Avertissement sur le Synode de la Synodalité ! - Page 3
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Avertissement sur le Synode de la Synodalité !

2 participants

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Avertissement sur le Synode de la Synodalité ! - Page 3 Empty Re: Avertissement sur le Synode de la Synodalité !

Message  Admin Sam 7 Oct 2023 - 11:37

@ Tous :

EXTRAIT D'UN MESSAGE DE CARBONIA, 24 SEPTEMBRE 2023 :

Flèche  Flèche  Flèche

C'EST L'HEURE DE LA GRANDE APOSTASIE !

Abominable synode !!! Ma malédiction tombera sur ce train en marche … Ils effaceront Mon Saint Nom : Un autre dieu s'élèvera à Ma place : Ce sera l'effondrement de cette Humanité.

(...)

C'est l'heure du défi final : Soit avec Moi : Soit contre Moi !

Dieu a parlé !

SOURCE :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J\'ai peur

Êtes-vous prêts ?

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66222
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Avertissement sur le Synode de la Synodalité ! - Page 3 Empty Re: Avertissement sur le Synode de la Synodalité !

Message  Admin Lun 9 Oct 2023 - 10:41

LE SYNODE SUR LA SYNODALITÉ OU COMMENT MANIPULER LE "PEUPLE DE DIEU" !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le pape François et sœur Nathalie Becquart


28 JUIN, 2021

« Les 9 et 10 octobre 2021, une cérémonie solennelle en présence du pape donnera le coup d’envoi d’un itinéraire de trois ans qui culminera avec l’assemblée en octobre 2023 à Rome, autour du thème “Pour une Eglise synodale : communion, participation et mission”. »

C’est en ces termes que le site Vatican News présentait, le 22 mai 2021, le prochain synode des évêques, précisant non sans emphase que « chacun à l’écoute des autres, et tous à l’écoute de l’Esprit Saint » serait « la dynamique du chemin qui s’ouvrira à l’automne prochain, et qui ne sera pas célébré uniquement au Vatican mais dans chaque Eglise particulière des cinq continents, suivant un itinéraire de deux ans, divisé en trois phases : diocésaine, continentale, et universelle. »

Et d’ajouter : « pour la première fois dans l’histoire de cette institution créée par Paul VI, afin de poursuivre l’expérience collégiale du concile Vatican II, un synode “décentralisé” est célébré ».

A cette occasion, Sœur Nathalie Becquart, religieuse xavière française, sous-secrétaire du synode des évêques, a déclaré au site officiel du Vatican, soulignant la spécificité de ce synode : « C’est l’une des nouveautés accentuées par la constitution Episcopalis communio promulguée en septembre 2018, et qui insiste sur l’enjeu d’une préparation très large pour écouter le peuple de Dieu.

« Donc la nouveauté est que ce processus va démarrer avec une première phase diocésaine, où tous les diocèses sont invités à déployer cette consultation synodale, à organiser une réunion pré-synodale au niveau du diocèse pour récolter tout ce qui aura été entendu.

« Puis les conférences épiscopales, à partir de toutes les synthèses diocésaines et des réponses qu’elles auront reçues, sont invitées à faire une démarche synodale, au niveau de la conférence épiscopale, pour rédiger une synthèse qui sera envoyée à Rome.

« Et là, le secrétariat général du synode, à partir de toutes ces synthèses, fera un premier Instrumentum laboris [document de travail] qui alimentera une phase nouvelle : une réunion pré-synodale au niveau continental.

« Il y aura sept réunions pré-synodales au niveau continental, et les sept documents finaux de ces rencontres alimenteront le 2e Instrumentum laboris qui sera soumis aux pères synodaux pour, in fine, le synode des évêques.

« Ce processus part donc de la base et se déploie à différents niveaux : diocèses, conférences épiscopales, niveau continental, puis tout ce processus d’écoute aboutit au synode des évêques en octobre 2023. »

Pour présenter ce long processus de préparation du synode sur la synodalité de l’Eglise, la religieuse use d’un vocabulaire emprunté à l’optimisme conciliaire, il y a plus de 50 ans, et qui paraît singulièrement anachronique dans le contexte de la crise actuelle.

Il y est question de la « nouvelle Pentecôte » : « c’est cette expression que Jean XXIII a utilisée pour le concile Vatican II. On peut donc vraiment espérer que ce processus synodal qui s’ouvre permette, dans toutes les Eglises locales, cette expérience de nouvelle Pentecôte, de renouvellement intérieur, d’élan missionnaire pour sortir à la rencontre des autres… »

On trouve ces définitions qui se veulent inspirées : « la synodalité est l’appel de Dieu pour l’Eglise d’aujourd’hui », « le style missionnaire pour répondre aux défis actuels est d’être une Eglise synodale », « une Eglise synodale est une Eglise de l’écoute ; à travers ce processus, l’Esprit Saint va continuer de travailler l’Eglise, pour que tous soient acteurs et que les évêques renforcent le dialogue, l’écoute du Peuple de Dieu.

« L’enjeu de la synodalité est de marcher ensemble : pasteurs, laïcs, jeunes, personnes âgées, hommes, femmes… Que l’on soit dans cette dynamique de discernement en commun, et cela n’enlève rien au rôle très important des pasteurs. Mais la synodalité vise à construire, à renforcer ce Peuple de Dieu pour qu’il puisse servir l’humanité. »

Ici, un objectif révélateur : « sortir d’une vision et d’une pratique de l’Eglise cléricale, du cléricalisme, en entrant dans une manière d’être Eglise qui est synodale, où tous marchent ensemble. La synodalité doit en effet aider à sortir de ce cléricalisme, elle vise à construire une fraternité. » Avec toujours la référence obligée au Concile : « on est peut-être aujourd’hui dans un processus de réapprentissage de cette synodalité, dans la réception de Vatican II ».

Là, un souci constant : « c’est vraiment l’un des enjeux de ce processus : une écoute très large des laïcs, et qu’ils puissent participer à la préparation du synode, aux rencontres pré-synodales dans les diocèses, au niveau régional… Tout ce processus met un accent très important sur l’écoute du sensus fidei, du Peuple de Dieu. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Assemblée du synode des évêques sur la famille en 2014

La démocratie ecclésiale et le totalitarisme d’un noyau dirigeant

En marge de ces déclarations officielles et idéalistes, Stefano Fontana dans La Nuova Bussola Quotidiana du 23 mai, propose une vision plus réaliste : la synodalité se présente comme la démocratie en politique, c’est-à-dire le pouvoir du peuple en apparence, mais la dictature d’une minorité en réalité.

Il affirme : « Cette nouvelle Eglise démocratique est déjà là : nous l’avons vue à l’œuvre lors des derniers synodes. Mais c’est une démocratie imposée par la force et la tromperie, une démocratie pilotée depuis le centre du pouvoir. Ce sera une “démocratie totalitaire”. »

Et de rapporter un fait vécu : « Je me souviens que lorsque le synode du diocèse de Bolzano-Bressanone [2013-2015, NDT)] a conclu ses travaux par des déclarations sans conteste hétérodoxes, contraires au dépôt de la foi et déviantes par rapport à la morale naturelle et catholique, l’évêque n’a pas dit un mot : qui suis-je pour m’opposer à un synode ? »

En fait, selon Stefano Fontana : « C’était une démocratie programmée, parce que l’évêque connaissait déjà ce résultat lorsqu’il a convoqué le synode, et qu’il a convoqué le synode pour avoir ce résultat.

« C’est une démocratie imposée avec les motivations désormais habituelles de fidélité aux “signes des temps”, de “docilité à l’Esprit”, de ne pas avoir peur de la nouveauté. Cependant, elle reste – pour la forme – une démocratie, parce que l’Esprit parlerait précisément dans une Eglise démocratique, ou plutôt à travers la nature démocratique de l’Eglise. »

Et il est aisé de juger les expériences synodales récentes, à Rome et en Allemagne : « Le même mécanisme a été suivi lors du double synode sur la famille, qui a été planifié dans les moindres détails dès le départ, mené avec les pressions et les contrôles typiques d’une police secrète, et conclu par un document qui, comme prévu, confirmait ce qu’il avait été décidé de confirmer lors de la convocation du synode.

« Avec une formule typique du pouvoir paternaliste, au cours de ce double synode, les pères synodaux ont été autorisés à dire des choses indignes du point de vue doctrinal et moral, afin que l’exhortation apostolique finale se révèle elle-même équilibrée, apaisante, modérée.

« Le même schéma a été suivi par le synode d’Amazonie, tandis que le synode allemand a fait un pas de plus dans la clarté de la confusion : le centre du pouvoir a simplement laissé faire, permettant à la démocratie ecclésiale allemande – qui, comme toute démocratie, est la dictature d’une minorité – de se prévaloir, comme une simple justification de sa propre praxis : nous voulons faire ainsi, nous faisons déjà ainsi et nous ferons ainsi.

« Très peu, sur le plan purement théorique, mais beaucoup pour la nouvelle démocratie ecclésiale pour laquelle la vérité naît de l’action pastorale d’en bas (pilotée d’en haut).

« Compte tenu de ces prémisses, rien de rassurant pour la foi ne ressort du nouveau calvaire synodal de trois ans. Les affirmations les plus téméraires passent pour le souffle de l’Esprit Saint, l’adverbe “ensemble” comme garantie de la vérité du nom auquel il se réfère, le “comment” (généralement exprimé par le mot “convenir”) devenant critère du “quoi”, la forme – au sens procédural de la démocratie – étant confondue avec la matière.

« Nous le savons, et nous prévoyons déjà le caravansérail d’étrangetés auquel nous allons assister. Nous le savons parce que nous en avons déjà fait l’expérience lors de la récente phase synodale, mais nous ne pouvons pas nous plaindre des dangers du nouveau calvaire synodal de trois ans, en nous contentant de rappeler les fruits négatifs des précédents.

« Il ne suffit pas de déplorer que ce sera, malheureusement, comme un grand synode allemand à pleine puissance. Ce qu’il faut faire, c’est aller à la racine et critiquer sévèrement le concept même de synodalité en usage dans l’Eglise aujourd’hui. »

En clair, il faut déraciner la synodalité, fruit de la démocratie ecclésiale et de la collégialité conciliaire. Déraciner, c’est-à-dire extirper.

SOURCE :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66222
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Avertissement sur le Synode de la Synodalité ! - Page 3 Empty Re: Avertissement sur le Synode de la Synodalité !

Message  Admin Mar 10 Oct 2023 - 11:40

DE ROME : LA QUESTION DES CINQ "DUBIA" ADRESSÉES AU PAPE PAR CINQ CARDINAUX !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


5 octobre 2023

Les cardinaux Brandmüller, Burke, Zen, Sandoval et Sarah ont soumis cinq questions, appelées dubia, le 21 août, demandant des éclaircissements sur des questions liées au développement doctrinal, à la bénédiction des unions homosexuelles, à l’autorité du Synode sur la synodalité, à l’ordination des femmes et à l’absolution sacramentelle.

Ces dubia ont été signés par les cardinaux Walter Brandmüller, 94 ans, président du Comité pontifical pour les sciences historiques ; Raymond Burke, 75 ans, préfet émérite de la Signature apostolique ; Joseph Zen Ze-Kiun, 90 ans, évêque émérite de Hong Kong ; Juan Sandoval Íñiguez, 90 ans, archevêque émérite de Guadalajara ; et Robert Sarah, 78 ans, préfet émérite du Dicastère pour le culte divin et la discipline des sacrements.

Les faits

Dans une Notification aux fidèles du Christ concernant les dubia présentés à François, les cardinaux expliquent avoir rédigé une première fois des « questions » qu’ils ont envoyé au Souverain Pontife le 10 juillet 2023. La réponse n’a pas tardé, puisqu’elle est datée du 11 juillet, soit dès le lendemain.

Cependant, cette lettre ne suit pas la méthode du dubium. En effet, ce type de question est posé pour recevoir une réponse par “oui” ou par “non”. Or, le Pape a donné une réponse circonstanciée qui n’a pas satisfait les cinq rédacteurs, car ils l’ont trouvée trop vague sur tous les points. Ils ont donc rédigé une deuxième mouture, plus précise, en demandant expressément un oui ou un non.

« Après avoir étudié Sa lettre, qui ne suivait pas la pratique des responsa ad dubia, nous avons reformulé les dubia pour obtenir une réponse claire basée sur la doctrine et la discipline pérennes de l’Église. Par lettre datée du 21 août 2023, nous avons soumis au Pontife romain les dubia reformulés. A ce jour, nous n’avons pas reçu de réponse à ces dubia reformulés », concluent-ils.

Les dubia primitifs et leur reformulation

Premier dubium

Il traite du développement de la doctrine et l’affirmation d’évêques selon laquelle la révélation divine « doit être réinterprétée en fonction des changements culturels de notre temps et de la nouvelle vision anthropologique que ces changements promeuvent. Ils soutiennent que ces changements devraient pousser l’Église à enseigner le contraire de ce qu’elle a toujours enseigné. »

La réponse du Pape indique que l’Église « peut approfondir sa compréhension de la foi ». Mais les cardinaux ne sont pas satisfaits, car cela concerne « des questions essentielles, et non secondaires, à notre salut, telles que la confession de foi, les conditions subjectives d’accès aux sacrements et l’observance de la loi morale », ont-ils déclaré.

Ils ont donc reformulé leur dubium : « Est-il possible que l’Église enseigne aujourd’hui des doctrines contraires à celles qu’elle a précédemment enseignées en matière de foi et de morale, que ce soit par le Pape ex cathedra, ou dans les définitions d’un Concile œcuménique, ou dans le magistère ordinaire universel des évêques dispersés dans le monde (cf. Lumen Gentium, 25) ? »

Deuxième dubium

Sur la bénédiction des unions homosexuelles. Les cardinaux soulignent l’enseignement de l’Église sur la création de la nature humaine, homme et femme, et du commandement de la fécondité, (Gn 1, 27–28). Le dubium initial demandait si l’Église peut s’écarter de cet enseignement et accepter « comme un “bien possible” des situations objectivement pécheresses, telles que les unions homosexuelles ».

La réponse du Pape dit qu’assimiler le mariage à la bénédiction des couples de même sexe mènerait à la confusion et devrait donc être évité. Mais les cardinaux sont préoccupés par le fait « que la bénédiction des couples de même sexe pourrait créer une confusion dans tous les cas (…) parce que les actes homosexuels seraient présentés pratiquement comme quelque chose de bon ».

Le dubium est ainsi reformulé : est-il possible, dans « certaines circonstances », qu’un prêtre bénisse des unions homosexuelles « suggérant ainsi que le comportement homosexuel lui-même ne serait pas contraire à la loi de Dieu et au chemin d’une personne vers Dieu ? ».

En lien avec ce doute, ils ont demandé si l’enseignement de l’Église reste valable, à savoir que « tout acte sexuel en dehors du mariage, et en particulier les actes homosexuels, constitue un péché objectivement grave contre la loi de Dieu, indépendamment des circonstances dans lesquelles il a lieu et de l’intention avec laquelle il est accompli ».

Troisième dubium

Sur la synodalité : la question initiale demandait si celle-ci peut-elle être « le critère le plus élevé du gouvernement de l’Église » sans mettre en danger « l’ordre constitutif voulu par son Fondateur », étant donné que le Synode des évêques ne représente pas le collège des évêques, mais n’est « qu’un organe consultatif du Pape ».

La réponse du pape François insiste sur la « dimension synodale de l’Église » qui inclut tous les fidèles laïcs, mais les cardinaux se sont dits préoccupés par le fait que la « synodalité » est présentée comme si elle « représentait l’autorité suprême de l’Église » en communion avec le pape.

Leur dubium reformulé pose la question ainsi : « Le Synode des évêques qui se tiendra à Rome et qui ne comprendra qu’une représentation élue de pasteurs et de fidèles exercera-t-il, dans les questions doctrinales ou pastorales sur lesquelles il sera appelé à s’exprimer, l’autorité suprême de l’Église, qui appartient exclusivement au pontife romain et, au collège des évêques uni au Pape (cf. can. 336) ? »

Quatrième dubium

Le quatrième dubium concerne l’éventuelle ordination des femmes. Il demande si l’enseignement d’Ordinatio Sacerdotalis, qui « a définitivement affirmé l’impossibilité de conférer l’ordination sacerdotale à des femmes, sont toujours valables »et si cet enseignement « n’est plus susceptible d’être modifié ou de faire l’objet d’une libre discussion de la part des pasteurs ou des théologiens ».

Dans leur dubium reformulé, les cardinaux constatent que le pape a affirmé qu’Ordinatio Sacerdotalis doit être définitivement maintenu et « qu’il est nécessaire de comprendre le sacerdoce, non pas en termes de pouvoir, mais en termes de service ». Mais ils émettent des objections à sa réponse selon laquelle la question « peut encore être explorée plus avant ».

« Nous craignons que certains n’interprètent cette déclaration comme si la question n’avait pas encore été définitivement tranchée », déclarent-ils. Leur dubium reformulé dit : « L’Église pourrait-elle à l’avenir avoir la faculté de conférer l’ordination sacerdotale à des femmes, contredisant ainsi la réservation exclusive de ce sacrement aux baptisés masculins qui appartient à la substance même du sacrement de l’ordre, que l’Église ne peut pas changer ? ».

Cinquième dubium

Sur l’absolution sacramentelle. Le dubium initial fait référence à l’insistance de François sur le devoir d’absoudre tout le monde et toujours, de sorte qu’il semble que le repentir ne soit pas une condition nécessaire à l’absolution. Il demande si la contrition est toujours nécessaire pour la validité de la confession « de sorte que le prêtre devrait reporter l’absolution lorsqu’il est clair que la condition n’est pas remplie ».

Dans le dubium reformulé, les cardinaux expliquent que le Pape a confirmé l’enseignement du concile de Trente, à savoir que l’absolution requiert le repentir du pécheur, qui inclut la résolution de ne pas pécher à nouveau. Ils ajoutent : « Mais certains pourraient interpréter la réponse comme signifiant que la confession est une condition suffisante pour recevoir l’absolution, dans la mesure où cela pourrait inclure implicitement la confession des péchés et le repentir. »

Ils ont donc reformulé leur dubium comme suit : « Un pénitent qui, tout en admettant un péché, refuse d’une manière ou d’une autre l’intention de ne pas le commettre à nouveau, peut-il recevoir validement l’absolution sacramentelle ? »

Le Vatican publie la réponse du Pape aux cinq cardinaux

Probablement ennuyé par la publication de la Notification aux fidèles du Christ des cinq cardinaux, le Dicastère pour la doctrine de la foi – certainement avec l’accord ou à la demande du Pape – a publié la lettre de réponse de François aux cinq porporati, daté du 11 juillet, que ces derniers n’avaient pas voulu rendre publique. Ils estimaient qu’elle était une réponse personnelle du Pape et qu’ils n’avaient pas à la publier.

Ces derniers épisodes, survenant juste avant l’ouverture du Synode, ne doivent pas être vus d’un très bon œil au Vatican ni à Sainte-Marthe. Il risque d’y avoir des bruits feutrés dans les couloirs et dans la salle du Synode. Mais une chose est sûre, il ne faut pas attendre de François qu’il réponde par oui ou par non aux questions posées.

SOURCE :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66222
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Avertissement sur le Synode de la Synodalité ! - Page 3 Empty Re: Avertissement sur le Synode de la Synodalité !

Message  Admin Mer 11 Oct 2023 - 12:00

@ Tous :

Émission Spéciale : Les enjeux du Synode - Sur KATO-TV :


6 oct. 2023 :

Alors que s'ouvre la première session générale du Synode du 4 au 29 octobre 2023, la rédaction de KTO vous propose une émission spéciale. Pendant plus de trois semaines, les 464 participants du monde entier vont échanger, à partir des conclusions des synodes locaux et continentaux. Avec le Cardinal Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui (Centrafrique), Anne Ferrand, responsable de la formation permanente et de la diaconie du diocèse de Rodez (France), Mgr Alphonse Borras, théologien et canoniste (Belgique), et Soeur Anne-Béatrice Faye, CIC, philosophe et membre de l'Association des Théologiens Africains (Sénégal). Quelle est leur expérience pastorale et les défis dans leurs pays ? Quelle est leur vision de la synodalité et quels sont les enjeux de ce synode ? Une émission présentée par Etienne Loraillère, depuis Rome.

Attention !

NDLR : Cette émission de télévision avec quatre intervenants invités à participer aux Travaux du Synode est trompeuse car les vraies questions ne sont pas vraiment abordées, mais plutôt présentées à la manière de l'Esprit du Monde. Et comme ces quatre personnes ont été invitées aux Travaux du Synode, disons que leur parole est plutôt cadenassée car elles ne pourront pas se questionner publiquement sur les questions qui achoppent et qui ont été à l'origine des cinq "Dubia".

En résumé, on pourrait dire que cette émission de télévision nous montre "Comment des "aveugles" conduisent des "aveugles" !

aveugle  aveugle  aveugle  aveugle  aveugle

Ce sont de beaux mots, de jolies témoignages, des propos inspirants, mais totalement "NAÏFS" des véritables enjeux qui se jouent dans ce Synode !

C'est pourquoi cette émission de télévision reste de la frime, sinon une sorte de manipulation (volontaire ou involontaire) des consciences !

D\\'accord !

L'Administrateur

Pour avoir une véritable vue d'ensemble de ce qui se trame dans ce Synode, je recommande à nos lecteurs de lire les différents Dossiers publiés sur ce fil :  - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et aussi au dernier Dossier Explosif publié par Mgr Vigano sur "la Fraude de l'Élection Papale" : - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] .

Boubye !

L'Administrateur


Dernière édition par Admin le Mer 11 Oct 2023 - 14:46, édité 2 fois

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66222
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Avertissement sur le Synode de la Synodalité ! - Page 3 Empty Re: Avertissement sur le Synode de la Synodalité !

Message  Admin Mer 11 Oct 2023 - 12:01

@ Tous :


New


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nous venons de publier un important nouveau Dossier intitulé : "MGR VIGANO REMET LES PENDULES À L'HEURE CONCERNANT LE PAPE FRANÇOIS - ET SI SON ÉLECTION VAIT ÉTÉ OBTENUE PAR LA FRAUDE ?

- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


New


L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66222
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Avertissement sur le Synode de la Synodalité ! - Page 3 Empty Re: Avertissement sur le Synode de la Synodalité !

Message  Admin Mer 11 Oct 2023 - 14:51

PRIÈRE POUR LE SYNODE SUR LA SYNODALITÉ 2023 COMPOSÉE PAR MGR SCHNEIDER !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


29 septembre 2023

+ Athanasius Schneider

Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu et Sauveur, vous êtes la Tête de l'Église, votre Épouse immaculée et votre Corps mystique. Regardez avec miséricorde la profonde détresse à laquelle notre Sainte Mère l’Église est soumise. La confusion doctrinale, l’abomination morale et les abus liturgiques ont atteint de nos jours leur paroxysme inouï. « Les nations ont envahi ton héritage, elles ont profané ton saint temple, elles ont fait de Jérusalem un monceau de pierres. » (Ps 79, 1) Des hommes d´Église qui ont perdu la vraie Foi, et qui sont devenus les promoteurs d’un programme mondain et mondialiste, ont l’intention de changer vos vérités et vos commandements, la constitution divine de l’Église et la tradition apostolique.

Ô Seigneur, d’un cœur humble et contrit, nous vous supplions : empêchez les ennemis de l'Église de se réjouir d'une victoire sur l'Église catholique authentique par l´imposition d´une contrefaçon d’église, déguisée en « synodalité ». Ô Seigneur, réveillez votre puissance et venez en aide à votre Église avec votre force toute-puissante. Car là où le péché et l’apostasie abondent dans l’Église, votre grâce victorieuse surabondera davantage.

Nous croyons fermement que les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre votre Église. À cette heure où notre bien-aimée Sainte Mère l'Église subit son Golgotha, nous promettons de rester avec elle. Acceptez gracieusement nos souffrances intérieures et extérieures, que nous offrons humblement en union avec le Cœur Immaculé de Marie, Mère de l'Église, en réparation de nos propres péchés et des péchés de sacrilège et d'apostasie au sein de l'Église.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ô Seigneur, envoyez vos saints Anges sous le commandement de saint Michel Archange, pour apporter votre lumière céleste au Pape et aux participants au Synode, et pour contrecarrer les plans de vos ennemis au sein de l'assemblée synodale. Ô Seigneur, regardez avec miséricorde les petits de l'Église, regardez les âmes cachées qui se sacrifient pour l'Église, regardez toutes les larmes, soupirs et supplications des vrais enfants de l'Église, et par les mérites du Cœur Immaculé de votre très Sainte Mère, levez-vous, Seigneur, et, par votre intervention, accordez à votre Église de saints pasteurs qui, imitant votre exemple, donneront leur vie pour vous et pour vos brebis.

Ô Seigneur, nous vous en supplions : par la Bienheureuse Vierge Marie, accordez-nous un saint Pape, zélé à propager et à défendre la Foi catholique, nous vous en supplions, accordez-le ! Par la Bienheureuse Vierge Marie, accordez-nous des évêques saints et intrépides, nous vous en supplions, accordez-le ! Par la Bienheureuse Vierge Marie, accordez-nous de saints prêtres, qui soient des hommes de Dieu, nous vous en supplions, accordez-le ! En vous, Seigneur, nous espérons, nous ne serons pas confondus à jamais. À vous, Seigneur Jésus-Christ, tout honneur et toute gloire dans votre Sainte Église. Vous vivez et régnez avec le Père dans l'unité du Saint-Esprit : Dieu, pour les siècles des siècles. Ainsi-soit-il.

SOURCE :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66222
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Avertissement sur le Synode de la Synodalité ! - Page 3 Empty Re: Avertissement sur le Synode de la Synodalité !

Message  Admin Jeu 12 Oct 2023 - 12:10

SYNODE - CARDINAL ZEN : LES TACTIQUES COMMUNISTES APPLIQUÉES À L'ÉGLISE !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


6 octobre 2023

Synode, cardinal Zen : les tactiques communistes appliquées à l'Église.

On apprend aujourd'hui que le cardinal Joseph Zen, prélat chinois de longue date qui s'est opposé à l'oppression du communisme chinois, a écrit une lettre aux évêques participant au synode sur la synodalité, qui commence aujourd'hui à Rome, les exhortant à résister au "plan de manipulation".

Datée du 21 septembre, la lettre de l'évêque retraité de Hong Kong, âgé de 91 ans, exprime une profonde inquiétude quant à l'agenda caché de l'ensemble du synode, qui s'oppose à la doctrine de l'Église."Ils [les organisateurs du synode] commencent par dire que nous devons écouter tout le monde", écrit-il, selon The Pillar. Petit à petit, ils nous font comprendre que parmi les "tous" se trouvent ceux que nous avons "exclus". Finalement, nous comprenons qu'il s'agit de personnes qui optent pour une morale sexuelle différente de celle de la tradition catholique".

"Ils prétendent souvent ne pas avoir d'agenda, ajoute le cardinal, mais c'est une insulte à notre intelligence. Tout le monde peut voir les conclusions qu'ils visent".

Comme The Pillar, qui a révélé la nouvelle, n'a pas publié l'intégralité de la lettre de 6 pages, nous nous appuyons ici sur leurs propres mots, qui révèlent la perception de Zen selon laquelle les organisateurs tentent d'établir un système démocratique dans l'Église, ce qui est contraire à la structure hiérarchique de l'Église établie par le Christ lui-même. Le Pilier écrit :

Dans ce texte de six pages, M. Zen a également exprimé sa "confusion et sa préoccupation encore plus grandes" face à ce qu'il perçoit comme un effort concerté pour utiliser le synode afin d'établir la démocratie à la place de la hiérarchie sacramentelle de l'Église en tant que moyen d'établir la doctrine.

Le cardinal a admis qu'il existait un "soupçon malicieux" selon lequel le processus synodal, qui devait initialement s'achever après une seule session à Rome en octobre dernier, a été prolongé d'une année supplémentaire parce que "les organisateurs, incertains de pouvoir atteindre leurs objectifs au cours de cette session, choisissent de disposer de plus de temps pour manœuvrer".

Pour le prélat chinois, il est clair que les résultats du Synode sont déjà prêts. Pillar rapporte ses propos en disant que "les participants ont été invités à s'attendre à des 'surprises' de la part de l'Esprit", et qu'un tel langage semble impliquer un résultat prédéterminé pour le synode. "Il est évident qu'ils sont déjà informés des surprises auxquelles ils doivent s'attendre", selon les propres termes de Zen. Zen pense que ces petits groupes linguistiques dans lesquels les sujets synodaux sont discutés sont destinés à aider à manipuler le résultat du synode.À ses yeux, le personnel du secrétariat du synode est "très efficace dans l'art de la manipulation", et il a donc exhorté les participants au synode à "ne pas obéir" lorsqu'ils "vous disent d'aller prier, interrompant ainsi les sessions du synode".

Dans cette lettre du 21 septembre, Zen souligne également le parallèle avec la voie synodale allemande, qui présentait "un changement révolutionnaire de la constitution et de l'enseignement moral de l'Église sur la sexualité", et que le pape lui-même n'a jamais arrêté.

En d'autres termes, Zen, avec en toile de fond son expérience des tactiques communistes chinoises, voit des méthodes qui prétendent être démocratiques, mais qui sont en réalité manipulatrices et révolutionnaires, tout comme le communisme. Le père Frank Unterhalt, prêtre allemand, dans sa nouvelle analyse du synode, l'a qualifié de "révolution d'octobre de l'Église catholique". (La traduction complète de cette analyse sera bientôt disponible sur LifeSiteNews).

Cette méthode peut être décrite comme un "centralisme démocratique" : extérieurement, elle ressemble à la démocratie, mais en réalité, elle est dirigée par un petit groupe de personnes, par une sorte de "comité central".

Si nous examinons l'actuel Synode sur la synodalité, c'est exactement ce qui se passe : le groupe d'organisateurs à cinq têtes - le comité central - est composé de personnes qui veulent changer la doctrine de l'Église sur les questions LGBT et l'"ordination" des femmes.Avec le soutien et la connivence du Pape lui-même, ils dirigent les discussions et les résultats, et ceux qui tentent de s'opposer à ces changements sont réduits au silence ou exclus.En fait, LifeSite a appris d'une source que le projet du Synode circule déjà depuis plus de deux mois.

Source Stilum Curiae Marco Tosatti

SOURCE :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66222
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Avertissement sur le Synode de la Synodalité ! - Page 3 Empty Re: Avertissement sur le Synode de la Synodalité !

Message  Admin Jeu 12 Oct 2023 - 12:17

@ Tous :

Flèche Flèche Flèche

Le Cardinal Zen, dans l'article précédent, nous donne une information de première main en affirmant que :

Pour le prélat chinois, il est clair que les résultats du Synode sont déjà prêts.

(...)

"...les participants ont été invités à s'attendre à des 'surprises' de la part de l'Esprit", et qu'un tel langage semble impliquer un résultat prédéterminé pour le synode. "Il est évident qu'ils sont déjà informés des surprises auxquelles ils doivent s'attendre", selon les propres termes de Zen.

Manipulation, manipulation, manipulation !

Ce Synode n'est que MANIPULATION !

Poudre aux yeux est un mot qui pourrait aussi convenir !

Carton rouge !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66222
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

mateus888 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Avertissement sur le Synode de la Synodalité ! - Page 3 Empty Re: Avertissement sur le Synode de la Synodalité !

Message  Admin Ven 13 Oct 2023 - 9:15

LA PRÉTENDUE RÉPONSE DU PAPE AUX "DUBIA" EST UNE ÉCLATANTE MYSTIFICATION !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


2 octobre 2023

Quand on a affaire à un interlocuteur déloyal, pour lequel tous les coups sont permis, y compris les plus tordus, et qui n’a aucun égard pour la vérité, il faut s’attendre à tout. Surtout au pire, qui n’a pas tardé. Preuves à l’appui, Riccardo Cascioli (indigné à juste titre!) démonte les mensonges du néo-cardinal « Tucho », de la cellule de com’ du Vatican, et donc forcément, du Boss, qui ont monté précipitamment une opération de grande envergure pour faire croire que le Pape avait répondu aux Dubia, point barre, et que l’affaire est désormais entendue. Jusqu’à produire des documents tronqués ou caviardés, non datés, comme l’avait fait un certain Dario Vigano avec Benoît XVI dans la tristement célèbre affaire dite du Lettergate. Malheureusement pour eux (espérons…), ils vont avoir affaire à forte partie. Comme le dit le proverbe italien « le diable fait les marmites… mais pas les couvercles ».

-------------------------------------------------------------------------

Les réponses du Pape aux Dubia ? Une éclatante mystification !

Riccardo Cascioli
lanuovabq.it
2 octobre 2023

Pour parer le coup de la publication des Dubia des cinq cardinaux, le Préfet du Dicastère pour la Doctrine de la Foi et la Communication du Vatican ont monté une opération pour faire croire que le Pape a répondu et qu’il n’y a plus rien à dire.

Si vous n’avez pas de raisons, vous essayez la ruse et la tromperie. C’est la seule façon d’expliquer la démarche du nouveau Préfet du Dicastère pour la Doctrine de la Foi, le Cardinal Victor Manuel Fernández, qui a publié sur le site du Dicastère les premiers Dubia envoyés au Pape par les cinq cardinaux le 10 juillet dernier et la réponse signée par le Pape François.

Mais les questions et les réponses font partie d’un seul document qui porte la date du 25 septembre. En fait, cette date se réfère à la requête que Fernández lui-même a faite au Pape de publier les parties saillantes de sa réponse, qui date du 11 juillet.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Du Blog de Sandro Magister.

Cela donne l’impression que le 25 septembre est bien la date de la réponse.

Un effet clairement voulu, à tel point que la date du 11 juillet n’apparaît pas au bas de la réponse du Pape.

En outre, Fernandez ignore totalement la deuxième demande d’éclaircissement des cinq cardinaux, datée du 21 août, dans laquelle il est expressément indiqué que la lettre du pape du 11 juillet ne répond pas du tout à leurs questions. Et en effet, disent les cardinaux, « vos réponses n’ont pas résolu les doutes que nous avions soulevés, mais les ont plutôt approfondis ».

De plus, la lettre publiée par le Dicastère pour la Doctrine de la Foi n’est pas la lettre complète (voici le pdf de la lettre complète) [en espagnol, Jeanne Smits propose sa traduction en français sur son blog] reçue uniquement par les cardinaux Burke et Brandmüller, qui comporte également une introduction et une conclusion qui ne figurent pas dans le document proposé par le cardinal Fernandez.

Dans la partie manquante, outre l’agacement évident perçu à l’initiative des cinq cardinaux, le Pape les réprimande en affirmant qu’ « il n’est pas bon d’avoir peur » des « questions » et « interrogations » recueillies dans le processus de préparation du Synode. Comment elles ont été recueillies, nous le savons parfaitement!

En tout cas, ce qui est évident, c’est que pour parer le coup des Dubia rendus publics ce matin, un colossal travail de mystification a été mis en place au Vatican pour tromper l’opinion publique catholique et faire passer pour close une question qui est au contraire plus ouverte que jamais. Et toutes les structures vaticanes possibles ont été mobilisées à cette fin.

C’est ainsi que Vatican News titre immédiatement :  » Le Pape répond aux Dubia de cinq cardinaux « , voulant donner l’impression que la réponse est celle d’aujourd’hui.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lien vers l’article en français : - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A tel point que ni dans le titre, ni dans le résumé, ni dans le corps de l’article, une seule date n’est mentionnée. Un véritable tour de passe-passe digne d’un professionnel, qui ne manque pas au sommet de la communication vaticane.

Et des sources bien informées nous disent aussi que la Secrétairerie d’État s’est arrangée pour obtenir de Canale 5 [chaîne italienne du groupe Mediaset, propriété de la famille Berlusconi, ndt] – pouvant compter sur un vaticaniste « ami » [il semblerait que ce soit un certain Fabio Marchese Ragon] – un reportage qui, dès ce soir, rendra compte de la réponse du Pape aux Dubia.

Voici donc le récit officiel que le Saint-Siège promeut : les Dubia ont déjà reçu une réponse, l’affaire est close, le Synode peut se dérouler tranquillement comme prévu.

Ce faisant, le pape François voudrait éviter définitivement de donner une réponse claire aux Dubia reformulés après sa lettre. Et ce n’est pas tout : la version du Vatican insiste seulement sur le fait qu’il y a eu une réponse, mais ce n’est pas vrai, même si l’on examine la lettre du pape, elle a un contenu problématique et inquiétant, comme l’ont souligné les cinq cardinaux.

Nous sommes donc confrontés à un nouveau mensonge colporté par les dirigeants du Saint-Siège qui, malgré leurs déclarations d’ouverture à l’Esprit Saint, semblent bien plus intéressés par la promotion de leur propre agenda.

SOURCE :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66222
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Avertissement sur le Synode de la Synodalité ! - Page 3 Empty Re: Avertissement sur le Synode de la Synodalité !

Message  Admin Sam 14 Oct 2023 - 12:25

PÈRE MURRAY : "LE SYNODE DU PAPE FRANÇOIS SUR LA SYNODALITÉ POURRAIT CAUSER UN TORT IMMENSE À L'ÉGLISE" !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


6 octobre 2023

Père Murray : Le synode du pape François sur la synodalité pourrait 'causer un tort immense' à l'Église. Le père Murray a mis en garde contre le fait que les électeurs laïcs du synode promeuvent "la fausse impression que l'autorité hiérarchique des évêques peut être légitimement exercée par des non-ordonnés".


Bien que plus connu sous le nom de Synode sur la synodalité, le synode est techniquement et officiellement désigné par le Vatican comme la 16e Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques. Comme son nom l'indique, un synode est composé d'évêques et est clairement défini comme tel dans le droit canonique.

Mais, comme l'a noté le père Murray, le 26 avril, le pape François a fait une entorse à cette règle en autorisant pour la première fois des hommes qui ne sont pas évêques et des femmes à participer à un synode en tant que membres votants. Le pontife l'a annoncé au monde entier par le biais d'un communiqué de presse émanant du bureau des médias du secrétariat général du synode.

Ainsi, "la nature épiscopale et hiérarchique du Synode des évêques a effectivement pris fin" avec ce "document non signé du bureau de presse du Secrétariat général du Synode qui annonçait l'extension de la participation à l'Assemblée synodale à des membres non évêques", a déclaré Murray.

M. Murray a affirmé que même le processus par lequel ce changement a été effectué était entaché d'erreurs. Il a noté que le communiqué de presse annonçant l'introduction de membres laïcs votants ne contenait "aucune citation d'un décret papal" promulguant le changement.

Alors que le canon 51 exige qu'un décret soit "publié par écrit", M. Murray a ajouté que "je n'ai pas connaissance qu'un tel décret ait été publié" et donc que "la référence dans le document [du communiqué de presse du Synode] à une approbation papale d'un changement des dispositions canoniques existantes n'est pas suffisante pour établir une certitude juridique en la matière".

Étant donné que le bureau de presse du synode "ne possède pas l'autorité canonique" pour effectuer un tel changement, et que le document du synode ne précise pas que "le pape François a approuvé le contenu du document du bureau de presse et a ordonné sa publication", le père Murray a soutenu que :

On ne peut donc pas dire que le document émane de la main du pape François. Ainsi, l'Assemblée générale du Synode et tous ses actes seraient sujets à une plainte technique de nullité canonique, en l'absence de la publication d'un décret papal donnant force de loi à l'extension de l'adhésion à l'Assemblée synodale à des non-évêques.

Synode laïc ou épiscopal ?

Alors que le Secrétariat du Synode a soutenu en avril - et a toujours maintenu - que "la spécificité épiscopale de l'Assemblée synodale n'est pas affectée, mais même confirmée" en autorisant les électeurs laïcs, Murray n'est pas d'accord avec cette affirmation. "Ce que nous avons maintenant, c'est un Synode d'évêques et de non-évêques ; nous n'avons plus de Synode d'évêques… Lorsque des membres non-évêques ayant le droit de vote sont introduits dans une assemblée d'évêques ayant le droit de vote, l'assemblée cesse d'être épiscopale par nature".

Les électeurs laïcs du synode transforment ainsi l'événement en "une assemblée totalement différente dans laquelle les laïcs qui ne sont pas sacramentellement conformés par les ordres sacrés au Christ, le Grand Prêtre, seront traités en droit sur un pied d'égalité avec les évêques", a-t-il déclaré. Un tel changement, a ajouté M. Murray, ignore la "distinction essentielle entre les ordonnés et les non-ordonnés dans l'Église", qui a été établie par le Christ.

Créer la confusion dans ce domaine en rendant les non-évêques égaux en droit aux évêques lors de l'Assemblée générale du Synode nuit à l'Église en obscurcissant les rôles du berger et des brebis, créant la fausse impression que l'autorité hiérarchique des évêques peut être légitimement exercée par les non-ordonnés.

Une telle compréhension violerait la nature divinement établie de l'Église.

Problèmes liés au document de travail

Comme le rapporte LifeSiteNews, le document qui sous-tend le synode actuel, l'Instrumentum Laboris, est un texte qui contient des sujets tels que l'"ordination" diaconale des femmes, les prêtres mariés de rite latin, et un prétendu besoin d'"accueillir" les "divorcés remariés, les personnes dans des mariages polygames, les personnes LGBTQ+".

La promotion de questions sur des sujets qui ont déjà reçu une réponse claire de l'Église se fait au détriment de la promotion d'une doctrine catholique authentique sur un certain nombre de sujets.

Murray a souligné ce problème en affirmant qu'à travers lui "on espère qu'une nouvelle Église, l'Église synodale inspirée par l'Esprit Saint, émergera dans laquelle chacun se sentira vu, reconnu, accueilli, accepté, accompagné, soigné, écouté, valorisé, non jugé, et ainsi de suite".

Cette focalisation sur l'émotion est le modèle de la révolution "douce" espérée dans l'Église, dans laquelle les doctrines catholiques qui contredisent les mœurs sexuelles occidentales décadentes et les revendications féministes radicales d'oppression dans l'Église sont présentées comme des sources obsolètes, regrettables et inutiles de discorde et d'aliénation, comme des reliquats d'un passé cruel. Ces doctrines, bien sûr, doivent être abandonnées, de peur que quelqu'un ne se sente mal accueilli.

Poursuivant son évaluation du rôle nouveau et plus important des laïcs dans le synode, Murray s'est inspiré de l'Instrumentum Laboris pour montrer que "dans la nouvelle Église synodale, c'est le peuple qui instruit les évêques sur le sens de la foi".

Les participants au synode sur la synodalité consacrent désormais l'ensemble du processus à des discussions de styles différents basées sur l'Instrumentum Laboris et les thèmes clés qu'il contient.

SOURCE :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66222
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum