SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François !

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Quel effet cela vous fait de voir une cérémonie païenne dans les Jardins du Vatican ? (Vous pouvez cliquer sur plusieurs choix)

SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_lcap17%SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_rcap 17% 
[ 7 ]
SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_lcap0%SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_lcap17%SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_rcap 17% 
[ 7 ]
SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_lcap0%SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_lcap12%SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_rcap 12% 
[ 5 ]
SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_lcap0%SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_lcap29%SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_rcap 29% 
[ 12 ]
SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_lcap0%SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_lcap24%SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Vote_rcap 24% 
[ 10 ]
 
Total des votes : 41

SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Empty Re: SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François !

Message  stjeanlagneau le Dim 3 Nov 2019 - 17:08



Tout cela n'est pas anodin, et devrait tous nous alerter sur ce qui se prépare. Effrayé


_________________

Bonne Nouvelle "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

La Parole !
stjeanlagneau
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 21477
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 52
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Empty Re: SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François !

Message  Admin le Lun 4 Nov 2019 - 10:25

@ Stjeanlagneau :

En effet… !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46335
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Empty Re: SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François !

Message  Admin le Lun 4 Nov 2019 - 10:26

MRGE KRÄUTLER : LA PACHAMAMA PEUT ÊTRE INTÉGRÉE À LA LITURGIE CATHOLIQUE !


SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Sans-199


La pachamama est une "forme d'expression des indigènes" et peut être "intégrée dans notre liturgie", a déclaré l'évêque amazonien autrichien Erwin Kräutler le 30 octobre lors d'une conférence à Bregenz.

Selon Die-Tagespost.de, il a critiqué ces "gens qui pensent que Pachamama est une déesse" en expliquant que les pachamamas avaient été apportées à Rome par des "chrétiens catholiques" qui étaient "loin de les vénérer comme une divinité". Elles sont un "symbole de fertilité".

Puis Kräutler a dit le contraire : "Si la Pachamama est pour beaucoup une divinité, alors c'est une attaque contre l'âme d'un peuple que de la jeter dans le Tibre"[et une attaque contre l'âme des autres peuples que de les amener dans une église].

En parlant à Die-Tagespost.de, il a nié avoir dit qu'il n'avait jamais baptisé un Indien et qu'il ne voulait pas le faire. C'est "un non-sens total", a-t-il dit, ajoutant qu'il avait baptisé "des milliers" d'indigènes.

Kräutler, qui souvent ne prend pas la vérité trop au sérieux, a insisté sur le fait qu'il avait seulement dit qu'il voulait une église catholique avec un "visage indigène" et que les Indiens baptisés ne cessaient pas d'être des Indiens[mais qu'ils cessaient d'être païens].

SOURCE :

https://gloria.tv/post/mxAAxPnPyiY14EQ19Twb33sho

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46335
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Empty Re: SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François !

Message  Admin le Lun 4 Nov 2019 - 10:27

CARDINAL MÜLLER : L'ÉVÊQUE KRÄUTLER IRA EN ENFER !


SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Sans-200


Partout où les évêques remplacent la catéchèse et la pastorale par les médias et la politique, la situation se détériore, même si les francs-maçons, les médias oligarchiques, les lobbyistes de l'avortement et les homosexuels les louent, a déclaré le cardinal Gerhard Müller à NCRegister.com (16 octobre).

Il a mentionné les "évêques" qui se vantent de n'avoir jamais baptisé un seul Amazonien et qui rejettent même le baptême comme "symbole du colonialisme".

Selon Müller, ces évêques "ne méritent pas le salut de Jésus-Christ", autrement dit, ils sont condamnés.

Il y a un évêque qui a déclaré publiquement qu'il "n'a pas encore baptisé d'Indien et ne le fera pas" : l'ancien évêque brésilien né en Autriche Erwin Kräutler.

Il fait partie des planificateurs et des délégués du synode d'Amazonie, bien qu'il ait publiquement apostasié la Foi il y a des décennies.

SOURCE :

https://gloria.tv/article/SuQGmGEt2pPD3KrPJVht2WeCY

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46335
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Empty Re: SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François !

Message  Admin le Lun 4 Nov 2019 - 20:08

PACHAMAMA, UN ACTE D'IDÔLATRIE !


SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Captur32


SOURCE :

https://www.pierre-et-les-loups.net/defendre-jesus-christ-557.html?show=

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46335
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Empty Re: SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François !

Message  Admin le Mar 5 Nov 2019 - 12:25

LA PRIÈRE À PACHAMAMA DE LA FONDATION DES MISSIONS DES ÉVÊQUES ITALIENS !


SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Sans-202


29 octobre, 2019

La prière à Pachamama de la Fondation des missions des évêques italiens

Une prière à Pachamama, la « Terre Mère » vénérée par des tribus indigènes telles que les Aymaras et les Quechua dans les Andes mais aussi dans les plaines du nord de l'Argentine et au Brésil, près de la Bolivie et du Pérou, se trouve en bonne place dans un livret officiel de la Fondazione Missio de la Conférence des évêques d'Italie.

La prière est présentée sans la moindre mise en garde quant au fait qu'elle ne s'adresse pas au vrai Dieu. D'ailleurs, une autre prière qui est présentée dans cette brochure avec la même typographie et dans le même contexte illustratif s'adresse à la « Très Sainte Trinité ». La prière à Pachamama, elle, a pour sujet une divinité païenne, à laquelle on demande la prospérité matérielle et qui dans la religion indigène vise à calmer les esprits de la Terre.La brochure fait partie d'une série de ressources présentant le travail et les objectifs de la mission catholique et de ses missionnaires, avec un accent particulier sur le Synode de l'Amazonie qui a eu lieu à Rome du 6 au 27 octobre.Le livret dont il est question a été publié bien avant l'ouverture du synode, au mois d'avril dernier semble-t-il. La présence de la "Pachamama" dans une publication officielle de l'agence missionnaire des évêques italiens consacrée au synode suggère que le groupe des indigènes de la région amazonienne et leurs accompagnateurs de type européen, aussi bien que la hiérarchie catholique à Rome étaient pleinement conscients de la nature du culte à la « Terre Mère » aux accents chrétiens syncrétiques qui s'est déroulé dans les jardins du Vatican et à l'église Santa Maria in Traspontina, à la Basilique Saint Pierre, dans une Via Crucis "amazonienne" et peut-être ailleurs.Cela éclaire d'un jour nouveau la présence d'images en bois sculpté de femmes enceintes et nues que le pape François lui-même a désignées comme des statuettes de la « Pachamama ».Les 30 pages du livret consacré à « l'animation » et à la « formation » des fidèles en vue du Synode amazonien sont disponibles ici (en italien) sous letitre Sinodo sull'Amazzonia. Le livret explique comment le REPAM, le réseau ecclésiastique de la région panamazonienne, a été créé en 2014 pour aider l'Église à « marcher ensemble » avec ses habitants, en particulier les tribus indigènes qui y vivent encore selon leurs traditions ancestrales, et dont certaines refusent tout contact avec le reste du monde.Il contient des déclarations étonnantes, comme celle-ci : « Le bassin amazonien contient 20 % de l'eau douce non gelée de la planète. Sur 5 verres d'eau que vous buvez, un vient du fleuve Amazone. »Remarquablement, le livret utilise aussi de multiples phrases et concepts qui se retrouvent désormais dans le Document final du Synode, tiré du Document préparatoire (2018) et du Document de travail (Instrumentum laboris, juin 2019). Ni l'un ni l'autre n'employait le mot « Pachamama » mais le second mentionnait fréquemment la Madre Tierra qui est la traduction espagnole du concept de Pachamama, "Terre Mère » ou « Mère de l'Univers ».Les cérémonies indigènes à la Pachamama comportent différents rites, dont le plus important a lieu au début du mois d'août, lorsque la « Terre Mère » est censée être fatiguée et usée. Le rite consiste à chanter, danser et boire autour d'une couverture sur laquelle sont déposées des offrandes, certaines brûlées ou fumées rituellement, pour « nourrir » la Terre qui nourrit, mais qui détruit et tue aussi par tremblements de terre et autres catastrophes quand les hommes utilisent par trop ses ressources, comme l'expliquent les légendes païennes – et le discours sur le réchauffement climatique d'origine anthropique et celui sur l'épuisement de la planète. Le rituel est dirigé par un chaman local.Souvent, un trou est creusé dans le sol, symbolisant l'utérus de la Pachamama, et les offrandes, éventuellement brûlées – y compris les très recherchés fœtus de lama censés apporter chance et richesse – sont rituellement versées dans ce trou.Des chamans, hommes et femmes, participent à la conduite de ces cérémonies.Historiquement, avant l'arrivée des conquérants espagnols, le culte inca à Pachamama s'accompagnait de sacrifices humains, souvent des enfants de 7 ou 8 ans dont la mort était censée apaiser la « divinité » terrestre, pour éviter sa colère et obtenir la prospérité. C'est ainsi que 200 jeunes ont été sacrifiés à l'occasion du couronnement de Pachacutec à Cuzco, quelque part entre 1430 et 1440. Le sacrifice consistait souvent à congeler les enfants qui mouraient de froid après avoir été drogués à la coca, la plante sacrée de nombreuses tribus indigènes d'Amérique du Sud. Des momies d'enfants sacrifiés ont été retrouvées, qui confirment la réalité de la pratique du sacrifice humain à Pachamama en particulier.Dans les années 1960 on rencontrait des vestiges du culte de la Pachamama, mais depuis lors, la rhétorique de la « Terre Mère » est devenue plus présente, à défaut d'être dominante, parmi certaines communautés indigènes des régions andines. Evo Morales, président autochtone de Bolivie depuis 2006, a joué un rôle important dans la remise à l'honneur des coutumes et des rites précolombiens ; il est même allé jusqu'à faire mentionner la « cosmogonie » syncrétique des autochtones dans la constitution bolivienne.En novembre 2014, le cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical pour la culture, a participé à un rite pachamama au cours duquel le principal officiant et représentant de l'Institut des cultures autochtones (ICA), Victor Acebo, présentait un long discours plaintif sur la « spiritualité » païenne de la « Terre Mère ». Le discours, en espagnol, était clairement compréhensible sur le site Internet « Atrio de los gentiles », dans la vidéo mise en ligne par ses responsables  elle semble avoir été retirée du site depuis. Le « Parvis des Gentils » (2009) était une initiative du Pape Benoît XVI par laquelle il cherchait à inviter les intellectuels non-catholiques et les athées à découvrir la foi catholique. En Argentine, en 2014, c'est donc l'inverse qui s'est produit.La Pachamama n'était donc pas tout à fait inconnue à Rome lorsqu'une série de statuettes brunes et noires de femmes autochtones, nues, enceintes, avec leurs utérus rouge sang et leurs fœtus clairement visibles – comme dans les représentations modernes de la Terre Mère – a envahi la Ville.On ne peut pas non plus ignorer la signification et le sens de la « prière » à la Pachamama incluse dans un livret officiel de l'agence missionnaire de la Conférence épiscopale italienne, d'autant plus que l'on peut trouver ce document sur certains sites web des diocèses italiens, comme celui de Bergame.MichaelHichborn de l'Institut Lepanto aux Etats-Unis a publié une traduction anglaise du texte italien de la prière sur sa page Facebook.Voici la prière complète, telle que traduite de l'italien :

"Pachamama de ces lieux,
bois et mange autant que tu le voudras de ces offrandes,
afin que cette terre soit féconde.Pachamama, bonne Mère
Sois propice ! Sois propice !Que les bœufs marchent bien,
et qu'ils ne se fatiguent pas.
Donnez un bon goût à la graine,que rien de mal ne lui arrive,que le gel ne puisse le perturber,qu'il produise de la bonne nourriture.
Nous te le demandons :
donne-nous tout.
Sois propice ! Sois propice !"
(Prière à la Terre Mère des peuples Incas)

Il est intéressant de noter que la version originale quechua de la prière et sa traduction espagnole contemporaine sont légèrement différentes.

SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Sans-203

Les deux premières lignes se lisent comme suit dans la prière quechua : Pachamama de ces lieux :

"Bois, mâche de la coca et mange autant que tu voudras de ces offrandes…"

Apparemment, la Fondazione Missio s'est méfiée des mots évoquant la mastication de la coca, la coca étant illégale dans presque tous les pays de monde, sauf en Bolivie et quelques autres où son utilisation traditionnelle est autorisée. Considérée par l'ONU comme une substance addictive, la feuille de coca est tenue pour sacrée par les tribus indigènes des Andes et sa mastication est créditée de nombreuses vertus : elle est riche en vitamines, elle réduit l'appétit et agit comme un stimulant.

D'autre part, bien que la production de cocaïne à partir de la feuille de coca nécessite un certain nombre de processus chimiques complexes, elle agit comme une drogue même lorsqu'elle est simplement mâchée, provoquant des hallucinations et d'autres effets qui sont ceux d'un stupéfiant naturel. En tant que tel, le coca était largement utilisé dans les rites indigènes traditionnels. Il joue un rôle important dans le rituel de la Pachamama, en particulier en raison de ses caractéristiques « stimulantes », et il est aussi utilisé pour prévoir l'avenir. Cela fait désordre, alors on censure !La version expurgée de la prière à la Pachamama a été utilisée lors d'une veillée missionnaire à Vérone, selon une photo d'une partie du dépliant de la cérémonie publiée par un commentateur sous le message Facebook de Michael Hichborn.

Mise à jour :  Infovaticana nous apprend qu'un chant à la Pachamama a accompagné la procession d'entrée de la messe en la cathédrale de Lima au Pérou le 1er septembre dernier, présidée par Mgr Carlos Castillo, archevêque du lieu.

SOURCE :

https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/10/la-priere-pachamama-de-la-fondation-des.html

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46335
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Empty Re: SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François !

Message  Admin le Mer 6 Nov 2019 - 0:32

ALEXANDER TSCHUGGUEL - L'HOMME QUI A JETÉ LES STATUETTES DE PACHAMAMA DANS LE TIBRE !


SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Sans-319


La vidéo est en anglais, mais ce qui est important c'est de savoir pourquoi.

Il affirme que ce qui se passait pendant le synode, il n'y avait plus rien de catholique.

Il dit que ces statues vont à l'encontre du premier commandement de DIEU.

C'est du paganisme !

------

Un héro explique à Gloria.tv comment il a enlevé les Pachamamas

Le courageux chrétien, qui a jeté les Pachamamas dans le Tibre le 21 octobre dernier, est originaire de Vienne, en Autriche.

Il s'appelle Alexander Tschugguel. Il a raconté son histoire à Gloria.tv (4 novembre).

Pendant le synode d'octobre sur l'Amazonie, Tschugguel s'est rendu deux fois à Rome. Le premier week-end d'octobre, il a visité des événements autour du Synode, y compris la désormais célèbre église Santa Maria in Traspontina.

Les activistes amazoniens présents dans l'église lui ont dit que les missionnaires amazoniens ont cessé de baptiser les indigènes, et que les statues sur les autels latéraux étaient les symboles de la fertilité, de la "Terre Mère" et de la divinité "Pachamama".

Deux semaines plus tard, Tschugguel et ses amis ont décidé de retirer les idoles de l'église. Le même jour, le dimanche 20 octobre, ils se sont envolés pour Rome.

Le lendemain, à 6 h 30, ils se sont rendus à Santa Maria in Traspontina. En attendant l'ouverture de l'église, ils ont prié le chapelet.

A 7 heures du matin, ils sont entrés et ont enlevés les idoles en les jetant dans le Tibre. Une statue a atterri sur le pilier du pont.

Pour Tschugguel, le fait que les statues aient été récupérées n'a aucune importance : "Le succès réside dans le fait qu'ils ne sont plus dans l'église ", a-t-il expliqué à Gloria.tv.

Il était également reconnaissant à François d'avoir plus tard identifié les statues comme "Pachamama".. Ainsi, le caractère païen des figures a été confirmé par la plus haute autorité.

Tschugguel souligne que son action a eu un énorme impact médiatique. Rien que sur Youtube, la vidéo a été visionnée plus de 1,5 million de fois. Dans l'ensemble de l'Internet, il a généré 30 à 40 millions de clics.

Tschugguel n'a pas peur des poursuites pénales. Un procès lui donnerait une autre occasion de s'exprimer, ce qui servirait la cause, a-t-il expliqué.

SOURCE :

https://gloria.tv/post/xPCmGrxHozDR3LaCRaLvKnmuw

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46335
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Empty Re: SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François !

Message  Admin le Mer 6 Nov 2019 - 0:33

ENTRETIEN EXCLUSIF DE JEANNE SMITS AVEC ALEXANDER TSCHUGGUEL, LE JEUNE HOMME QUI A JETÉ LES IDOLES PACHAMAMA DANS LE TIBRE !


SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Captu196


04 novembre, 2019

Mon entretien exclusif (Jeanne Smits) avec Alexander Tschugguel, le jeune homme qui a jeté les idoles Pachamama dans le Tibre

Corrispondenza Romanaa révélé ce matin l'identité du jeune homme qui a jeté les idoles Pachama dans le Tibre le 21 octobre dernier après les avoir extraites de l'église Santa Maria in Traspontina où elles avaient été scandaleusement placées et honorées à l'occasion du synode sur l'Amazonie. Il s'agit d'un Autrichien, Alexander Tschugguel, 26 ans, militant pro-vie. Il a répondu à mes questions à propos d'un geste qui a été qualifié récemment par Mgr Athanasius Schneider d'« acte héroïque ».

Voici, en exclusivité , mon entretien de ce jour avec Alexander Tschugguel (retranscription traduite par mes soins).

QUESTION : Alexander Tschugguel, vous venez de révéler que vous êtes l’homme qui a jeté les idoles Pachamama dans le Tibre. Pourquoi avez-vous décidé de rendre cette information publique ?

Au moment où j’ai fait cela, je voulais vraiment que l’attention de tous soit focalisée sur cette action. Je voulais qu’on voie seulement ce qui s’était passé. Je ne voulais pas apparaître afin que le public se concentre sur ce que nous avons fait et pourquoi. Lorsque nous avons publié notre vidéo, nous ne voulions pas qu’on sache qui nous étions.

Mais maintenant, le synode étant désormais achevé, le Vatican et certains pères synodaux tentent déjà d’étouffer les sujets qui ont été soulevés lors du Synode : tout ce à quoi s’opposent les catholiques fidèles. C’est pourquoi nous avons pensé que le temps était peut-être venu de nous manifester, de dire qui nous sommes, et pourquoi nous avons agi ainsi, pour donner une nouvelle vigueur à tout cela. Nous voulons que les gens sachent vraiment ce qui s’est passé au moment du synode, nous voulons qu’ils sachent exactement ce qu’est une Pachamama, et ce qu’on en a fait lors du synode : les rituels qui ont eu lieu aux jardins du Vatican, le chemin de Croix et tous les autres événements de ce genre. Nous avons réellement voulu mettre en évidence que ce qui s’est produit au synode, en tout cas en ce qui concerne de nombreux points, est rejeté par les fidèles. Ce sont des choses que nous ne voulons pas voir se produire dans une église.

Je sais bien que l’objectif du Synode est de constituer un conseil pour le pape, de telle sorte que le pape puisse prendre des décisions pour l’avenir. Mais ayant vu que les pères synodaux ne disent que des choses que nous autres laïcs catholiques ne pouvons approuver, il nous a paru très important de hausser la voix afin que le pape sache ce que les fidèles pensent vraiment. C’est pourquoi j’ai pensé qu’il était très important de nous manifester et de montrer mon visage, car en tant que catholique, je veux me battre à visage découvert. En allemand nous disons : « A visière ouverte. »

QUESTION : Voilà qui fait penser aux chevaliers. Avez-vous fais ce geste à la manière de chevaliers médiévaux ?

C’est vous qui l’avez dit, pas moi ! En fait, ça a été quelque chose de très cool. Pendant que nous menions notre action, nous nous demandions comment les gens allaient réagir. Eh bien, la plupart des fidèles étaient complètement de notre côté, tout comme de nombreux évêque, et même quelques cardinaux et de nombreux prêtres qui ont déclaré que nous étions du bon côté.

Évidemment, tout cela peut nous faire penser à une action chevaleresque des temps modernes, mais je pense toujours au chevalier comme à celui qui sacrifie sa vie, sa santé – et je dois admettre que je suis en parfaite santé et que je me bats aujourd’hui sur les médias en ligne. Tout cela est donc bien différent. Pourrait-on parler d’un chevalier moderne ? À vrai dire je n’en sais rien.

QUESTION : Au synode, il y avait d’un côté des journalistes pour affirmer que ces statues représentaient Notre-Dame de l’Amazonie, tandis qu’à la salle de presse où se déroulent les conférences à propos du Synode, personne n’était disposé à reconnaître qu’il s’agissait là plutôt de la Pachamama. Cependant, le pape lui-même a utilisé ce mot, et si je ne me trompe, vous avez vous-même échangé à ce propos avec des volontaires qui se trouvaient à Santa Maria in Traspontina. Quelle est donc votre vision de tout cela ?

Je me suis rendue par deux fois dans l’église, la première fois pour une demi-heure et la deuxième fois plus d’une heure, ce qui m’a vraiment donné le temps de parler avec ces personnes. Si ces statues était réellement censées représenter notre Sainte Mère, pourquoi donc sont-elles nues ? Première question… Deuxième question : si elles étaient réellement censées représenter notre Sainte Mère, pourquoi l’organisation indigéniste REPAM ainsi que ces personnes elles-mêmes ont-elles affirmé que ces statuettes ne représentent pas notre Sainte Mère ?
Je crois que nous pouvons être tout à fait certains de ce qu’elles ne la représentent pas. Jamais, jamais, jamais je n’aurais jeté dans le Tibre une statue de Notre Dame. Jamais je ne ferais une telle chose.

Pour moi, les choses étaient très claires. J’étais à Rome pour assister à diverses conférences au moment du début du Synode. Je me suis rendu à Santa Maria in Traspontina. Pour moi, il était absolument clair que ces statues sont des idoles païennes. Des personnes se sont prosternées devant elles, devant des images taillées de la Terre-Mère, et sur ce point, nous pouvons tous être d’accord , car même lors des conférences de presse au moment du Synode, on nous a dit qu’il s’agissait de symboles de la fertilité et de la Terre-Mère. Ce fait me suffit pour savoir qu’il s’agit de symboles de la Terre-Mère, parce que la Terre-Mère est déjà en soi un objet païen.

En tant que catholique, je crois que Dieu est le créateur de la terre. Il nous a donné à nous autres êtres humains la liberté, c’est l’histoire d’Adam et Ève et du péché originel : par le jeu de notre liberté, il y a aujourd’hui des maladies, des épidémies, des guerres et toutes les choses mauvaises qui se produisent sur cette terre. Dieu a tout créé à la perfection. L’idée d’une Terre-Mère est théologiquement inacceptable. C’est du paganisme et rien d’autre et j’ajouterais que la Terre-Mère est l’exemple type du paganisme. Cela me suffit pour être absolument certain de ce que ces statuettes représentent une idole païenne. Nous sommes donc très heureux de ce succès qui nous a permis de les enlever de cette église et de le jeter dans le fleuve.

QUESTION : Les personnes que vous avez rencontrées à Santa Maria in Traspontina ont-elles confirmé ce point de vue ?

Oui, absolument. Elles m’ont dit bien d’autres choses. Elles m’ont dit qu’il n’était pas nécessaire de baptiser les indigènes, et pour moi, cela est vraiment quelque chose de très mauvais. On parle tellement du racisme dont nous serions coupables, mais ça, c’est vraiment du racisme ! C’est vraiment raciste de dire : « Je sais et que je crois que Notre Seigneur et Rédempteur veut que nous soyons baptisés mais je ne veux pas que ces personnes le soient. » Mais que sont-ils, sinon des fils et des filles de Dieu ? Eux aussi doivent avoir la possibilité d’aller au ciel, donc évidemment il nous faut les baptiser. Cela a été pour moi la première grande cause de scandale, cela m’a vraiment choqué.
Nous avons également parlé des statuettes et ils m’ont confirmé qu’il s’agissait de symboles de la Terre-Mère et de la fertilité.

Je veux répéter ici que des personnes se sont prosternées devant ces images, et qu’elles ont été portées en procession. Si ce ne sont pas des symboles de la Terre-Mère, pourquoi les porter en procession ?

QUESTION : Les personnes avec qui vous avez parlé étaient-elles indigènes ou d’origine occidentale ?

À peu près moitié-moitié. Il y avait quelques indigènes et un peu plus d’Occidentaux – pour la plupart, des Brésiliens ne provenant pas de tribus indigènes mais plutôt d’origine portugaise. J’étais avec un ami qui comprend parfaitement le portugais, de telle sorte que nous avons pu parler avec eux de sujets sur lesquels ils n’auraient peut-être pas pu s’exprimer en anglais, de même que moi je ne sais pas m’exprimer en portugais.

Lorsque nous leur avons posé des questions sur l’aspect théologique du synode ils nous ont dit, frontalement : « Ce n’est pas du tout le sujet du synode. Le synode est une affaire politique. » Ainsi, ces personnes indigènes et leurs croyances sont utilisées à des fins politiques.
Lorsque le Saint-Père nous a dit quelques semaines avant le début du synode que nous devons obéir aux Nations unies, et qu’il fait venir la politique mondiale et le « Zeitgeist », l’esprit du temps au sein de l’Église, cela m’a mis sur mes gardes et me porte à tout scruter avec attention, car si l’Église obéit à l’esprit du temps, alors l’église qu’ils essaient de construire , l’église avec un visage amazonien, est vouée à s’écrouler.

QUESTION : Êtes-vous au courant du fait que depuis plusieurs décennies, l’ONU a fait la promotion de l’image de la Terre-Mère ?

Cela fait trente ans qu’elle le fait. Bien sûr que je le sais, j’ai beaucoup lu à ce sujet. Comme vous le savez, à la COP 21 à Paris, il y a même eu un rituel indigène autour de la Pachamama.

Ce qu’il est intéressant de noter, c’est qu’il s’agit d’une religion fabriquée. Ainsi, les gens qui étaient dans l’église de Santa Maria in Traspontina étaient des Brésiliens pour la plupart. Au Brésil, il n’y a pas de Pachamama parmi les tribus indigènes : elle fait partie des religions des Andes. C’est une nouvelle religion, résultant de mélanges, qui a été inventée il y a quelques décennies, et qui est aujourd’hui promue par notre propre Eglise, par la seule Eglise véritable qui seule peut nous donner toutes les grâces. C’est pour cela que Dieu l’a érigée, pour qu’elle nous donne la doctrine, les grâces, la voie afin de pouvoir suivre le Christ et d’entrer au ciel. Tel est l’objectif de l’Eglise ; il ne lui appartient pas de redéfinir ce qu’est la religion ni, à partir de là, d’inventer une nouvelle religion. Cela n’est pas possible.

QUESTION : Dans le récit que vous faites sur la vidéo qui a été diffusée aujourd’hui vous notez que Santa Maria in Traspontina ouvre normalement à 6 h 30 du matin, mais que le jour de votre action, elle n’a été ouverte que plus tard, au moment précis où vous acheviez le chapelet que vous aviez décidé de dire en attendant. Quel enseignement en tirez-vous ?

Cela m’a appris ceci. Nous avons dit des tonnes de chapelets avant de passer à l’acte, mais cela m’a appris que sans la prière, rien ne peut marcher. Rien. C’était vraiment au moment du dernier « Je vous salue Marie » que la porte de l’église s’est ouverte. Et c’était merveilleux. Nous sommes entrés au moment ou à l’intérieur, on préparait la messe du matin. Il y avait une dame devant la belle statue de Notre-Dame dans une chapelle latérale à côté de celle où j’ai récupéré les Pachamamas. Elle était en train de la préparer avec de nouveaux cierges. Il y avait une autre personne qui disait son chapelet dans un banc. Pour nous, cela a été une grande grâce.

QUESTION : Et si j’ai bien compris, vous avez pu récupérer les statuettes sans être le moins du monde gênés. Vous êtes simplement entrés, et vous êtes ressortis.

Oui, nous sommes entrés et ressortis sans la moindre violence. Il y a des gens aujourd’hui qui me demandent pourquoi nous avons agi au petit matin ; ils me disent que nous aurions dû le faire en plein jour. Oui, évidemment, j’aurais pu agir ainsi, pourquoi pas avec des dizaines de personnes dans l’église, mais alors on aurait voulu se battre contre moi, et je ne voulais pas de ça. Je ne voulais pas me battre physiquement : il s’agit ici d’une bataille spirituelle, il s’agit du Premier Commandement qui nous dit de ne pas nous prosterner devant les idoles, les dieux païens. Il n’y a qu’un seul Seigneur, un seul Sauveur ; il n’y en a pas d’autre. C’était vraiment cela qui nous guidait. Et je suis très heureux que le bon Dieu nous ait donné la possibilité de mener notre affaire aussi bien, en toute sécurité.

On a pu dire que ces statuettes, très nombreuses…

Oui, il y en avait 6 dans l’église et certainement d’autres ailleurs, dont une dans la salle du Synode. Dans l’église, j’ai pu en prendre cinq sur six.

QUESTION : On a dit qu’il s’agissait de symbole de la fertilité féminine. Mais seule la fertilité féminine se voit ainsi « honorée ». Que se serait-il passé, à votre avis, s’il y avait eu des statuettes symbolisant la fertilité masculine ?

S’il vous plaît, ne me faites même pas penser à la présence d’une statuette symbolisant la fertilité masculine dans une Eglise catholique !
Je suis pro-vie. Je suis 100 % pro-vie. Je pense que la bataille la plus importante, celle sur laquelle nous devons tous nous accorder, avant même de faire quoi que ce soit d’autre, c’est d’être pro-vie. C’est facile : nous sommes tout simplement contre le fait que des enfants à naître puissent être tués.

Je suis vraiment pro-vie, et ces statuettes, je les ai vues de près, je les ai portées et j’ai pu les voir en détail. Ci ces statuettes étaient vraiment au service d’une cause pro-vie, elles seraient très différentes. Elles ne sont même pas bien faites : ce sont des statuettes en bois très léger, très minces. Et je peux vous dire que les gens qui se sont prosternés devant elles ne s’inclinaient pas devant la fertilité, mais bien devant la Terre-Mère.

QUESTION : Les avez-vous trouvé laides ? Qu’avez-vous pensé de l’expression de la femme sculptée ?

Peut-être que mon regard autrichien européen est un peu différent de celui des personnes qui apprécient ce genre d’art. De fait, ce n’est pas mon genre. Mais pour ce qui est de l’expression, elle était pour moi le signe que ces statuettes ne pouvaient représenter Notre Dame. Normalement, une statue de Notre Dame doit être magnifique, belle, elle doit montrer sa dignité, elle doit montrer que Marie est la Mère de Dieu et sans péché. Ce n’est pas cela que ces statuettes représentent. Elles représentent quelque chose de très profane.

QUESTION : Regrettez-vous aujourd’hui de ne pas les avoir brûlées ?

Non, pas du tout. Beaucoup de gens m’ont dit : il fallait les détruire, il fallait les brûler… Je suis un laïc, je ne suis ni exorciste ni prêtre. Il y a certes beaucoup de choses que les prêtres peuvent faire aujourd’hui. Je crois même qu’un cardinal a demandé et que l’on reconsacre cette église. Mais cela relève du clergé. Je ne peux pas les faire, je suis un laïc et je ne veux pas me mêler de ce qui appartient au clergé. Le fait de les avoir jeté dans le Tibre, le fleuve qui normalement évacue de Rome tout ce qui n’a pas sa place dans la ville, me paraît une action adéquate.

QUESTION : Voulez-vous dire que c’était symbolique ?

Oui, c’était symbolique, et ce fut un grand succès puisque tout le monde en a parlé et que nous avons réussi à faire sortir ces statuettes de l’église en évitant qu’elles paraissent au cours de la messe de clôture du Synode. Aujourd’hui, les gens savent vraiment ce qui s’est passé et ce qui se passe encore à Rome. C’est bon pour le Saint-Père car il voit aujourd’hui que les laïcs vraiment que la foi soit claire.

Il nous dit toujours que nous devons nous rapprocher des gens dans la rue, de tous ceux qui croient. Eh bien voilà : il y a des millions de fidèles qui veulent que l’Église demeure catholique. Ils ne veulent pas d’une église à visage amazonien, mais d’une l’église à visage romain, le saint visage romain qui a été imprimé à l’Eglise par le sacrifice de Notre-Seigneur sur la croix, par les Apôtres et tous les martyrs. C’est cela que nous voulons et rien d’autre. Nous voulons l’Eglise une, sainte, catholique et apostolique.

QUESTION : Craignez-vous des suites judiciaires ?

Il se peut bien qu’il y en ait, mais je crois que Dieu nous donnera la force d’y faire face. Nous venons de fonder l’Institut Saint-Boniface (www.boniface-institute.com) de manière à rassembler ceux qui veulent nous soutenir. Nous avons l’intention de publier des lettres d’information. On pourra nous faire des dons qui doivent aller à l’Institut. Si quelque chose devait se passer je suis sûr
qu’il y aura des tonnes de gens pour nous aider : je n’ai pas du tout peur.

QUESTION : Ne serait-ce pas une bonne idée de demander à tous les catholiques, tous les fidèles, de se rendre spontanément dans une église le 12 décembre prochain – la fête de Notre Dame de Guadalupe, la Vierge enceinte – pour aller dire un chapelet, en réparation et par affection ?

SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Our_la10

C’est une excellente idée. C’est exactement ce que devraient faire les catholiques qui voudraient prier pour les indigènes. Notre Dame de Guadalupe est vraiment la sainte patronne des indigènes !

SOURCE :

https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46335
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Empty Re: SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François !

Message  Admin le Mer 6 Nov 2019 - 10:34

VIDÉO-EXPLOIT : "UN PRÊTRE BRÛLE LA PACHAMAMA" !



L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46335
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 Empty Re: SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François !

Message  robert adelaide le Mer 6 Nov 2019 - 13:10

SONDAGE : Rituel écologique païen dans les Jardins du Vatican sous les yeux du Pape François ! - Page 5 44712610

Oh non c'est pas juste ..
Je l'aimais bien  !!! la pachamamamaaaaaaaa...
robert adelaide
robert adelaide
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2948
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 59
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum