Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale Empty Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale

Message  Invité le Mer 7 Juil 2010 - 4:02







Une des principales charges du Magistère est d’enseigner et de transmettre la doctrine officielle de l'Eglise à l’ensemble du peuple de Dieu, à laquelle les fidèles catholiques sont invités à adhérer.




Il convient cependant de considérer ce que l’on appelle les « degrés du Magistère », en fonction de la nature et du caractère propre de l’enseignement. A titre d’exemple, il est fondamental de noter que le niveau d’autorité d’une constitution dogmatique diffère singulièrement de celui d’une homélie ou d’un discours prononcée par un responsable ecclésiastique, et ce, quelle que soit sa fonction dans la hiérarchie de l’Eglise.



Ainsi, on distingue généralement l'enseignement du « Magistère extraordinaire (solennel) » et l'enseignement du « Magistère ordinaire et universel », de celui qui est simplement qualifié d’« authentique ».



Le « Magistère extraordinaire » et le « Magistère ordinaire et universel » sont liés à la notion d'infaillibilité, tandis que le Magistère « authentique », ne relève généralement pas de l'infaillibilité pontificale, mais requière cependant l'adhésion des fidèles.



- On appelle « Magistère extraordinaire » l'ensemble des actes pontificaux et conciliaires dont l'objet est la définition solennelle et définitive d'une doctrine sur la foi ou les mœurs. C’est également le cas lorsque le Souverain Pontife fait une déclaration dite « ex cathedra » (littéralement « de la Cathèdre »), c’est à dire « lorsque, remplissant sa charge de pasteur et de docteur de tous les chrétiens, il définit, en vertu de l'autorité de sa suprême autorité apostolique, qu'une doctrine, en matière de foi ou de morale, doit être admise par toute l'Eglise » comme le précisait la définition de l’infaillibilité pontificale adoptée le 18 juillet 1870 lors de la 4 ième session du Concile Vatican I, par la constitution dogmatique « Pastor Aeternus »,sous le pontificat du Pape Pie IX.



NB : L'infaillibilité pontificale peut être évoquée par un souverain pontife, en particulier lorsqu'il s’agit de la proclamation solennelle d’un dogme. Cela ne s'est produit qu'une seule fois depuis 1870, pour le dogme de l'Assomption de la Vierge Marie, proclamé par le Pape Pie XII en 1950, après consultation des évêques du monde entier.



L’infaillibilité concerne également le Collège des évêques, notamment lorsque celui-ci est rassemblé en Concile Œcuménique. Par contre « les évêques considérés isolément ne jouissent pas de la prérogative de l’infaillibilité ; cependant, même dispersés à travers le monde et en conservant le lien de la communion entre eux et avec le successeur de Pierre, lorsque dans leur enseignement authentique concernant des questions de foi et de morale ils déclarent d’un commun accord qu’il faut soutenir sans hésiter tel ou tel point de doctrine, ils annoncent alors infailliblement l’enseignement de l’Eglise » comme le développe le § 25 (fonction d’enseignement des évêques) de la constitution dogmatique « Lumen Gentium » sur l’Eglise, le Catéchisme de l'Église Catholique au § 891 et les § 1 et 2 du Canon 749 du Code de Droit Canonique :



§ 1 : « Le Pontife Suprême, en vertu de sa charge, jouit de l'infaillibilité dans le magistère lorsque, comme Pasteur et Docteur suprême de tous les fidèles auquel il appartient de confirmer ses frères dans la foi, il proclame par un acte décisif une doctrine à tenir sur la foi ou les mœurs ».



§ 2 : « Le Collège des Évêques jouit lui aussi de l'infaillibilité dans le magistère lorsque les Évêques assemblés en Concile Œcuménique exercent le magistère comme docteurs et juges de la foi et des mœurs, et déclarent pour l'Église tout entière qu'il faut tenir de manière définitive une doctrine qui concerne la foi ou les mœurs; ou bien encore lorsque les Évêques, dispersés à travers le monde, gardant le lien de la communion entre eux et avec le successeur de Pierre, enseignant authentiquement en union avec ce même Pontife Romain ce qui concerne la foi ou les mœurs, s'accordent sur un point de doctrine à tenir de manière définitive ».



Cet enseignement demande « l’obéissance de la foi » de la part des fidèles : ne peut donc se réclamer catholique celui qui refuse d’adhérer à une doctrine formulée dans le cadre du Magistère extraordinaire.



Voici le degré de réponse que les fidèles sont tenus de donner au « Magistère extraordinaire » et au « Magistère ordinaire et universel » :



Canon 750 : « On doit croire de foi divine et catholique tout ce qui est contenu dans la parole de Dieu écrite ou transmise par la tradition, c’est-à-dire dans l’unique dépôt de la foi confié à l’Église, et qui est en même temps proposé comme divinement révélé par le magistère solennel de l’Église ou par son magistère ordinaire et universel, à savoir ce qui est manifesté par la commune adhésion des fidèles sous la conduite du magistère sacré ; tous sont donc tenus d’éviter toute doctrine contraire ».



- le « Magistère ordinaire et universel des évêques » est comme son nom l’indique, un enseignement de portée universelle, dont la doctrine est sûre lorsqu’elle est donnée en communion avec le Souverain Pontife. Cet enseignement suppose donc également « l’obéissance de la foi » de la part des fidèles.



- le « Magistère authentique » est l'enseignement habituel du Pape et des Evêques qui nous est transmis par leurs exhortations, catéchèses, lettres encycliques ou apostoliques, ou plus généralement lors de leurs homélies et discours.

Voici le degré de réponse que les fidèles sont tenus de donner au « Magistère authentique » :



Canon 752 : « Ce n’est pas vraiment un assentiment de foi, mais une soumission religieuse de l’intelligence et de la volonté qu’il faut accorder à une doctrine que le Pontife Suprême ou le Collège des Évêques énonce en matière de foi et de mœurs, lorsqu’ils exercent le magistère authentique même s’ils n’ont pas l’intention de la proclamer par un acte définitif ; les fidèles veilleront donc à éviter ce qui ne concorde pas avec cette doctrine ».



Dans ce dernier cas uniquement le degré d'autorité du Magistère peut varier selon que le Pape ou l’évêque expose des éléments doctrinaux à travers un enseignement à caractère universel, ou bien lorsqu’il s’agit simplement d’une intervention dont la portée est limitée à un auditoire particulier, à un groupe de personne plus restreint, à un évènement ou une circonstance relèvant davantage de la sphère personnelle. Il convient donc de bien distinguer, dans cette même catégorie, ce qui relève simplement de l’expression d’une vision ou d’une réflexion personnelle de la part d’un responsable écclésiastique, dont la portée est en soi limitée, de ce qui concerne et engage plus particulièrement l’ensemble de l’Eglise.



Les fidèles sont invités dans le cadre de ce Magistère à « une soumission religieuse de l’intelligence et de la volonté ».



Par conséquent, c’est à partir de la nature même de l’enseignement et du contexte dans lequel il est donné, que l’on déduit le degré d’autorité du Magistère qui lui correspond. Chaque intervention fait généralement l’objet d’un document dont l’intitulé permet aisément d’identifier son appartenance à l’une des trois principales catégories que nous venons de présenter, à savoir, le « Magistère extraordinaire », le « Magistère ordinaire et universel » et le Magistère « authentique ».



Pour de plus amples précisions à ce sujet, de nombreuses observations sont à considérer, dont la teneur d’ensemble est donnée par l’article de Mgr Tarcisio Bertone (alors secrétaire de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi), paru dans « l’Osservatore Romano » du 20 décembre 1996, intitulé « A propos de la réception des Documents du Magistère et du désaccord public ».

Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale Empty Re: Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale

Message  Invité le Mer 7 Juil 2010 - 6:40

Quel est donc l'intérêt de ce genre de post, dites-nous ? Est-ce une nouvelle fois pour semer la division entre ceux qui "soumettent leur intelligence et leur volonté" à l'Eglise comme vous et les indisciplinés comme moi qui exercetn leur discernement ? Est-ce une nouvelle fois pour sous-entendre qu'il y a de vilains faux prophètes en conflit avec leur évêque ? Est-ce une nouvelle fois pour vous poser en arbitre suprême et juge de ce qui est "révélation authentique" ou pas ? Ou est-ce tout cela ensemble ?
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale Empty Re: Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale

Message  Invité le Mer 7 Juil 2010 - 7:28

idem que Tarcissium

et il me semble que le seul le pape a le pouvoir d'infaillibilité lorsqu'il proclame un dogmen mais les évêques , je ne pense pas meme réunis en concile
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale Empty Re: Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale

Message  Invité le Mer 7 Juil 2010 - 7:41

Ce qui est ici publié est l'enseignement de la Sainte Eglise.

Vous êtes libres devant Dieu ne pas y adhérer.

Je vous assure particulièrement de mon amitié et de ma prière aux intentions de la Très Sainte Vierge Marie pour vous.

Dans la paix et la joie de l'Esprit d'Amour.

Joannes Maria.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale Empty Re: Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale

Message  Invité le Mer 7 Juil 2010 - 10:29

@ Joannes Maria

Il m'est très difficile de savoir qui dit quoi !

Les commentaires sur le textes ?

Pouvez-vous S.V.P. mettre le lien de vos arcticles pour que nous puissions voir le texte ORIGINAL.

Merci !

Céline
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale Empty Re: Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale

Message  Invité le Mer 7 Juil 2010 - 12:36

Le texte publié est de ma propre rédaction, sous forme de synthèse concernant les degrés du Magistère de l'Eglise Catholique (qui reste un sujet assez technique pour des lecteurs non avertis) selon les références donnés par le Catéchisme de l'Église Catholique et le Code de Droit Canonique.

Le but étant de faire comprendre que certains texte du Magistère de la Sainte Eglise ont une portée plus ou moins universelle et dogmatique selon leur nature. J'ai donc essayé de vulgariser une notion qui reste méconnue pour beaucoup de personnes alors qu'elle est fondamentale.

Je souligne enfin qu'elle apparaît dans le forum dédié à la Théologie, qui fait appel au champ sémantique lié à la discipline.

Puisque c'est un travail personnel réalisé à partir de l'enseignement de la Sainte Eglise, je ne peux vous donner de lien comme vous le souhaitez.

Essayez peut être de taper sous Google, "degrés du Magistère"...ce que je viens de faire, on trouve un lien qui semble intéressant que voici :

http://fr.academic.ru/dic.nsf/frwiki/499688.

Bien cordialement en Jésus et Marie.

Que Dieu vous bénisse Céline !
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale Empty Re: Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale

Message  Octo le Mer 7 Juil 2010 - 13:17

@ Tarcisius :

Cher ami dans le Christ,

SVP, Pourriez-vous laisser Joannes Maria s'exprimer sur un sujet qui l'intéresse et qui a une certaine importance, sinon une importance certaine, pour qui se pose des questions sur ce thème.

Si ce sujet vous ennuie royalement, vous êtes libre de passer par-dessus et de ne pas le lire et encore moins d'intervenir pour l'accuser gratuitement d'une faute qu'elle n'a pas encore commise !

Chacun est libre de s'exprimer dans la mesure où la Charte, les Règlements et les autres membres sont respectés !

Merci de votre compréhension !

@ Violaine :

Merci de votre intervention. En effet, sauf erreur, seul le Pape a ce privilège d'Infaiilibilité !

@ Céline :

Merci d'être l'Ange Gardien de ce site quand l'ADMIN est ailleurs !

Octo !

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Octo
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale Empty Re: Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale

Message  Invité le Mer 7 Juil 2010 - 13:30

L’infaillibilité personnelle du pape



  • Au titre de la primauté qu’il exerce dans l’église
    (881-882), l’évêque de Rome, successeur de Pierre, jouit
    personnellement de l’indéfectibilité dans l’exercice de son magistère
    (891).
  • Ce qu’il faut comprendre, c’est que cette infaillibilité
    du pape ne doit être comprise ni comme le privilège d’être assuré
    contre la tentation et le péché, ni comme le gage d’une supériorité
    surhumaine, ni moins encore comme un droit à tout dire et à décider de
    tout.
  • Son infaillibilité, le pape l’exerce dans des conditions
    précises. L’objet se limite au champ de la foi et des mœurs (891,2035).
    Il y faut aussi le respect des forrnes : il s’agit de déclaration
    solennelle et publique, destinée à l’église tout entière (ibid.), ce que
    l’on désigne par l’expression ex cathedra. C’est dire que l’exercice de
    l’infaillibilité pontificale est peu fréquent. Depuis la définition du
    concile Vatican I qui l’a promulguée, le pape n’en a usé que pour
    l’Assomption de la Vierge (966).
  • Le pape peut ne pas être seul à
    proclamer une définition dogmatique. Les évêques rassemblés en concile œcuménique - c’est-à-dire réunis comme représentants de l’église
    universelle - ont aussi autorité infaillible pour définir une vérité de
    la foi (891). Mais ils ne peuvent le faire qu’en union et avec
    l’assentiment du pape. Ce fut le cas au concile Vatican I qui justement a
    proclamé l’infaillibilité personnelle de l’évêque de Rome.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale Empty Re: Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale

Message  Octo le Mer 7 Juil 2010 - 13:40

Merci, lacroix, pour cette précision dogmatique !

Vous me semblez, vous aussi, infaillible dans vos interventions !

Octo !

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Octo
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale Empty Re: Les degrés du Magistère et l’infaillibilité pontificale

Message  Invité le Mer 7 Juil 2010 - 13:46

Merci cher Octo pour votre juste et sage intervention qui est vraiment la bienvenue.

Que Dieu vous bénisse infiniment à la hauteur de son Amour pour vous ainsi que chaque membre de ce forum.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum