christ préexistant dans notre monde (Et le Verbe a pris chair) sous la peau d’un homme, semblable à tous les autres, un homme de chair et de sang, un personnage nommé Jésus. C’est le Verbe éternel de Dieu qui pour répondre à la Volonté de son Père s’est objectivé lui-même pour venir en ce monde (mais en naissant de la Vierge Marie. Cependant Il étaient déjà conçu ou engendré de l’Esprit Saint ontologiquement avant de venir sur terre). Et c’est la Vierge Marie préexistante qui a donné sa nature humaine au Verbe qui se fait Christ, en se faisant créature ; ce qui lui permet ainsi d’avoir l’unité hypostatique ou ontologique de la nature humaine en unité générique avec sa nature divine et ainsi lui permettre de réaliser sa Mission créatrice et rédemptrice de toute l‘humanité.

Mais laissons parler l’abbé Marlière à ce sujet. En V-69, Marlière nous dit : «La Création et l’Incarnation constituent un seul Mystère. Pour Dieu créer et s’Incarner c’est tout un. En réalité c’est le second seul qui s’accomplit, en ce sens que Dieu ne fait jamais que s’Incarner. En s’incarnant il ne fait que se donner des Enfants d’adoption». En V-70 : «La portée d’une telle Révélation est considérable. On est surpris que la théologie, sous saint Thomas, n’ait pas compris que la Création fut déjà une Incarnation. Le texte de saint Paul aux Éphésiens (1, 3-6), ne suppose-t-il pas clairement que l’Acte créateur, hors du temps, implique une incarnation ontologique ?» En V-72 : «de toute évidence, nous ne sommes plus, comme en Éden, «à l’image de Dieu». Nous sommes toujours une relation à Dieu, une personne humaine, mais jetées hors du Mystère…comme une erreur de parcours…et devenue un personnage de chair et de sang.

Le Verbe éternel se fait Christ en se faisant créature. C’est le Mystère de l’Union hypostatique ou le Verbe épouse la nature humaine. Mais avant de venir en Jésus-Christ dans le monde des hommes, pour le racheter, le Christ s’est déjà incarné, ontologiquement par la Kénose créatrice du Verbe éternel pour permettre l’Acte créateur».


Dernière édition par Omega3 le Ven 1 Avr 2011 - 2:02, édité 6 fois
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE - Page 4 Empty Re: LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE

Message  tyjaro le Lun 28 Mar 2011 - 15:54

@Oméga
Il y a une erreur de frappe dans la citation que vous faite. Je n'ai pas écrit " il n’y a pas d’incarnation du Verbe qu’au jour d’Hérode," cela aurait été des propos contradictoires à ce que j'ai écrit par la suite.
J'écrivais plutôt que pour Marlène " il n'y a d'incarnation du Verbe qu'au jour d'Hérode ", ce qui me semble tout à fait différent.
Marlène écrit dans son dernier post que la Vierge Marie n'a en rien participé à l'acte Créateur. je la cite ;" car Elle n'a VOLONTAIREMENT participé en rien dans la création.
Elle n'était même pas créée.".
Pour Marlène, à ce qu'il me semble, l'incarnation ne se réalise que dans l'histoire, au jour d'Hérode. Elle ne peut donc pas souscrire à une préexistence de la Vierge Marie.
Nous verrons peut-être dans son prochain post ce qu'elle en pense.
Tout ce que vous écrivez par la suite est fidèle à l'enseignement de l'Abbé Marlière. Vous en êtes un interprète hors-pair et de référence.
À la prochaine
tyjaro
tyjaro
Première Demeure : J'évite le péché mortel.
Première Demeure :  J'évite le péché mortel.

Messages : 40
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE - Page 4 Empty Re: LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE

Message  tyjaro le Lun 28 Mar 2011 - 18:07

@Oméga
Vous écrivez que.."Cependant Il étaient déjà conçu ou engendré de l’Esprit Saint ontologiquement avant de venir sur terre". Je me permet d'insérer une précision sur cette avant. Une précision qui écarte toute antériorité chronologique de la Création.
Cette précision nous est donné par l'Abbé Marlière en V-98,99 :"En réalité, et pour Dieu il n'y a pas deux Incarnations, celle d'Origine (ontologique et créatrice ) et celle du signe,dans le temps ( charnelle et rédemptrice), mais une seule, car il n'y a pas de temps; toutes deux sont d'Origine.Si l'on a pu dire ou penser que le Verbe incarner se cachait ou se voilait en Jésus-Christ,ici ou là ( en Évangile ou en Eucharistie, par exemple ),en vérité, il n'en est rien. "..".En vérité donc, il ne s'est rien passé d 'Origine qui ne soit en train de s'accomplir,ici et maintenant, sans passer réellement."
tyjaro
tyjaro
Première Demeure : J'évite le péché mortel.
Première Demeure :  J'évite le péché mortel.

Messages : 40
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE - Page 4 Empty Erreur

Message  Isaïe le Lun 28 Mar 2011 - 19:11

tyjaro :

tyjaro a écrit:@Oméga
Il y a une erreur de frappe dans la citation que vous faite. Je n'ai pas écrit " il n’y a pas d’incarnation du Verbe qu’au jour d’Hérode," cela aurait été des propos contradictoires à ce que j'ai écrit par la suite.
Oui, vous avez raison et je l'ai corrigé plus haut (le "strike" ne fonctionne pas cependant). J'ai écris vos propos de mémoire sans les copier-coller. Oui, ça change tout. Je m'en excuse.
J'écrivais plutôt que pour Marlène " il n'y a d'incarnation du Verbe qu'au jour d'Hérode ", ce qui me semble tout à fait différent.
Oui, je m'excuse pour cette erreur. Comme il est facile de faire des erreurs.
Marlène écrit dans son dernier post que la Vierge Marie n'a en rien participé à l'acte Créateur. je la cite ;" car Elle n'a VOLONTAIREMENT participé en rien dans la création.
Elle n'était même pas créée.".
Elle est co-Créatrice en ce qu'elle a donnée sa nature humaine au Christ qui l'a épousée (la nature humaine). Ce n'est quand même pas négligeable. Elle a permis au Christ de réaliser sa Mission créatrice et rédemptrice, c'est-à-dire elle a permis au Verbe créateur ou au Christ de nous créer et ensuite de nous racheter suite au péché originel. Elle a été créée en même temps que toute l'humanité dans l'instant, le temps de Dieu
Pour Marlène, à ce qu'il me semble, l'incarnation ne se réalise que dans l'histoire, au jour d'Hérode. Elle ne peut donc pas souscrire à une préexistence de la Vierge Marie.
Nous verrons peut-être dans son prochain post ce qu'elle en pense.
Tout ce que vous écrivez par la suite est fidèle à l'enseignement de l'Abbé Marlière. Vous en êtes un interprète hors-pair et de référence.
Oui, mais il faut quand même être indulgent envers Marlene car elle n'a pas lu l'ouvrage de l'abbé Marlière ; ce qui fait toute la différence (ouvrage incompréhensible par la majorité des gens en passant !)
À la prochaine


Dernière édition par Omega3 le Lun 28 Mar 2011 - 20:49, édité 3 fois
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE - Page 4 Empty Précision par tyjaro

Message  Isaïe le Lun 28 Mar 2011 - 19:25

tyjaro a écrit:@Oméga
Vous écrivez que.."Cependant Il étaient déjà conçu ou engendré de l’Esprit Saint ontologiquement avant de venir sur terre". Je me permet d'insérer une précision sur cette avant. Une précision qui écarte toute antériorité chronologique de la Création.Cette précision nous est donné par l'Abbé Marlière en V-98,99 :"En réalité, et pour Dieu il n'y a pas deux Incarnations, celle d'Origine (ontologique et créatrice ) et celle du signe, dans le temps ( charnelle et rédemptrice), mais une seule, car il n'y a pas de temps ; toutes deux sont d'Origine. Si l'on a pu dire ou penser que le Verbe incarner se cachait ou se voilait en Jésus-Christ, ici ou là (en Évangile ou en Eucharistie, par exemple), en vérité, il n'en est rien. "..".En vérité donc, il ne s'est rien passé d'Origine qui ne soit en train de s'accomplir, ici et maintenant, sans passer réellement."
Oui, merci de préciser. Quand j'ai écrit ça j'étais conscient que ça impliquait le temps mais je l'ai écrit malgré tout pour faciliter la compréhension mais il faut savoir qu'il n'y a pas de temps, de chronologie ou de successivité dans tous ces événements et que tout cela se passe présentement, en même temps..dans le temps de Dieu..dans l'instant..ce temps qui englobe tous les temps.



Dernière édition par Omega3 le Lun 28 Mar 2011 - 19:59, édité 4 fois
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE - Page 4 Empty Incarnation ontologique et historique

Message  Isaïe le Lun 28 Mar 2011 - 19:32

Et encore…

…sur l’incarnation ontologique à l’Origine et l’incarnation en acte, présente à la fois dans la Création et la Rédemption dans l'Histoire :

La création d’Origine ou la création originelle de Dieu par la Trinité (tri-unité) a a donc été d’abord une affaire entre le Père et le Fils qui en binité (bi-unité) ont réalisé l’Acte créateur du Père par l’Acte d’Amour du Fils (le plus grand) qui s’est abaissé jusqu’à devenir "néant" (l’Immanence de Dieu), le tout avec la puissance de l’Esprit Saint.

Mais laisson parler l’abbé Marlière. En V-72, il dit : "Le Verbe doit renoncer mystérieusement à son privilège de Fils unique (comme Personne et non comme Nature), et c’est la fameuse Kénose dont parle saint Paul en Hébreux 7, 27 ; 10, 7; 12, 2 - Philistins 2, 6 et suivants - ce dernier passage étant très parlant.
Cette Kénose est d’abord ontologique pour permettre l’Acte créateur, historique ensuite pour permettre l’Incarnation-Rédemption (Incarnation en acte à la fois dans la Création et dans la Rédemption). De part et d’autre elle est un a-néantissement, libre et mystérieux, ou le Verbe se fait Christ en se faisant Créateur". (Moi : Il prend donc chair humaine, prime, dans celle de la Vierge préexistante pour la création d’Origine. Il s’incarne donc dans la personne de la Vierge Marie à l’Origine mais s’objective ou prend chair seconde dans le sein du personnage de la Vierge Marie sur terre).

En V-73 : "Ainsi le Verbe créateur ou le Christ est déjà Homme-Dieu, d’une union mystérieuse et parfaite que la théologie appelle hypostatique ou ontologique, entre la nature divine et la nature humaine, sous la seule Personne du Verbe éternel : deux natures, une Personne, décrétera le concile d’Éphèse (431), la personne humaine n’étant pas requise pour incarner le Verbe éternel. Pour comprendre que l’Incarnation ne pouvait se faire que par la nature humaine et non par la personne, il faut savoir que si chacun a sa nature spécifiée et individualisée par sa personne, elle (la nature humaine) est cependant en elle-même identique pour tous, et donc communicable, alors que la personne, Mystère exclusif d’un chacun, ne l’est pas.

En s’incarnant dans la seule nature humaine (on pourrait dire en épousant), le Verbe comme Christ entre donc en communication possible de sa divinité (il s’agit d’une divinité participée, évidemment, non d’Origine), avec toute autre nature, alors que s’il sétait incarné dans la personne, il n’aurait divinisé que cette personne, et il lui faudrait, pour communiquer sa divinité, renouveler son Incarnation avec chaque personne en particulier, ce qui est à exclure pour deux raisons :
- l’Agir divin est toujours unique et n’entre jamais en pluralité numérique, ce qui n’est le fait que de l’activité humaine ;
- les élus (les épouses du Christ par Incarnation ne forment jamais (avec lui, en lui et par lui) qu’un seul «Corps mystique», ou mystérieux, pour l’Éternité qui est son Royaume. Il n’y a donc jamais qu’un seul Christ-Jésus, au Ciel, sur la terre, comme en Eucharistie".



Dernière édition par Omega3 le Lun 28 Mar 2011 - 23:21, édité 1 fois
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE - Page 4 Empty L'Incarnation en acte

Message  Isaïe le Lun 28 Mar 2011 - 22:47

Mais c’est quoi cette Incarnation en acte ?

C’est une élévation, une divinisation qui se réalise au niveau de la personne (et non du personnage), dans sa nature humaine dans son être spirituel, alors que cette nature est élevée, divinisée au même niveau que la divinité ou que la nature divine du Christ. C’est une conversion, une transformation de toute la personne (corps spirituel et âme), pour la rendre semblable à la Personne du Christ ressuscité…«à son image»…Cette Incarnation en acte s’est réalisée en Éden, à l’Origine, dans la création d’Origine, car créer pour Dieu c’est s’Incarner. Elle se réalise dans notre monde à l’Eucharistie, présentement, ici et maintenant, jusqu’à la Fin du monde. C’est elle qui informe (qui donne forme) à l’Église et indirectement au Royaume. Elle se réalise au cœur de chaque personne qui consent à ce qu’elle se réalise en elle. C’est le Royaume qui prend forme en chacune de ces personnes. Jésus-Christ en est l’Archétype et le Modèle de cette Incarnation en acte.

Mais laissons parler l’abbé Marliere :

En V-75, il dit : «L’AGIR LIBRE DE DIEU, en Mission parmi les hommes, ses frères, tant pour les créer que pour les sauver, c’est le Verbe incarné, le Christ Jésus. Ainsi comme Personne, le Christ n’a rien d’un personnage, fût-il historique, mais il est création-Incarnation vivante, ou en Personne. C’est dire qu’il nous crée et nous sauve (nous élut), toujours présentement, au-delà du temps, même si c’est aussi dans le temps».

En V-76 : «L’Agir créateur était l’Incarnation en acte d’un Dieu fait homme pour que l’homme soit fait Dieu…en fécondant ce néant que nous étions. Bien sûr, il s’agit là d’une Incarnation révélée, qui, donc réclame un acte de Foi».

[size=13]En V-77 : «Elle nous livre ainsi le secret de notre advenue à l’être et le comment, «in concreto», de cette merveille rapportée par les Actes : «En lui nous avons la Vie, le mouvement et l’être» (Actes 17, 28)».

En V-78 : «Toute l’Incarnation en acte est là : elle est cette Incarnation du Verbe éternel dans la chair et l’Histoire des hommes. Le vrai Mystère de l’Incarnation est au-delà de l’Histoire ; elle ne fait qu’UN avec l’Acte créateur».

En V-80 : «À présent, et jusqu’à la fin des temps, l’Incarnation en acte se poursuit, toujours actuelle, en Église, par la prière, la grâce des sacrements, la vie chrétienne et la pratique des vertus théologales, mais aussi au gré de la volonté divine et par l’Esprit Saint, de toutes les manières qui lui plaisent. "Sauver le monde", pour Jésus, c’est faire de nous des Enfants du Père. Cette Incarnation, même si elle est une grâce pour chacun, ne va pas de soi car elle demande aussi, impérativement, quoique très systématiquement, le concours du bénéficiaire…qui en tant que personne humaine est de plus en plus identifiée à son Modèle, la Personne du Verbe incarné (la Personne du Christ)».

En V-81 : «Il est vrai que cette Incarnation en acte, cette information de la personne humaine d’un chacun (qui prend forme divine) par la grâce divine, n’a ni forme, ni figure, parce qu’elle est, finalement, le Christ lui-même qui est sans forme ni figure».
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE - Page 4 Empty Re: LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE

Message  Marlène le Mar 29 Mar 2011 - 19:05

Cher Omega3

La pensée de l'abbé Marlière n'est pas parole d'Evangile. L'oeuvre de Marie d'Agreda a reçu l'Imprimatur d'un Pape. Je pense que ce qu'elle dit est crédible. Je continue à dire que Marie ne peut pas être Co-Créatrice. Le Fiat de Marie c'est à Nazareth, et non avant. Marie était dans la Pensée de Dieu, comme une maison est dans la tête de l'Architecte.
Marlène
Marlène
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2587
Date d'inscription : 01/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE - Page 4 Empty Re: LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE

Message  Octo le Mar 29 Mar 2011 - 20:03

@ Marlène :

Bien d'accord avec vous, Marlène !

La théologie de l'abbé Marlìere vaut ce qu'elle vaut quand elle respecte l'Enseignement de notre Sainte Église Catholique Romaine.

Mais à partir du moment où Marlière et ses disciples cherchent à lui faire dire autre chose, on marche sur un fil de fer suspendu au-dessus d'un ravin qui peut conduire dans le Gouffre éternel !

Certains, parce qu'ils ont l'esprit débordant d'imagination, pensent faire oeuvre uile quand ils émettent des hypothèses qui dépassent ce que notre Très Sainte Mère l'Église Catholique enseigne.

D'autres, comme les féministes, par exemple, font dire à la Parole de Dieu le contraire de ce qu'Elle enseigne !

Pourquoi ?

Parce qu'ils -- elles, dans ce cas-ci -- sont au service d'un agenda et d'une idéologie.

En d'autres mots, on peut faire dire à peu près n'importe quoi à la Parole de Dieu si on est un fin débatteur et un habile théoricien, y compris ce qu'Elle ne dit pas !

@ Omega3 :
@ Tyjaro :

Prétendre, comme vous le faites, que la Vierge Marie est Co-créatrice relève plus de la fantasmagorie intellectuelle que de la réalité concrète.

La Vierge Marie est Co-Rédemptrice parce qu'elle son geste de co-rédemption s'inscrit dans l'Histoire du Salut au pied de la Croix. Point à la ligne !

Prétendre de la même façon qu'elle a participé, avec Son Fils, à la Création ne tient pas la route puisque l'acte de Création précède, et de loin, l'entrée de Marie dans l'Histoire.

Prétendre le contraire n'est qu'une fantaisie d'intellectuels en mal de sensations fortes qui veulent réécrire l'Histoire du Monde et du Salut !

Je ne sais pas où vous vous en allez avec ça, messieurs, mais il faudrait peut-être commencer à songer à orienter vos interventions sur des réalités concrètes plutôt que d'insister à essayer de nous vendre cette salade qui devient de plus en plus indigeste.

Vous n'êtes pas capable d'autres interventions qui s'inscriveraient dans une démarche pour nous "éduquer" de la Foi Catholique telle qu'on la connaît, qu'on la pratique et qu'on l'enseigne ?

Octo ! Sonné

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Octo
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE - Page 4 Empty Re: LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE

Message  tyjaro le Mar 29 Mar 2011 - 22:39

@Marlène
@Octo Ce n'est pas Dieu qui est fait à l'image de l'homme, mais l'homme qui est fait à l'image de Dieu. Allusion à ce que vous affirmez tous les deux, je vous cite :" Marie était dans la Pensée de Dieu, comme une maison est dans la tête de l'Architecte." Pauvre christologie qui défigure le Visage de Dieu. Il y a autant de christologie qu'il y a d'individu sur la terre. Pauvre christologie qui récupère "La Vérité" et la réduise à l'étroitesse de leur esprit.
" Mes pensées sont au-dessus de vos pensées ! parole du Seigneur ". " Mes Voies sont au-dessus de vos voies !"












tyjaro
tyjaro
Première Demeure : J'évite le péché mortel.
Première Demeure :  J'évite le péché mortel.

Messages : 40
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum