Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions ! - Page 6
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions !

3 participants

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions ! - Page 6 Empty Re: Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions !

Message  Admin Dim 23 Juin 2024 - 13:10

"TOUT LE MONDE EST LE BIENVENUE" N'EST VRAI QU'EN ENFER", - DÉCLARE MGR MUTSAERTS !


Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions ! - Page 6 Rkvnsi10



31/05/2024

"Fiducia supplicans" offre la possibilité de pseudo-bénir les concubins homosexuels, alors que le Vatican s'était clairement prononcé contre cette possibilité deux ans plus tôt, note l'évêque auxiliaire Rob Mutsaerts de 's-Hertogenbosch dans un avant-propos au livre"The Breached Dam", qui traite de l'infiltration du péché homosexuel dans l'Église de François.

Mutsaerts indique clairement que le texte de 'Fiducia supplicans' rompt avec la Bible, les traditions catholiques [et le bon sens] : "On demande la bénédiction de Dieu pour guérir la rupture dans sa vie, et non pour perpétuer sa situation désordonnée".

"On ne peut pas rejeter le jugement de Dieu et ses exigences morales tout en faisant appel à sa miséricorde", explique-t-il. Pour Mutsaerts, le principal problème est que "Fiducia supplicans" n'aborde pas la dimension morale des péchés homosexuels : "FS refuse de nommer le mal.

Un autre problème pour Mutsaerts est que la miséricorde est proclamée sans repentance : "Tout le monde est le bienvenu [sauf les catholiques et les honnêtes gens].

L'évêque explique : "Tout le monde est le bienvenu, mais tout le monde n'accepte pas l'invitation", alors qu'en enfer, "tout le monde est inconditionnellement le bienvenu", car "le slogan du diable est : 'Venez comme vous êtes. Vous n'avez pas à changer. Vous n'avez pas à demander le pardon. Vous n'avez pas à lever le petit doigt pour aider les autres à répondre à leurs besoins. Tout le monde est le bienvenu en enfer. Todos, todos, todos [sauf les catholiques et les honnêtes gens]".

La clé de la paix de l'esprit et du cœur, écrit Mutsaerts, est de "demander pardon". Cela signifie admettre ses péchés : "Rien n'est plus désastreux que de nier le mal.

SOURCE :

https://gloria.tv/post/WL3KvfgGj7LJ1fN3Rk4hwAxmx


_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67490
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions ! - Page 6 Empty Re: Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions !

Message  Admin Mar 25 Juin 2024 - 8:18

UN LIVRE RÉVÈLE TOUTE L'ÉTENDUE DE L'ACTIVISME HOMOSEXUEL DU PAPE FRANÇOIS !


Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions ! - Page 6 6t9e7w10


31/05/2024

José Antonio Ureta et Julio Loredo, les auteurs du best-seller de 2023 "Le processus synodal : Une boîte de Pandore", ont publié un nouveau livre le 27 mai : "The Breached Dam : The 'Fiducia Supplicans' Surrender to the Homosexual Movement" (La digue rompue : la capitulation de la 'Fiducia Supplicans' face au mouvement homosexuel).

Ce livre sera envoyé aux cardinaux et aux évêques qui, outre le fait qu'ils n'ont pas l'habitude de lire des livres, ne s'y intéresseront guère. Il s'agit d'une documentation sur la progression du lobby homosexuel au sein de l'Église, dont le point culminant est le texte de propagande homosexuelle de François "Fiducia Supplicans", qui donne le feu vert à la [pseudo] bénédiction des péchés homosexuels.

"Loredo et Ureta montrent le bras de fer entre le Vatican et le puissant lobby homosexuel qui, depuis les années 1970, tente de forcer l'Église à "changer" la vérité immuable sur le péché homosexuel ("intrinsèquement désordonné" et "dépravé").

Loredo et Ureta montrent l'insistance et le chantage utilisés par le puissant lobby homosexuel pour contraindre les évêques, par exemple en les menaçant de révéler leur orientation sexuelle.

Le cas le plus emblématique du livre est celui du cardinal Basil Hume (+1999), alors archevêque de Westminster, qui a écrit dans une lettre que le péché homosexuel pouvait être "une forme d'amour" (sic) et qu'il ne fallait pas "généraliser" en attribuant une culpabilité subjective aux actes homosexuels.

Les cardinaux mentionnés dans le livre pour leur activisme homosexuel sont Jean-Claude Hollerich, 65 ans, (Luxembourg), Christoph Schönborn, 79 ans, (Vienne), Theodore McCarrick, 93 ans, (Washington), Godfried Daneels +2019, (Bruxelles), Hans Hermann Groër +2003, (Vienne), Cardinal Keith O'Brien +2018, (Edimbourg), Vincent Nichols, 78, (Westminster), Robert McElroy, 70, (San Diego), Reinhard Marx, 70, (Munich), Jozef De Kesel, 76, (Bruxelles), Tucho Fernández, 61, (Vatican). Plusieurs d'entre eux ont été ou sont personnellement impliqués dans le péché homosexuel.

Ces activistes homosexuels et de nombreux autres évêques et théologiens ont créé des "fissures" dans le barrage catholique, écrivent Loredo et Ureta, alors que François est celui qui a brisé le barrage.

Le livre dresse une liste de la honte de François, mais il n'inclut pas sa nomination d'activistes homosexuels en tant qu'évêques et cardinaux, ni sa protection du clergé homosexuel :

- En 2013, François a prononcé son célèbre "Qui suis-je pour juger ?" à propos d'un prêtre homosexuel.

- Les rencontres enthousiastes de François avec des homosexuels impénitents et des travestis, comme son ancien étudiant Yayo Grassi, qu'il a accueilli en 2015 avec son concubin Iwan Bagus.

- En janvier 2015, François a reçu Neria Lejárraga, une Espagnole de Placencia qui se déguise en homme ; un an plus tard, il a raconté cette rencontre, parlant toujours de la femme au masculin (sic).

- Réception au Palais apostolique de Xavier Bettel, Premier ministre du Luxembourg, accompagné de son concubin, l'architecte Gauthier Destenay,

- Traitement de faveur pour les propagandistes homosexuels qui reçoivent des tickets VIP pour les audiences du mercredi, alors que les simples pèlerins doivent rester à l'arrière.

- Rencontre avec la militante homosexuelle condamnée Jeannine Gramick qui a également reçu de François des lettres enthousiastes.

- François rencontre régulièrement des prostitués masculins qui se déguisent en femmes, et leur donne même de l'argent provenant de l'aumône du Saint-Siège.

- En août 2015, le maire de Venise, en Italie, a interdit Piccolo uovo (Little Egg), un livre pour enfants écrit par la propagandiste lesbienne Francesca Pardi sur les "animaux homosexuels". Francesca Pardi s'est plainte auprès de François, qui lui a répondu qu'il "se réjouit d'une activité toujours plus fructueuse au service des jeunes générations et de la diffusion de valeurs humaines et chrétiennes authentiques" de la part de Francesca Pardi.

- Les hommages élogieux et les lettres de François à l'activiste homosexuel James Martin, y compris sa nomination en tant que consultant au Secrétariat pour la communication (sic).

- L'invitation de François à l'activiste homosexuel notoire Timothy Radcliffe, ancien maître général des Dominicains, à prêcher une retraite à l'assemblée plénière des participants à l'ex-synode en 2023.

- À Lisbonne 2023, François a demandé à inclure "tout le monde, tout le monde, tout le monde" [sauf les catholiques et les gens honnêtes], indépendamment de leur statut de pécheurs publics et impénitents.

- François a minimisé l'énorme opposition à la "Fiducia supplicans" en affirmant que "ceux qui protestent avec véhémence appartiennent à de petits groupes idéologiques" et que le péché homosexuel n'est prétendument condamné que "culturellement".

SOURCE :

https://gloria.tv/post/igAPvzXAp7Qa3WSbBbnAAuJPx

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67490
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions ! - Page 6 Empty Re: Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions !

Message  Admin Mer 26 Juin 2024 - 14:07

CARDINAL BURKE : "LES BÉNÉDICTIONS NON LITURGIQUES N'EXISTENT PAS !"


Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions ! - Page 6 B3u24q10


16/06/2024

Le cardinal Raymond Burke a rejeté l'idée de bénédictions "non liturgiques", comme le prétend le manifeste homosexuel de François "Fiducia supplicans".

S'adressant au père Ambrose Criste O.Praem. de l'abbaye St Michael dans le comté d'Orange, en Californie, le 13 juin, le cardinal a expliqué que les bénédictions sont liées aux sacrements. Lorsqu'un prêtre donne une bénédiction, celle-ci est intimement liée à la liturgie sacrée : "On ne peut certainement pas dire qu'elle n'est pas liturgique".

En outre, lorsque quelqu'un apporte un objet à bénir, celui-ci doit être apte à recevoir une bénédiction et ne peut être étranger à la vie dans le Christ.

"Sinon, nous offensons le Seigneur. Nous faisons preuve d'un profond manque de respect et d'amour pour notre Seigneur si nous essayons d'une manière ou d'une autre de demander une bénédiction pour quelque chose qui est un péché".

SOURCE :

https://gloria.tv/post/hS3H7PNMaT4G2jsCdWbeDvNLq

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67490
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions ! - Page 6 Empty Re: Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions !

Message  Admin Mar 2 Juil 2024 - 11:58

MGR SCHNEIDER : "LA FIDUCIA SUPPLICANS PERMET LA BÉNÉDICTION D'UNE ABOMINATION" !


Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions ! - Page 6 Auq5v410


19/06/2024

L'évêque Athanasius Schneider a publié sur CrisisMagazine.com (17 juin) une analyse approfondie du manifeste homosexuel de François "Fiducia Supplicans".

Principaux points :

- Ceux qui mènent une vie qui déplaît à Dieu ne peuvent effectivement recevoir la bénédiction de Dieu sans se repentir d'abord de leur style de vie pécheur.

- Un prêtre n'est pas autorisé à donner des bénédictions qui seraient offensantes pour Dieu, par exemple un prêtre ne peut pas bénir un professeur de philosophie qui déclare qu'il va donner une conférence promouvant l'athéisme.

- Fermer les yeux sur le péché homosexuel et aller jusqu'à bénir une personne qui s'y identifie revient à bénir une abomination.

- Selon la logique de la "Fiducia Supplicans", un prêtre pourrait légitimement bénir un homme marié et sa maîtresse, un prêtre vivant dans un concubinage ouvert, un membre de gang meurtrier et impénitent, ou un dictateur affamant des millions d'innocents.

- Ceux qui soutiennent de telles "bénédictions" encouragent de facto les concubins homosexuels à poursuivre leur péché, ce pour quoi Dieu les condamnera.

- De telles "bénédictions" correspondent à la définition du scandale car elles entraînent d'autres personnes dans le péché.

- Les homosexuels qui participent à des marches homosexuelles, vêtus d'habits étranges et brandissant de la propagande homosexuelle, peuvent, selon la "Fiducia supplicans", entrer dans une église, en accord préalable avec le prêtre, faire la queue et demander une "bénédiction" "simple" et "spontanée".

- Cette "bénédiction" les aide à justifier leurs efforts de propagande pour promouvoir les "droits" du péché homosexuel.

- Certaines communautés ecclésiales deviennent de facto des promoteurs de l'idéologie homosexuelle.

- Les étrangers supposeront que recevoir une "bénédiction" signifie entrer dans une sorte de lien marital.

- On dira aux évêques et aux prêtres que leur Église a sanctionné de telles "bénédictions" et que leur refus de les accorder constitue un "comportement hostile" à l'égard des personnes engagées dans le péché homosexuel.

- Les concubins homosexuels sont susceptibles de prendre rendez-vous avec le prêtre pour recevoir une bénédiction "spontanée" et "non liturgique", et peuvent même contracter un "mariage" homosexuel auprès d'un tribunal civil ou d'une église non catholique juste avant de recevoir la bénédiction.

- La signification de cette "simple" ou "brève" bénédiction peut facilement être étendue bien au-delà de l'intention officiellement promue, de sorte qu'il y a des agendas latents à long terme et de grande portée derrière son émission.

- Refuser de "bénir" les concubins homosexuels n'est pas un acte de désobéissance à l'Église, mais seulement aux autorités ecclésiastiques qui abusent de leur pouvoir.

- Le manifeste "Fiducia Supplicans" porte gravement atteinte à la foi et à la morale catholiques en transformant l'Église catholique en pratique en un environnement favorable aux pécheurs impénitents engagés dans des péchés sexuels de tout type.

SOURCE :

https://gloria.tv/post/kDx7o7XJ2tFR6gcG7o673JHa4

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67490
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions ! - Page 6 Empty Re: Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions !

Message  Admin Sam 13 Juil 2024 - 12:51

APPEL AUX PRÊTRES - RÉSUSTEZ AUX BÉNÉDICTYIONS DES COUPLES HOMOSEXUELS JUSQU'À L'EFFUSION DE VOTRE PROPRE SANG !


Déclaration "Fiducia Supplicans" sur la Signification Pastorale des Bénédictions ! - Page 6 Unna1014


Appel aux prêtres : Résistez aux « bénédictions » des « couples » homosexuels, jusqu’à l’effusion de sang… C’est le jour de l’épreuve pour tous les prêtres. C'est le jour de l'épreuve pour tous les prêtres. Les prêtres qui "bénissent" un "couple" homosexuel ou un autre couple pécheur défient l'enseignement universel et constant de l'Église et commettent au moins quatre péchés mortels à la fois. Au jour du jugement, le Christ leur dira : "Retirez-vous de moi, je ne vous connais pas : Retirez-vous de moi, je ne vous connais pas".


par Raymund Maria

4 juillet 2024

(LifeSiteNews) - La "bénédiction" hétérodoxe des "couples" homosexuels et des personnes en "situation irrégulière", proposée par le pape François et le cardinal Fernández dans le cadre de l'accord de coopération entre l'Union européenne et l'Union européenne, a été approuvée par le Parlement européen. Ficucia supplicansL'article 5 de la loi sur les droits de l'homme continue à être une cause de scandale et de confusion parmi les prêtres et les fidèles.

De nombreux évêques et des voix éminentes au sein de l'Église ont condamné et rejeté la proposition, conformément au jugement de la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF) en 2021. D'autre part, le fort contingent pro-homosexuel d'évêques, de cardinaux, de prêtres et de laïcs dans l'Église a célébré le "progrès" de son agenda. Je soutiens ici que si un prêtre accordait de telles "bénédictions", il commettrait immédiatement quatre péchés mortels.

PRINCIPES THÉOLOGIQUES À GARDER À L'ESPRIT

Plusieurs principes théologiques doivent être gardés à l'esprit afin de juger correctement ce qui a été proposé en Fiducia supplicans. Premièrement, tous les membres de l'Église sont communément liés par la vertu de foi, et ce qui a été précédemment et communément enseigné par l'Église sur une question de foi et de morale lie également tout le monde. Toute contradiction directe d'un tel enseignement doit être évitée et rejetée par tous.

Deuxièmement, la soumission religieuse de l'intellect et de la volonté à l'autorité non gouvernementale.ex cathedra L'acte d'obéissance aux déclarations du Pontife Romain est un acte proprement de la vertu de piété. Il ne s'agit pas d'un acte relevant immédiatement de la vertu de foi théologale surnaturelle, mais d'une vertu dérivée qui est régie par la foi, tout comme l'acte d'obéissance à un supérieur religieux doit être régi par la vertu supérieure de foi théologale. Ainsi, la vertu de piété et ses actes sont régis et limités par la vertu supérieure de foi.

Même l'espérance et la charité sont régies par la foi quant à leur contenu. Par exemple, nous ne pouvons pas espérer que les damnés soient sauvés ni aimer les pécheurs avec l'amour de la charité tout en nous réjouissant avec eux de leur péché. La foi nous dit que les damnés ne peuvent pas être sauvés et que le péché est contraire à l'amour de Dieu.

Troisièmement, il est possible pour un pape de contredire la foi dans des domaines autres que la religion.ex cathedra et de proposer, suggérer ou même commander une action gravement pécheresse. Soutenir le contraire, c'est tomber dans une version de l'hérésie de l'ultramontanisme, c'est-à-dire que le pape ne peut en aucun cas se tromper en matière de foi et de morale dans ses enseignements, ses actions ou ses commandements. Le pape n'est pas irréprochable, pas plus que ne le sont ses non-conformités.ex cathedra Les déclarations de l'Église ne sont pas nécessairement infaillibles. Ces dernières ne sont infaillibles que lorsqu'elles proposent, appliquent ou confirment l'enseignement universel et constant de l'Église, c'est-à-dire son magistère ordinaire.

Si le pape prononce une définitif Si l'on considère qu'il a fait une déclaration de foi et de morale pour toute l'Église de sa propre autorité, c'est-à-dire en tant que maître et chef visible de l'Église universelle, c'est qu'il n'y a pas eu de déclaration de foi et de morale pour toute l'Église. ex cathedra - même s'il s'agit d'une doctrine auxiliaire, comme l'enseignement sur les "femmes prêtres", plutôt que d'un dogme central, comme l'Incarnation ou la Présence réelle du Christ dans l'Eucharistie.

En nonex cathedra Si le pape propose un nouvel enseignement ou une nouvelle pratique qui contredit l'enseignement et la pratique universels et constants de l'Église sur une question de foi ou de morale, que tous les catholiques sont tenus de respecter et qui peut être facilement connue, cet enseignement ou cette pratique doit être évité, évité et rejeté par tous les fidèles.

Dans ce cas, la vertu de foi, qui supplante et gouverne les vertus de piété et d'obéissance, interdit les actes ordinaires de ces vertus, parce que ces actes s'étendraient à un objet inapproprié et seraient donc des péchés. Comme l'enseigne saint Pierre, le premier pape, inspiré par l'Esprit Saint, "il vaut mieux obéir à Dieu qu'aux hommes". L'obéissance aux hommes dans l'Église visible, même au Pontife romain, est limitée et régie par ce que Dieu lui-même a révélé.

LA NATURE DE CE QUI FIDUCIA SUPPLICANS PROPOSE : LA "BÉNÉDICTION" SACERDOTALE D'UN "COUPLE" DANS UNE RELATION SEXUELLE PÉCHERESSE

Fiducia supplicans La CDF elle-même énonce l'enseignement universel et constant de l'Église sur la question des "bénédictions" pour les "couples" en situation irrégulière et les "couples" homosexuels. Cet enseignement est la réponse précédente de la CDF, publiée en mars 2021 : l'Église n'a pas le pouvoir de conférer une quelconque bénédiction à de tels "couples", car "Dieu ne peut pas bénir le péché". L'interdiction est universelle et fondée à la fois sur la nature de ce qu'est une bénédiction et sur la nature de ce qui est béni. Elle est également fondée sur ce qui est directement révélé dans les Saintes Écritures.

Tous les la bénédiction sacerdotale signifie approbation divine de ce qui est béni. Parfois, une bénédiction signifie même un mandat ecclésial, comme lorsque des moines sont envoyés avec la bénédiction de leur abbé pour fonder un nouveau monastère. La bénédiction de l'abbé leur donne la première approbation ecclésiale pour la future fondation. Dans tous les cas, il s'agit toujours nécessaire que ce qui est béni soit conforme à la volonté de Dieu en raison de la nature même de ce qu'est une bénédiction.

Cela se traduit également par le fait que tous La bénédiction sacerdotale est donnée en vertu de la fonction sacerdotale. Elle est toujours donnée au nom de l'Église, au nom de Jésus-Christ en tant que Chef et Époux de l'Église, et au nom de la Très Sainte Trinité. Donner une bénédiction "spontanée" ne change pas la nature de la bénédiction sacerdotale. Ce n'est pas le fait qu'un rite formel soit suivi pour donner une bénédiction qui fait principalement de la bénédiction ce qu'elle est, ou qui fait que la bénédiction est liturgique, mais le fait que la bénédiction est une invocation de la grâce et de la faveur de Dieu donnée en vertu de l'office du prêtre en tant que tel. C'est ce qui fait que tous la bénédiction sacerdotale, de nature liturgique, signe de l'approbation divine et ecclésiale, dans l'ordre de la grâce, de ce qui est béni.

Une bénédiction n'est pas une simple prière pour la conversion des pécheurs. Une simple prière pour une telle conversion n'est pas non plus, en soi, une bénédiction, mais plutôt une prière de demande qui ne requiert pas la fonction sacerdotale. Le fait que la première nécessite et émane de la fonction sacerdotale devrait clarifier la différence entre une bénédiction sacerdotale et une prière de demande de conversion d'un pécheur.

Il est également nécessaire de comprendre clairement ce que signifie bénir un "couple". Qu'est-ce qui fait de deux individus un "couple" (romantique ou sexuel, ce qui est le sens clair du terme selon l'usage courant et le texte de la Constitution) ? Fiducia supplicans), est la relation sexuelle selon laquelle les individus sont unis. Cette relation est bonne ou mauvaise en fonction des actes qui la fondent en réalité. Si ces actions sont des péchés, la relation est pécheresse. Et puisque les individus sont un "couple" dans la mesure où ils sont dans une relation amoureuse ou sexuelleAinsi, "bénir le couple", c'est précisément bénir la relation amoureuse ou sexuelle par laquelle ils forment un couple. Il n'y a pas d'échappatoire possible. Aucune bénédiction d'un couple n'est une bénédiction de simples individus en tant que tels, et aucune bénédiction d'un couple n'est autre qu'une bénédiction de la relation de ce "couple" et des actions qui ont donné naissance à cette relation.

FIDUCIA SUPPLICANS PROPOSE UNE PRATIQUE HÉTÉRODOXE ET GRAVEMENT COUPABLE

Fiducia supplicans contredit directement plusieurs enseignements de l'Église qui font partie de son magistère ordinaire, constant et universel. Il affirme que certaines bénédictions ne sont pas liturgiques et ne requièrent donc pas que leur objet soit conforme à la volonté révélée de Dieu. Ce seul fait est assez révélateur de la nature problématique de ce qui est proposé. On ne trouve nulle part dans l'Écriture de telles bénédictions. Et cela montre clairement que c'est la relation pécheresse d'un "couple" qui est "bénie" : c'est cette relation pécheresse et ces actions pécheresses qui ne sont pas conformes à la volonté de Dieu. C'est parce qu'un objet non conforme à la volonté de Dieu est maintenant proposé comme objet de la bénédiction de l'Église qu'il est nécessaire de poser une nouvelle catégorie de "bénédiction".

Fiducia supplicans déclare en outre que maintenant, avec la nouvelle catégorie de bénédictions "spontanées", "informelles", "non liturgiques" - catégories jusqu'alors totalement inconnues de la théologie catholique, qui a traité la question des bénédictions et des "couples" non mariés depuis le début de l'Église - maintenant, avec de telles catégories, l'Église peut les "couples bénis" vivant dans l'adultère, la fornication, l'inceste, la polygamie et la sodomie.

L'Église n'a jamais enseigné que de tels "couples" pouvaient être bénis par un prêtre ! Jamais ! Ce seul fait montre que la pratique n'est pas seulement nouvelle, mais contraire à la pratique constante de l'Église et à l'enseignement moral doctrinal qui sous-tend cette pratique universelle, qui a été définitivement formulée par la CDF en mars 2021. Cela rend la pratique proposée hétérodoxe et l'enseignement qu'elle peut être faite hérétique.

Si un prêtre mettait en œuvre ce que Fiducia Supplicans propose et donc "bénit" un "couple" vivant dans le péché sexuel tel que l'adultère ou la sodomie, il commettrait en même temps quatre péchés mortels.

1- Il signifierait objectivement et extérieurement le sacerdoce, l'ecclésialité et le divin. approbation de la relation et des actions pécheresses qui font des individus un "couple".

2- Il aurait scandaliser ceux qui recevaient la "bénédiction" et tous ceux qui en avaient connaissance, en signifiant objectivement l'approbation de graves péchés sexuels, encourageant ainsi ces péchés.

3- Il s'engage sacrilège en abusant de sa fonction de prêtre et de représentant du Christ et de l'Église.

4- Et il le ferait blasphémer le nom de Jésus-Christ et de la Très Sainte Trinité, invoqué sur une relation odieuse à la bonté divine.

Prêtres de Jésus-Christ, ne donnez jamais, au grand jamais, une quelconque "bénédiction" à un "couple" vivant dans le péché sexuel ! Toute bénédiction sacerdotale signifie l'approbation divine et ecclésiale de ce qui est béni, et exige donc toujours que ce qui est béni soit conforme à la volonté de Dieu. Et ce qui fait qu'un couple sexuel est tel, c'est sa relation sexuelle, donc "bénir" un "couple", c'est "bénir", c'est-à-dire signifier l'approbation divine et ecclésiale, la relation. Il s'agit d'invoquer la grâce et la protection de Dieu sur ce qui est fondamentalement et objectivement mauvais d'un point de vue moral et odieux pour la bonté divine.

C'EST LE JOUR DE L'ÉPREUVE POUR TOUS LES PRÊTRES

Avec Fiducia Supplicans... Le jour de l'épreuve est arrivé pour tous les évêques et prêtres du monde entier. La foi doit gouverner la réponse de ceux qui veulent rester fidèles au Christ. Au jour du jugement, le Christ, le Bon Pasteur et le Soleil de justice, exposera la nature insidieuse de ce qui est proposé en accordant des "bénédictions" à des relations pécheresses. Et à tout prêtre qui osera invoquer le saint nom du Christ sur des "couples" unis par le péché sexuel, le Juste Juge dira : "Retirez-vous de moi, je ne vous connais pas."

Prêtres de Jésus-Christ, méfiez-vous de ceux qui refusent de reconnaître les loups déguisés en brebis. Vous connaissez la foi. Vous connaissez l'enseignement et la pratique constants et universels de l'Église. C'est sur elle que vous serez jugés. Il doit guider chaque évêque, chaque prêtre, chaque laïc. Et cet enseignement et cette pratique universels commandent que cette nouvelle pratique, et l'enseignement qui la sous-tend, soient rejetés sans équivoque et avec fermeté. L'Église n'a pas le pouvoir d'accorder quelque bénédiction que ce soit à des couples qui ne sont pas mariés, qui vivent ensemble dans le péché sexuel, parce que Dieu ne peut pas bénir le péché. Cet enseignement est ferme et universel. Il n'y a pas d'exception.

Le jour n'est pas loin où la pratique inédite et hétérodoxe proposée dans le cadre de l'initiative de l Fiducia supplicans sera expressément condamnée, réprouvée et anathématisée par un futur pontife romain dans une déclaration de l'Union européenne. ex cathedra jugement. L'arrêt sensus fidelium se rapproche déjà de ce jour.

Rien que pour cette question, nous devons être prêts à verser notre sang.

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/fr/analysis/appel-aux-pretres-pour-quils-sopposent-a-la-benediction-des-couples-homosexuels-jusqua-verser-du-sang/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67490
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum